Toutes les publications (334)

Rencontrez l'équipe ToutPérou à Lima

BRIEFING À LIMA! Pour ceux d’entre vous qui voudraient revoir les derniers détails de leur itinéraire au Pérou, nous poser encore quelques questions concernant le pays ou bien vous procurer une carte SIM péruvienne, un téléphone, ou encore des cartes routières du Pérou, nous vous proposons de vous rencontrer à votre arrivée à Lima !

Prévenez-nous de vos dates d’arrivée et nous nous arrangerons pour organiser une rencontre et vous faire un briefing plein de bons conseils avant de démarrer votre voyage! Nous vous proposons aussi sur place un service d’assistance (incluant téléphone local ainsi que carte routière) pour vous permettre de nous joindre à n’importe moment de votre voyage afin de vous guider et de réussir au mieux votre séjour! En attendant, bientôt sur le forum ! N’oubliez pas à votre retour de publier à votre tour un récit de voyage sur le blog pour aider les futurs voyageurs!

Contactez-nous pour organiser un briefing!

Lire la suite...

2 Filles au Perou 17 jrs

Bonjour,
Voici notre itinéraire si ca peut aider certains d’entre vous.

Jour 1: Arrivée à Lima vers 1h45 (Nuit réservée chez Serge sac à dos Lion bacpackers Miraflores)
Jour 2: Lima (Nuit réservée chez Serge sac à dos Lion bacpackers)
Visite de Lima quartier Miraflores. Parque del Amor, Huaca Pucllana (Ruines)
jour 3: Lima (Nuit réservée chez Serge sac à dos Lion bacpackers)
Visite du quartier Barranco en City bike. En soirée : Circuit magique d’eau
Jour 4: Lima- Arequipa (En avion) Nuit à Villa Sillar
Visite de Arequipa. Place d’armes
Jour 5: Arequipa (Nuit à Villa Sillar)
Visite de Arequipa. Mirador Yanahuara
Jour 6 : Arequipa-Colca Canyon (Nuit à Cabanaconde)
Départ à 3h am pour Colca Canyon. Arrêt au Cruz del condor
Jour 7 : Colca Canyon (Nuit à Cabanconde)
Randonnée dans le Colca Canyon
Jour 8: Colca Canyon-Puno (Nuit à Puno)
Départ 9h00 avec chauffeur privé. 3hrs de route Cabanaconde à Chivay.
Bus de Chivay à Puno 6h30 de route
Jour 9 : Puno-Lac Titicaca (Nuit chez l’habitant chez Magno) Vraiment WOW!
Tour de bateau des iles flottantes Uros
Jour 10 : Lac Titicaca-Puno-Cuzco (Nuit à Cuzco Hotel El Andariego)
Voyage en train panoramique de 10hrs
Jour 11: Cuzco-Machu Picchu (Nuit au Machu Picchu à Aguas Calientes)
Visite vallée sacrée avec Chauffeur privé. Cuzco-Chinchero-Maras-Moray- Ollantaytambo.
Visite ruines, fabrique de sel
Prendre Train de Ollantaytambo-Machu Picchu
*Acheter billets bus pour Machu Picchu lendemain (consettur est seule cie)
Jour 12: Cuzco-Machu Picchu (Nuit à Cuzco)
Randonnée du Huyana Picchu et Machu Picchu (réservé via toutperou)
Prendre Train de Machu Picchu-Ollantaytambo et bus vers Cuzco
Jour 13: Cuzco (Nuit à Cuzco)
Visite de Cuzco. Place d’armes. Mirador
Jour 14: Cuzco-Lima (Nuit à Lima Hotel Ferre Miraflores)
Prendre avion De Cuzco-Lima 1h
Visite de Lima. Plage.
Jour 15: Lima-Ica-Huacachina (Nuit à Huacachina Hôtel El Huacachinero) Wow! Piscine, Dunes
Prendre Bus de Lima à Ica 4hrs de route
Visite de l’oasis. Marche sur les dunes et coucher de soleil
Jour 16: Huacachina (Nuit à Huacachina Hôtel El Huacachinero)
Tours de buggy et sandboarding dans les dunes
Jour 17: Huacachina-Lima
Profiter de la piscine et la chaleur avant notre retour
Prendre bus fin pm vers Lima car notre retour est tard la nuit

Lire la suite...

Merci À l équipe Tout Pérou!

De faire affaire avec tout Pérou es le meilleur « move «  que j ai fais!J ai manqué le briefing au début à cause du retard de notre vol d avion!Romain ma tout envoyé par courriel!Il a été d un professionnalisme exemplaire!Je suis content de l argent que j ai sauvé avec l’équipe, Surtout les billets d avion! Ce fut un voyage Parfait du début à la fin!En terminant je recommande fortement le concept tout Pérou es c est sur que je vais encourager mon entourage de faire affaire avec vous.En terminant encore un gros merci, spécialement à Romain!

Lire la suite...

5 semaines au Pérou, janvier 2020

Bonjour,
Et en tout premier, un grand merci à l’equipe De ToutPerou qui nous accompagnés avant et pendant le séjour : efficacité, réactivité, convivialité…..
Ils ont pris en charge une partie de la logistique : réservations des bus Cruz Del Sur, sites, vols et guides.
Tout s’est parfaitement bien passé, aucun problème durant tout notre séjour. Nous étions 4. on avait la carte Premium.
Notre circuit :
Arrivée à Lima le 27/12/2019 on a dormi à Lion Backpackers à Miraflores et briefing le lendemain avec Romain.
On est partis avec Cruz Del Sur le lendemain pour Paracas, on a fait les îles Ballestas, réservation sur place, et le parc national l’ap midi avec un guide chauffeur ToutPerou, très bien.
Le soir même à 17h on est partis pour Nazca en bus. Le lendemain matin, survol des lignes de Nazca, magnifique… (billet avec ToutPerou). Ne rien prévoir d’autre cette matinée la, on peut avoir un peu d’attente en fonction du trafic aérien. L’ap midi tour dans le désert avec un guide chauffeur ToutPerou pour aller voir les pyramides et le cimetiere de momies.
On a ensuite pris un bus de nuit Cruz Del Sur (très confortable) le 30/12 pour Arequipa, arrivee en début de matinée le 31/12. Arequipa est une très belle ville, on y a passé le réveillon (restaurant Zig Zag, très bien, réduction carte Premium). Ne pas louper le monastère Ste Catherine et prendre un guide en français à l’entree, au top pour pas cher. Très beau marché, on logeait en plein centre ville à l’hotel Reyna, très bien.
Le 3/01 nous sommes partis par l’intermediaire de Thomas Montaigne, un breton (Pérou exclusif) faire le trek du Colca en 3 jours / 2 nuits. Grosse descente pour arriver au fond du canyon, nuit chez Gloria, au top, et 2ème nuit à l’Oasis avant la remontée. Retour à Chivay où on a dormi avant de prendre le bus touristique 4M pour Puno. Peu d’interet, on peut prendre un bus direct.
Une nuit à Puno avant de partir pour le lac Titicaca (orga ToutPerou) : découverte de la vie locale avec hébergements chez l’habitant à Llachon, Amantani et Taquile et visite des petites Uros (face à Llachon, pas l’usine de Puno….).
Au retour une nuit à Puno avant de prendre le bus touristique pour Cusco, celui ci est vraiment à conseiller.
Nous avons passé 7 nuits à Cusco à découvrir la ville et la vallée sacrée : magnifique. Nous logions chez Arnaud Lagadec breton qui vit à Cusco, très bon accueil et très bons conseils pour la vie quotidienne et les visites.
Puis nous sommes partis pour Ollantaytambo ou nous sommes restés 4 nuits. Pendant ce séjour nous avons fait le Machu Picchu, nous logions à l’hôtel Las Portadas, très bien. Visite du site avec un guide en français ToutPerou très compétent.
Nous sommes ensuite revenus sur Cusco prendre un bus de nuit Cruz Del Sur pour Puerto Maldonado (les bus de nuits sont quasi des couchettes, très grand confort). Départ dès notre arrivée pour Caïman Lodge Amazonie sur la rivière Tambopata (45mn de minibus puis 1h30 de bateau). Nous étions chez Annie qui a créé ce Lodge il y a 20 ans, super accueil, très belles visites et découvertes (les aras par centaines au petit matin….) avec le privilège d’avoir le Lodge pour nous 4 à cette période. Qui plus est on a eu du soleil tout notre séjour….
Retour à Lima en avion (avec un vol intérieur Latam) qui mérite bien quelques jours de visite : centre historique, musée Larcon (a faire…), Baranco, Miraflores….
On était alors le 31/01/2020, on a debriefe avec Romain avant de rentrer pour la France pour 2.
Pour les 2 autres, on continue sur le Costa Rica.
Élisabeth et Alain

Lire la suite...

Retour de nos 15 jours ds le sud du Pérou

out de suite dans l’histoire inca ! après canyon de Colca ,Cruz del Condor et vallées autour avec chauffeur toutpérou ; c’était parfait ! messe de Noel à Yanke très pittoresque et découverte de Chivay. Puis Puno et lac Titicaca avec nuit à Amantani chez l’habitant (toutpérou) et visite de l’ile TitiUros : Respect pour le mode de vie plutôt pas facile de ces familles…belles rencontres.
Nous avons rejoint Cuzco avec le car Turismomer qui permet de voir de jolies choses dont l’église San Pedro Apostol …Cuzco ville très riche de jolies choses à l’intérieur comme à l’extérieur…ne pas oublier de faire Pisac :l’aller en car ou taxi mais surtout faites la descente à pied pour voir toutes les parties du site inca …ne pas hésiter à passer plusieurs jours à Cuzco .Après chauffeur tout pérou pour Chinchero, Moray, salines et ollantaytambo où nous avons pris le train pour Aguas Calientes et le Machu Picchu ! pour ce dernier,cela vaut le coup de faire la montée en bus et la descente à pied (1h30)…et les eaux chaudes d’Aguas Calientes …à Lima le quartier Miraflores est vraiment tranquille …et intérêt limité pour Lima même.
En conclusion un voyage de 15 jours que l’on aurait pu faire en 3 semaines …on a été obligé de faire des choix…mais conseils très avisés de Toutpérou et de Laurent qui nous a briffé à notre arrivée à Lima et chauffeurs toutpérou de confiance …Merci à Toutpérou car grâce à eux notre voyage a été parfaitement réussi !!! ils font aussi Panama et Costa Rica …à quand l’Equateur , et l’Argentine ? on va repartir….Par contre,parler l’espagnol est vraiment un grand plus !A la prochaine !

Lire la suite...

Road Trip au Pérou en auto individuelle

Ça y est, nous sommes rentrés, des bagages en surpoids avec plein de souvenirs mais surtout des images plein la tête. On a passé 17 nuits (du 10 au 28 Août) dans ce Pérou mythique, celui des albums de Tintin, des récits des Conquistadors, le pays des Incas et avant eux de tant de civilisations avancées aujourd’hui disparues. Mais le Pérou c’est aussi sa passion du/des Dieu/x, du foot et de la gastronomie, c’est Lima et ses 10 millions de personnes accrochées sur les collines, ces paysages magnifiques, cette faune, cette altitude permanente qui serre les tempes, ces gens qui n’ont rien et qui sourient. Pour aller au plus près j’avais décidé de louer une auto. Toutes les recommandations disaient que c’était peu raisonnable : le danger est sur la route, conduite sans foi ni loi, agressions, enlèvements, barrages bakchis etc. Mais après 4000 km, si nous avons été témoins de graves accidents, jamais nous n’avons eu le moindre sentiment de danger. Nous avons fait le Pérou en voiture individuelle, seuls, mais avec le téléphone de Tout Pérou dans la poche, faisant fi des messages et blogs alarmistes sur le pays, ses dangers, ses galères. Il faut écouter ses envies, et laisser dire. Il faut oser et cela n’est pas un exploit, il faut aimer conduire certes, aimer aller au-devant des rencontres et alors c’est juste une belle aventure.
Comme nous ne sommes pas si nombreux à avoir fait la grande boucle en voiture, et que moi-même je m’étais tourné vers le témoignage de François (merci à lui pour nos échanges), je m’étais fait une promesse : relater ici ce voyage et donner le maximum de conseils à celles et ceux qui veulent tenter l’aventure. Alors c’est parti pour notre récit autoroutier !
Quelques éléments de cadrage : notre voyage a duré 17 nuits sur place en Août. Le temps a été parfait, juste une rincée sur Cusco, peu gênante. Nous avons opté pour les vols directs Air France, et le confort Premium qui mérite son surcoût sur 14 heures. Sans les vols, notre budget total, tout compris s’est élevé à 3800 € pour 2 personnes. On ne s’est pas privé et on s’est fait bien plaisir. On peut faire pour beaucoup moins sans doute, mais c’étaient nos vacances. On avait opté pour la carte Premium de Tout Pérou, on avait réservé par nous-même en mixant Booking.com avec les adresses du réseau solidaire. Je dois dire que partout (sauf un endroit), nous avons été très bien accueillis avec notre carte Tout Pérou et les gens rencontrés étaient heureux de l’organisation Tout Pérou qui les rémunère mieux que les autres. On voyage donc utile et ça fait du bien !
Pour aller au Pérou, nous avons volé de Montpellier à Paris puis un vol direct pour Lima. Arrivés à Lima, sous son fog d’hiver (la Garuà) seule source d’eau durant des mois, le Taxi Tout Pérou est là, pile poil à l’endroit indiqué. Il est souriant et Pro. Ça commence bien. Découverte de notre hôtel, une sélection Tout Pérou (hôtel España) en plein centre-ville. Il est Kitch à souhait, j’ai adoré ! Le confort est « daté », la grand-mère à l’accueil ne retrouve pas la réservation (pourtant confirmée 2 jours avant) mais elle trouvera une solution. Il y a de l’eau chaude et un WC privé dans un dédale de couloirs plein de souvenirs. C’est photogénique à outrance. On laisse le Wifi poussif et on part pour nos premiers pas dans Lima. Ce qui impressionne c’est la présence policière. On se remémore le taux de 20/100.000 homicides (contre 1 à Paris) mais vraiment à aucun moment, même perdu à pieds, on a ressenti de l’insécurité latente. Par rapport à des endroits peu cool que j’ai connus, Lima ce n’est pas le coupe gorge annoncé, même avec une grande blonde à son bras et l’air non dissimulable de « gringos en vacances » ! Les gens sont plutôt serviables et nous remettent vite sur le bon chemin lorsque nous sommes perdus. Il y a un effort véritable pour communiquer (je ne parle que quelques mots d’espagnol et les péruviens parlent peu anglais). Nos premières heures ont donc été bien agréables. La nuit tombe vite, le jet Lag fait le reste et on retourne dormir dans cet hôtel témoignage d’un autre temps. Le petit déjeuner est servi dès l’aube (ça c’est vraiment cool au Pérou, dès 4H30 ou 5 heures on peut prendre son petit déjeuner) sur la terrasse avec les oiseaux (les perroquets et les paons). Laurent de Tout Pérou (super sympa Laurent) nous rejoint. On estime que la terrasse est un peu trop remplie (les bonnes adresses sont connues) et on part en ville boire une Jugo de Frutas et un café. Laurent apprécie le saucisson, le fromage et le bon vin français qu’on avait mis dans nos valises pour l’équipe Tout Pérou. On les comprend, mais je dois dire que le Pérou c’est topissime question gastronomie. Il faut compter 2 heures pour le briefing personnalisé rien que pour nous, et encore Laurent aurait pu nous garder à déjeuner (il a tant à dire) mais je voulais rouler au plus tôt vers Paracas. On récupère le téléphone et je rejoins l’agence Hertz de Miraflores au Sud de Lima. Luis le manager (que j’avais 2 fois prévenu par email) nous a réservé une auto correcte…qui a déjà 100.000 km (une bricole au Pérou). Je fais l’inspection technique en détail (dessus /dessous) car je n’ai pas envie de connaitre les pannes lues dans les blogs. Je fais tourner le moteur, fonctionner tout, le check up est indispensable. Cette auto (Yaris Limo avec Clim et BVA) sera parfaite, elle ne rechignera jamais à grimper dans les chemins de terre à plus de 5000 m, son confort est très bon et son coffre est immense pour nos bagages. Pour un budget de 500/600 USD l’auto a tenu son rôle. Mon premier conseil est là : bien choisir son loueur et son auto. Prévenir avant d’arriver par mail et téléphone que vous voulez impérativement une bonne voiture, et regardez en détail ce qu’on vous propose (pneus, cric, papiers …). Le risque numéro 1 est la panne dans des endroits où aucune télécommunication ne peut passer.
La sortie de Lima nous met dans l’ambiance. Ce sera viril et rock and roll durant plus de 15 jours, mais on apprend vite et finalement on s’y fait bien.
Le premier trajet est plutôt court, direction Paracas par la route du désert pour les îles Ballesteras. Le premier d’un des multiples contrôle routiers qu’on subira tente de nous «.escroquer » de quelques dollars, mais avec l’expérience des voyages et les conseils de Laurent, nous ne laisserons rien dans les mains de policiers (mal payés) et peu vertueux. La Panamerica est plutôt chargée, mais on roule bien. On se permet des arrêts pour faire le plein d’eau potable, de nourriture, pour des photos de la réserve, sans touriste, au soleil couchant. L’auto c’est la liberté ! On dormira chez Luis (adresse Tout Pérou), au cœur de la réserve naturelle, face à la mer. Luis nous concoctera nos premiers Pisco Sour (et les meilleurs du voyage) et un dîner mémorable à base de coquilles Saint Jacques pêchées en face. Le gars connait son business, les prix ne sont pas vraiment au standard « péruviens » mais la qualité est là. Une bonne adresse. Luis parle un anglais impeccable et son parking est sûr.
Le second jour on part (tôt) pour les premiers bateaux allant sur les îles de Ballesteras, sur une route désertique. Les îles Ballesteras c’est un des 3 spots au monde où nichent des millions d’oiseaux en mouvement permanent. Jadis ces oiseaux c’était la richesse du Pérou, leurs fientes, le célèbre Guano a permis aux péruviens d’être exonérés d’impôts durant des lustres… Oui c’est touristique, mais oui c’est vraiment sympa. A noter que le parking est gardé pour quelques sols par un agent du Port, donc pas de soucis pour notre Toyota et nos bagages restés dans le coffre. La balade est grisante, et ça vaut le détour. On s’est régalé. Retour sur terre, et on file vers Nasca. La route du désert est géniale (il faut éviter de faire une fixation sur les déchets … les péruviens jettent TOUT par la fenêtre), on fait des pauses à la recherche des lignes d’avant la civilisation Nasca, car avant les nascas d’autres peuples du désert avaient fait de même. Plus rares à observer les géoglyphes de Palpa et les lignes dites de la famille royale, tracées sur la montagne sont vraiment très intéressantes. Il n’y a personne sur les deux spots de Palpa et peu de monde au Mirador de Nasca. La voiture permet d’aller sur les sites encore en fouilles et on apprécie de voir, grimper et admirer sans la contrainte du Bus. Certes il faut demander, parfois bien chercher (rien n’est indiqué comme en Europe) mais avec un bon GPS ce n’est pas si compliqué. Les gens aident volontiers. Le site de Ica nous a déçu, ça grouille de monde, c’est sale, c’est encombré. On ne reste que quelques minutes. A mon sens on peut zapper ce truc pour touristes. On arrive dans la ville de Nasca après une route longue et on décide de passer par l’aéroport histoire de voir comment ça se présente. En effet, alerté par des amis un peu déçus, nous avions demandé à Tout Pérou de nous réserver les vols … sans les payer ! On a vite compris sur place que c’était le bon plan ! Il faut imaginer un petit aérodrome avec 300 personnes entassées, qui crient et râlent car les vols sont annulés. Gros stress bien palpable ! Eh oui, en hiver les vols du matin sont quasi toujours annulés pour cause de brouillard et les vols d’après-midi font ce qu’ils peuvent pour résorber les annulations du matin, traiter les réservations de l’après-midi et recevoir des groupes des agences (donc des dollars). En clair on n’est pas sûr de voler mais certain d’attendre des heures, bloqués dans l’aérodrome. On peut perdre la journée (voire plus dixit un couple de japonais furieux). Nous convenons avec les « hôtesses » d’Aeroparacas que pour nous ce sera départ avec le premier vol ou rien car j’ai 12 heures de route derrière à assurer ! Notre principe « No Flight no dollars » les chagrine un peu mais bon … il y a tant de monde ! On dort chez Anibal et sa femme (adresse Tout Pérou) et c’est la seule fois où il y a eu un sourire ironique entre le couple, à l’annonce de « Tout Pérou ». L’hébergement est correct en effet, un peu excentré, mais il y a une Cocheria à côté, donc la voiture est gardée. A savoir, si vous avez un vol tôt ou la route à faire, qu’Anibal ne sert pas les petits déjeuners tôt (on les a donc perdus). On a profité de la ville de Nasca pour voir (indispensable) le show à l’hôtel Maria Reiche au Planétarium qui est vraiment une belle synthèse sur les recherches des Lignes de Nasca (à 18H30 le film et show sont en français). La visite du Musée Antonini est aussi vraiment à recommander, la maquette du désert permet de bien voir toutes les figures traçées au sol. On est allé avec notre auto sur le site (superbe) des aqueducs de Cantalloc qui montre le génie nasca pour avoir de l’eau. Le Bolleto acheté offre d’autres visites dans le prix et on peut ainsi butiner autour de Nasca sur plusieurs spots. Il y a plein de petits restos sympas en ville, et même s’il y a beaucoup de gringos, c’est cool. Le lendemain on est debout à l’aube et à 7 heures nous sommes déjà avec notre auto à l’aéroport. Au-dessus de nous une nappe de brouillard intense fait craindre le pire. Le personnel de l’aéroport nous confirme que rien ne volera avant 11H30 / 12H00… La décision est prise, nous annulons les billets, sans perdre un Dollar. Les bus arrivent et nous leur souhaitons bonne chance d’un mouvement de main. Nous ne sommes pas frustrés car nous avons vu les lignes de Palpa, et celles de Nasca sur la route en milieu naturel, le musée, le film et sincèrement, ça nous a bien plu. Cette activité fait quand même très piège à touriste. A notre avis perdre une journée pour 20 minutes de vol, entassés comme du bétail, ce n’est pas pour nous, du moins dans ces conditions.
Du coup on a de l’avance sur le programme et on peut faire plus calmement la (très longue) route de Nasca à Arequipa la blanche. C’est plus de 10/12 heures dans le désert en passant au travers une tempête de sable, les dunes gigantesques qui glissent vers le Pacifique, les cols et les criques de l’Océan. Un arrêt le long de la faille intercontinentale, impressionnante vaut le coup ainsi que plusieurs petits spots recommandés sur les Blogs. Vraiment à part la sortie de Nasca (sale) cette route est splendide. On plaint les voyageurs de nuit. On a adoré. Certes il faut jouer à saute camion, et anticiper un peu (deux accidents de gros poids lourds dont un juste avant nous a chuté dans le ravin), mais avec un peu d’expérience ça se passe très bien et seules restent les belles images en tête. Je suis prêt à repartir demain ! Sur la route, pour dormir, manger ne ratez pas l’arrêt à Challa, l’hôtel restaurant Puerto Inca au bout d’un chemin de terre impressionnant dans une anse privée. C’est magnifique. Comme nous n’avions pas pris de petit déjeuner chez Annibal, ça tombait pile poil pour un bon breakfast. L’hôtel était … vide et pourtant, l’hospitalité péruvienne nous a servi un petit déjeuner de rêve, seuls face à la mer. Un de ces moments où je me dis que la voiture a du bon. L’arrêt déjeuner après la longue route des sables sera à Camana avec un céviche parfait, juste ce qu’il fallait pour reprendre des forces et terminer 3 heures de conduite vers Arequipa. La nuit tombe Mais ce n’est pas si dangereux qu’on le lit, et enfin Arequipa la blanche nous attend après un trajet très long mais génial ! L’entrée dans la ville est « péruvienne », il faut jouer des coudes, sans toucher les engins à côté, il faut se repérer sans GPS car les cartographies, même mises à jour, doivent changer toutes les semaines ! On crise un peu pour trouver le centre-ville sécurisé pour cause de présence du Président de la République du Pérou. Enfin on arrive à proximité du fabuleux hôtel Katari (adresse Tout Pérou), le seul sur la Plaza de Armas face à la cathédrale. Il nous accueille comme des VIP. La voiture est conduite dans un garage (gratuit), la directrice nous ouvre les portes et ses bras. Confort absolu et vue topissime. Pour se réconforter 2 Pisco Sour (c’est addictif ce cocktail). Arequipa mérite vraiment le détour et plus que la nuit d’avant la Colca ! Cette ville est hyper agréable. La température (éternel printemps) est juste impeccable, l’altitude est encore supportable, bref que du bonheur. Les incontournables à voir sont le très touchant Musée de la momie Juanita (visite en français possible) et le Couvent Santa Catalina (qu’on peut faire 2 jours par semaine en nocturne) où on peut passer presque toute la journée (les couleurs sont à tomber), la cathédrale San Francisco est plus intime. Si vous planifiez votre voyage, en Août, nous sommes tombés en plein dans les fêtes de la naissance de la ville. La venue du Président de la République du Pérou, les défilés etc. ont rajouté une ambiance de folie à cette magnifique ville.
Après deux nuits sur place on reprend la Toyota en direction du Lac Titicaca. Encore une route longue et merveilleuse. On a traversé le parc des vigognes (elles sont bien présentes), des cols, le parc des volcans en activité (ils fument grave), des lacs etc. Vraiment une très belle route. L’accident d’un 36 Tonnes qui s’est retourné bloque toute la route. C’est la foire d’empoigne et concert de klaxon ! Il y a vite des centaines de poids lourds bloqués qui s’entassent et au milieu, deux ou trois véhicules légers dont le nôtre ! On comprend qu’il n’y aura pas de dépannage possible avant des heures ou des jours. On ne voit pas bien comment on va s’en sortir et puis, la solution « péruvienne » est trouvée : les plus gros poids-lourds décident de tracer une piste en sortant de la route, écrasant les bas-côtés creusant le sable et la terre avec leurs pare-buffles, les autres camions chargés à fond la tassent en roulant au pas, et quand notre tour arrive, on roule sur une route de terre qui n’existait pas l’heure précédente sous le regard blasé des vigognes. Ingénieux, au Pérou on s’en sort toujours ! On passe l’accident, on accélère au-delà du raisonnable (pas aucun policier à l’horizon) et on récupère notre retard. Nos consignes étaient claires, rouler jusqu’à la péninsule de Capachica, là chercher la pointe de Chifron(inconnue de Google Map !) et demander la « Gorda » (la grosse) aux locaux pour planquer notre auto. Une barque doit nous attendre … Bon je le dis tout net, avant d’arriver à Capachica il faut traverser Juliaca, une ville grouillante de piétons, de tuk tuk (les pires), de camions, d’engins bizarres et routes coupées par les travaux, culs de sacs …c’est le genre d’endroit où la technologie moderne ne peut plus rien pour nous. GPS perdu, Google Map tourne en rond. Il faut donc se fier à l’instinct, à la boussole … la traversée de Juliaca c’est quelque chose ! On perd du temps mais finalement on arrive en bord de lac avant l’heure. Un conseil si vous suivez cet itinéraire, pensez à faire le plein à Juliaca. C’est la seule fois où nous n’avons pas eu de station d’essence. Il y a toujours la solution péruvienne (le bar où trainent des jerricans) mais notre loueur avait insisté, l’auto ne marche bien qu’avec du 95. Or il est plus cher et donc plus rare que les autres dérivés de pétrole. Le conseil à donner pour rouler hors des sentiers battus, c’est comme en Afrique, penser à faire le plein à la première station dès qu’on atteint le 50% de réservoir (en altitude et en mode grimpette ça pompe une auto).
On a faim et en suivant un petit panneau on arrive chez Walter, un péruvien qui parle français pour être allé vendre sa région touristique en France. Il est tard mais Walter nous concocte un déjeuner avec une vue splendide sur le lac. Merci à lui. Si vous avez besoin de dormir à Chifron dans un endroit sympa ou manger, n’hésitez pas, le site est génial, on peut laisser sa voiture en garde, et par les escaliers privés descendre sur le petit port de Chifron. Walter nous dit que « la grosse » s’appelle Christiana et qu’elle est dans la vieille ferme proche du port. On y va, tout se passe bien, Christiana nous attendait avec ses kilos en trop et son grand sourire. Elle demandera 10 sols (2 euros) pour 2 nuits / 3 jours de parking gardé…
A pied on repère le port, on tire nos bagages. A 4000m c’est déjà éprouvant ! L’heure est tardive, donc il n’y a plus de bateau public. On attend la barque privée du « El Capitan », et elle est là ! Tout Pérou avait prévenu, tout s’enchaine à merveille. On rejoint après plus d’une heure de navigation sur le mythique Titicaca, l’île d’Amantani où vit une communauté préservée. Le réseau Tout Pérou nous a mis en contact avec Ivan et Flavia, et leurs deux enfants. Cela restera une expérience unique. Je regrette de ne parler ni Quechua ni Espagnol car il y aurait tant à se dire. Mais ils savent faire partager beaucoup sans cela. Le logement est un « must » sur l’île avec une douche collective (quand il y a de l’eau) et un WC collectif (ailleurs c’est la cabane dans le jardin), pas de chauffage ni d’électricité mais une nourriture bio du jardin. Le temps passe vite, deux nuits à peine. On s’accorde avec El Capitan pour une ballade privée sur l’île de Taquile déserte et grandiose au petit matin, on laisse tomber les îles Uros trop visitées. On monte sur les sites sacrificiels de Pachamamma et Pachatata, les oreilles sifflent, le souffle est court. Les couchers de soleil sont inoubliables. Attention toutefois, à peine le soleil disparu, le Lac en hiver est une glacière. On se gèle ! pourtant le ciel du soir au-dessus du Lac est magnifique. Dans les chambres il y a 10 kilos de couvertures, mais il ne fait pas chaud ! Amantani restera un voyage dans le voyage. Merci à Ivan et Flavia, restez comme ça ! Deux nuits plus tard on retrouve donc Christiana et notre Toyota intacte. On prend la route vers Cusco. Manque de chance, il n’y a pas d’autres chemins et il faut retraverser Juliaca … mais on a connu l’aller alors on sait que cela ne va pas être simple (je vous souhaite la fin des travaux pour votre périple) et on reste zen. On passe par des endroits où jamais je n’aurai cru que ça roule (dont une voie de chemin de fer)… mais ça passe. Enfin on s’éloigne et on retrouve une route superbe. Les Andes blanches sont en perspective, les lamas, les fermes andines c’est la Pérou de toujours. Sur la route on fait un stop dans la Chapelle Sixtine des Andes. Une église remarquable, dont on se demande pourquoi elle est là ! Les photos sont interdites mais un CD photos est remis, vraiment ça vaut le coup. Au hasard de notre périple on rentre manger dans une auberge pour locaux, on fait l’attraction et recueillons des sourires immenses. Ce Ceviche de Truite sera le meilleur du voyage… on roule, on monte … les heures passent. Fatigant oui mais si peu lassant. J’en redemande. Enfin on entre dans Cusco. La circulation est dense, mais moins qu’à Lima ou Arequipa. Par contre il a plu beaucoup avant notre arrivée et certaines routes de terres sont des torrents de boue. J’évite de mettre mes roues dedans car je sais que mes pneus avant ne sont pas neufs et que je patine vite, je sais aussi que sous l’eau les bouches d’égout sont absentes …. Alors, on regarde faire les locaux, on les suit, on s’aide de Google Map et ça le fait. Après deux nuits sur le lac chez l’habitant et le confort sommaire, j’avais réservé via ma carte Accor au Novotel Cusco. C’est l’une des plus beaux sites de la ville. La chambre était merveilleuse. Surclassé en suite c’était juste royal ! L’hôtel nous a bloqué une Cocheria pour notre auto. C’est super. Les 4 nuits exquises à Cusco seront mises à profit pour se préparer au Machu Picchu. On a fait la Vallée sacrée classique. En matière de conseil, on vous dit que ça vaut vraiment le coup de se faire monter en taxi (10$) jusqu’à Tambomachay et descendre à pieds en parcourant tous les sites (Puka Pukara, Qenqo, le Jesus Christ, Saqsaywaman) et finir par le vieux Cusco. Le Routard met en garde, et sincèrement je ne vois pas où est le danger ! Tout est charmant, les communautés qu’on traverse sont artisanales, artistiques et aimables. Cette balade est géniale. Le soir un dîner bien mérité s’impose. Une des adresses de Tout Pérou « Fallen Angel » juste en face le plus prestigieux des hôtels de Cusco est incroyable ! Les prix sont au niveau européen ou presque mais quel lieu ! C’est fantastique. On prend des dizaines de photos. Les péruviens ont le sens de la gastronomie et de l’Art. Ce pays vit, et progresse. C’est un lieu incontournable rien que pour prendre un verre et sentir cette vitalité, cette envie de montrer au monde qu’on sait vivre et faire. Le lendemain avec la Toyota nous sommes allés à Pisac avec un arrêt que nous avons bien aimé au sanctuaire des animaux des Andes (visite faite avec une passionnée). On avait dû zapper la vallée de la Colcha (une autre fois) et là le survol des condors nous offre une petite compensation. Rien à voir avec la nature, mais on apprend beaucoup sur les animaux des Andes et le rapport de la population avec eux. La route de montagne est jolie, agréable et facile. A Pisac notre voiture particulière est gardée par la Police sur le parking du site. Aucun souci. Pour échapper aux hordes de touristes (ils restent peu sur les sites) nous sommes montés jusqu’au point haut (il se mérite) pour redescendre dans la vallée via les ruines de Pisara et nous sommes remontés par le sentier Inca des terrasses. Une magnifique balade à pied. Le soir repos bien mérité après un bon resto. A Cusco on peut vous recommander deux adresses : un minuscule restaurant (10 tables) PER-UK (Pérou United Kingdom) juste à côté de la Plaza de Armas. Quel restaurant ! C’est un gastro aux doux. Bien sûr on vous recommande KusyCuy pour goûter aux cochons d’inde. Service et préparation remarquables. Le soir faire attention dans les petites rues à pieds. Là j’ai vu des gars louches. Préférez rentrer par la grande rue moins pittoresque mais éclairée et mieux fréquentée.
Après 4 nuits à Cusco nous reprenons la voiture pour rouler vers Ollantaytambo, on part tôt pour pouvoir profiter du site et village avant le train réservé par Tout Pérou. Rouler dans Cusco peut être déroutant … on se retrouve dans des culs de sacs inconnus de nos outils modernes avec des escaliers condamnant les accès. Les ruelles avec les anciens caniveaux sont aussi de sacrés pièges pour les voitures … Il faut rouler prudemment, on observant bien l’auto de devant ! La route est courte pour Ollantaytambo (c’est rare). Elle est pittoresque serpentant entre les montagnes. On découvre notre hôtel (Tout Pérou), et on s’entend pour laisser la voiture dans un cocheria proche durant 2 jours et nos gros bagages (le train impose une restriction pour les bagages). Tout cela sera bien gardé, pas de problème. On part à pied visite la forteresse et on déjeune chez une jeune américaine au « Sunshine » sur sa terrasse qui surplombe la ville. Elle nous offre deux margaritas, elle est cool et on reste chez elle, au frais ou au soleil, avec de l’eau pure parfumée jusqu’au départ du Train. On avait opté à l’aller pour le Train Skydome pour la vue de la vallée de jour, et au retour, de nuit, le basique. Nous arrivons à Aguas Calientes de nuit, ambiance particulière. On voit que nous ne serons pas seul ! La sortie de la gare est folklorique, on dirait le souk de Marakech ! On ne retrouve pas notre hôte censé nous attendre. Mais on trouve tout seul facilement à pied notre Panorama B et B Hôtel tenu par un français (adresse Tout Pérou). Avant le Check In on achète un billet de bus, car on compte faire un des deux trajets à pied. La literie est super et l’accueil par Gisèle remarquable. Le propriétaire nous croisera et nous offrira un petit geste commercial sur une bouteille de vin, histoire de trinquer au Machu Picchu. A cause d’un effondrement de route, le Panorama hôtel se trouve … juste devant l’arrêt de bus pour Mapi. Donc à 3H45 on est réveillé par les premiers touristes impatients qui vont attendre les premiers bus de 5H30. Nous nous levons cool (on est sur place) et après un excellent petit déjeuner servi à 4H30 (bravo à l’équipe du Panorama) on part faire la queue. Elle est impressionnante ! Au moins 500 m ! Les 25 bus montent et descendent sans arrêt donc finalement ça dépote bien. Il faudra 45 mn pour atteindre un bus. Évidemment en bons français resquilleurs nous avons pensé sortir de l’hôtel et couper direct la file (cela s’y prête bien) mais bon on a joué les gentils touristes ! L’arrivée des bus se fait dans le brouillard très dense. Les photos dans la brume sont sympas. Un RDV avait été pris avec un guide francophone (relation Tout Pérou) mais nous avions un peu de temps à nous seuls sur le site. Le conseil du guide (judicieux) était de faire par nous même le sentier du Pont de l’Inca. Le temps de faire l’aller-retour le soleil se lève et permet THE photo du voyage… comme dans les livres, la montagne et le Machu Picchu. C’est génial. Le guide nous permet de parcourir le site intelligemment, il ne compte pas son temps 83 heures avec nous deux) et c’est agréable d’avoir la vision d’un péruvien d’origine indienne. Malgré les touristes, le site de Machu Picchu reste un « must to live », il est immense et on en profite un maximum.
Le retour à Ollantaytambo montre les deux visages des transports : les touristes avec leurs billets (hors de prix) et les locaux qui font la queue pour accrocher une place dans un wagon bondé à l’extrême. Le retour est silencieux, on a marché pas mal … la nuit sur Ollantay (hôtel Miranda Sol bon conseil de Tout Pérou) passera vite et dès l’aube, juste le temps d’un petit déjeuner et d’une dernière photo de la forteresse Inca dans les rougeurs de l’Aube, nous voilà repartis. On sait que cette dernière partie va être longue et dure. On s’attend à bouffer de la piste… des camions…
Suivant les quelques rares avis il fallait compter 4 / 5 jours sur cette route. Dans les faits on a fait en 2 nuits et 3 jours. En effet une bonne partie du trajet sur terre est aujourd’hui recouvert d’un beau bitume (fragile car par endroit il s’effondre mais bon …). Les moyennes horaires n’ont plus rien avoir. On a croisé une seule fois la police dans ces montagnes, et à la seule évocation de FRANCIA le policier il nous a laissé passer avec un grand sourire « campeones mundiales de fútbol ». Eh oui le foot est la seconde religion au Pérou ! Cette première partie de route est somptueuse, on roule au-dessus des nuages. La seule partie réellement compliquée fut la traversée d’Urubamba en travaux. Là les GPS et autre Google Maps baissent les bras. On s’est fait une méchante piste de terre avec 2000 m de dénivelés, des bords étroits, non protégés pour rejoindre une des issues. Il ne faut ne pas craindre le vide ! Mais même dans ces conditions c’est du grand spectacle. Le filtre de la clim de la Toyota est saturé de poussière, on met les bandanas pour respirer à peu près correctement. On crachera de la poussière longtemps. Parfois le chemin devient vraiment peu roulant, il faut conduire en sachant prendre les obstacles en mode Off Road, pour ne pas renverser la voiture ou se bloquer dans une ornière. C’est la seule fois où j’ai regretté un vrai 4×4, mais ça passe. Je suis certain qu’en dehors des travaux la route est très facile à faire. Après quelques heures, la traversée de deux villages perdus, on retrouve le bitume de la 3S. On s’aère les poumons avec un air frais sous un grand ciel bleu, une banane nous redonne des forces (magique la banane !) et on reprend le chemin.
Notre première halte sur la route des Highlands péruviens sera à Andahuaylas. Une pause technique pour dormir, car il fait nuit déjà. Cette petite ville n’a aucun charme, mais il y a des hôtels partout pour les camionneurs (confort local). Ils ne sont pas chers et on a la possibilité de manger chaud en ville (et on a trouvé un resto italien super bon). On peut se garer en sécurité, et ravitailler l’auto, prendre de l’eau. On dormira peu cette nuit-là, et on décollera vers 5H30. Le deuxième tronçon est magique. Exit les nuages, les grands cols nous attendent, les paysages de haute montagne, les vigognes et lamas en quantité. Que c’est beau, on ne se lasse pas. Les torrents de montagne, les élevages de truites familiaux. C’est génial. On fait un film sur les descentes, enchainant les courbes et freinages à belle allure (10 ans de rallye ça sert !) dans un paysage façon cinémascope. Il n’y a presque personne. Les kilomètres tombent et on arrive bien plus vite que prévu à Ayacucho. Pierre nous avait dit de ne pas rater cette ville. Quel bon conseil ! Ayacucho est très sympa. Peu de gringos, dans ce fief du Sentier Lumineux pointé en « rouge » par la Diplomatie Française. Une petite ville qui est le vrai Pérou. On se frotte les yeux des prix, tellement loin de Lima et Cusco … Tout Pérou n’ayant pas de demande, donc pas d’adresse à conseiller on avait retenu au Via Via (il y en a deux une sur Plaza de Armas, l’autre dans un joli Square). Ce concept « Trade Fair » est vraiment sympa : chambres de caractère dans des immeubles historiques, accueil sympa, petits messages sur l’équitable dans ce monde, souvenirs faits par des artisans sur place, glacier magnifique (hummm), cocheria, repas parfaits (3 € le déjeuner remarquable) avec vue sur la Plaza des Armes… on y serait bien resté 2 ou 3 jours. Ayacucho mérite le passage, ville historique au Pérou et en Amérique Latine car c’est là que la guerre pour l’indépendance vis-à-vis de l’Espagne a enregistré ses victoires décisives. Une ville symbole, festive, heureuse, une vraie ville locale loin de la mondialisation. On a le temps de visiter et s’imprégner d’une ambiance comme nous n’avons jamais ressenti ailleurs. Un très bel arrêt dans les montagnes. Le lendemain, on quitte à regret le Via Via, après un dernier petit déjeuner sur la terrasse face à la Plaza de Armas. On démarre tranquillement vers 7H30 pour rentrer sur Lima. J’avais imaginé faire un stop à Pisco sur ce dernier trajet mais en fait on poussera directement jusqu’à Lima. La 3S cède le pas à la 28A. La route reste belle, on croise un peu plus de monde, mais peu. La route est facile pour qui aime tourner le volant. Les cols s’enchainent 4300, 4500, 4800 m. Les oreilles bourdonnent. On aperçoit dans une vallée un semi-remorque qui est tombé. Comme du temps de la piraterie, des villageois sont accourus, à pieds, en lama, en vélo, motos et … la cargaison est dérobée en un clin d’œil. Les paysages changent, ils deviennent progressivement plus arides. Bien plus loin on voit déjà le reflet blanc des dunes du désert et le bleu de l’océan. On traverse les vignobles de la vallée desservant Pisco. Les failles géologiques sont nombreuses, la route a souffert est une voie manque parfois. Il faut ralentir. On fait une pause dans un charmant petit village (Huytara) pour un café et ravitailler. Dans la cour une jeune vigogne mâle s’approche et le dos tourné il attaque ! Coups de sabots et crachats, les vigognes sont agressives en effet … On continue de descendre, la montagne est derrière nous. Les dunes s’aperçoivent au loin, la poussière de sable se respire. La voiture avance toujours vaillamment. Elle est méconnaissable sous sa poussière !
On déjeune chez une charmante cuisinière qui propose des écrivisses fraiches (Vivero Bar juste avant Pisco), cela nous faisait envie car tant de fois on avait lu les écriteaux « Camaronès ». la taille et le goût des écrevisses sont exquis. Un bon plan. Plein de forces retrouvées, on décide d’annuler la réservation de l’hôtel à Pisco et d’avancer pour avoir un jour de plus sur Lima. Trois heures plus tard nous y sommes. La voiture est garée à Miraflorès. Il nous reste 2 nuits et presque 2 jours …
Je rendrai la voiture, lavée (on ne la reconnaissait plus !) sans une bosse, avec 4000 km de plus au compteur chez Hertz Miraflores. J’ai préféré m’en défaire un peu plus tôt pour rejoindre l’aéroport tranquillement le lendemain. Je n’avais pas envie de gérer les formalités de location juste avant un décollage. L’accueil chez Hertz fut sérieux, professionnel, sans souci. La caution est restituée immédiatement (15.000 $ ouf !)…
Lima nous attend à pied, ses musée, ses derniers Pisco, ses ruines peu visitées de Huaca Pucllana et Barranco dont on ne se lasse pas …
C’est terminé. Laurent nous rejoint pour un aurevoir le dernier jour. On papote heureux de se dire, de raconter. Les dernières photos « pouces levés » ou banderole en travers cachent nos yeux qui pétillent encore, qui s’humidifient légèrement car il faut rentrer. Ce voyage était magnifique et c’est un grand voyageur qui le dit, rouler au Pérou c’est extraordinaire et ça mérite tous les efforts. Alors si tourner le volant ne vous effraye pas, pensez-y avant de planifier votre séjour, vous ne le regretterez sans doute pas.
Thierry et Marie

                     

                 

Lire la suite...

location auto perou

Bonjour,recommande tout pérou pour location d auto bon tarif pour 11 jours de lima a arequipa prise de possesion a lima a l hotel et remise a arequipa a l hotel pret dun telephone local Ils ont fait la reservation des billet entrée pour machu pitchu et train perou rail reservation d hotel a lima le pack premium pour 3 personnes a été entierement amortie et payé grace au rabais et tarif obtenue, en plus de bénéficier d un excellent service professionnel et fiable.Merci a Tout Perou.

Lire la suite...

Retour sur un mois passé principalement au Pérou
mais aussi un peu au chili et un peu en Bolivie.
Quand on prépare le voyage dans cette région on est tenté par tout.
Il a fallu faire des choix car les temps de parcours sont très importants et amputent le temps précieux.
Par hasard en cherchant sur internet des informations sur le pays nous avons été séduits par un site qui semblait répondre à tout ce dont nous avions besoin Tout Pérou. Un peu méfiants au début, nous avons communiqué une ou deux fois avec eux et vite compris que leur proposition était très honnête. Les échanges qui ont suivi ont permis d’améliorer notre projet. Ils sont particulièrement réactifs et répondent vite et très aimablement aux messages.
Ils proposent un pack payant tout Pérou.
Ce pack permet réellement de faire des économies et la qualité des services proposés est très bonne.
Avec ce pack :
Ils vous donnent des conseils de timing, de visites à privilégier, proposent des hébergements, des restaurants, des activités (sans rien imposer) …
Ils peuvent réserver les transports au sein du pays, bus de lignes, train, avion (avec des réductions qui sont très intéressantes), voiture privée avec chauffeur de confiance.
Ils vous accueillent à l’arrivée pour les derniers conseils, vous remettent un téléphone qui permet de rester en contact avec eux en cas de soucis ou pour demander des conseils.
A titre d’exemple : Pendant notre séjour nous avons décider à 8h du matin que finalement nous aimerions bien survoler les lignes de Nazca. Nous leur avons téléphoné et en moins d’une heure un tour était organisé. Un chauffeur est venu nous prendre à l’hôtel, nous a conduit à l’aéroport, nous a dirigé vers le bon comptoir et était là à la fin du vol pour nous ramener. Cette excursion se fait avec la meilleure compagnie aérienne : Aero Paracas. Et le tarif est environ 25% moins cher que si vous le faites seul.

Si nous retournons au Pérou nous les recontacterons obligatoirement et nous les recommandons vraiment. Nous avons déjà vanté leur mérite auprès de nos amis.

Ce qui nous intéressent en général ce sont les paysages, les sites archéologiques, l’architecture des villes et bien sûr d’être au plus près des gens du pays. C’est pourquoi nous voyageons seuls en couple, mais pas en groupe.
Nous aimons marcher mais pas au point de se lancer des défis sportifs genre trek ou trails comme il en existe beaucoup au Pérou très tentants. Ou alors il faudrait encore plus de temps. Aux difficultés il faut ajouter l’altitude souvent a plus de 3000 m et les dénivelés.
Grace aussi a Tout Pérou Nous avons fait de belles et nombreuses marches, en montagne, dans le désert, sur les sites archéologiques, en ville, allant jusqu’à 18 kilomètres dans une journée.
Voici notre programme de 28 nuits :
avion arrivée 5h50
1 Nuit Paracas
2 Nuit Paracas
3 Nuit Nazca
4 Nuit Arequipa
5 Nuit Arequipa
6 Nuit Arequipa
7 Nuit Colca
8 Nuit Arequipa
9 Nuit Arequipa
10 Nuit bus Arica San Pedro Atacama
11 Nuit San Pedro Atacama
12 Nuit San Pedro Atacama
13 Nuit San Pedro Atacama
14 Nuit Désert Uyuni
15 Nuit Désert Uyuni
16 Nuit La Paz
17 Nuit llachon
18 Nuit llachon
19 Nuit Cusco
20 Nuit Cusco
21 Nuit Aguas Calientes
22 Nuit Ollantaytambo
23 Nuit Cusco
24 Nuit Cusco
25 Nuit Cusco
26 Nuit Lima
27 Nuit Lima
28 Nuit Lima
Vol France 15h
Nous avons pu faire tout ce que nous avions prévu.
Nous sommes revenus avec des images de paysage à couper le souffle notamment avec la réserve de Paracas.

Nous remercions encore vivement cette agence solidaire et nous lui souhaitons de prospérer car elle le mérite.
A votre disposition.
Line et Jean 64 ans.

Lire la suite...

Retour sur 18 jours en juin 2019 Pérou et Bolivie

Un grand merci aux équipes de ToutPérou pour leur aide efficace dans la préparation et la réalisation de ce merveilleux voyage.
Nous sommes arrivés (à 4 amis)à Lima. Un chauffeur de confiance nous a accueilli et déposé à l’hôtel chez Serge à Miraflores pour 2 nuits (très bon rapport qualité prix).Briefing avec Romain et remise du téléphone portable. Visite de Lima et sa pollution. Visite du Museo Huaca Pucclana à pied depuis l’hotel puis balade très sympa sur le Malecon (bord de mer). Nous avons pris l’avion vers Arequipa pour 2 nuits. Belle ville mais les rues du centre étaient défoncées. Visite du couvent Santa Catalina, de la Plaza des Armes et du Musée Sanctuaire Andin (sur les conseils de Romain) où nous avons vu Juanita, parfaitement conservée dans la glace. Andres, chauffeur Tout Pérou, est venu nous chercher pour nous conduire à Copacabana via Sillustani. Il faut être à la frontière Pérou/Bolivie avant 18h/19h.Nous avons de l’orage, de la grêle et même de la neige, ce qui nous retarde. Andres nous dépose avec nos valises à 17h45 sous une pluie battante, à la frontière péruvienne (tampon et dépêchez vous,la frontière ferme dans 10′). On doit franchir à pied la frontière avec nos valises, et ça monte ! Arrivée essoufflés en Bolivie. Le chauffeur bolivien, Marie, charge nos valises pendant que le douanier nous dit: fermé, revenez demain 8h30 !!!Un peu de repos à l’hôtel Copacabana pour 2 jours. Après le retour à la frontière pour avoir les tampons boliviens, nous partons visiter Copacabana et son calvaire puis l’Isla del Sol, car le temps se remet au beau. Marie nous emmène à l’aéroport de la Paz, via le détroit de Tiquina, expérience inoubliable ! Changement d’horaire de l’avion 20h30 au lieu de 18h55 ! Flabia, mon correspondant en Bolivie, nous conduit à notre hôtel pour 2 nuits et fait le point pour la visite du Salar le lendemain matin. Superbe visite avec guide en français, repas et coucher de soleil sur le salar. Le chauffeur nous emmène à Potosi puis à Sucre puis à l’aéroport de Sucre pour La Paz. Vol modifié de 11h55 à 11h20 puis 11h10 avec changement à Cochabamba. Nous arrivons à 13h au lieu de 12h20. Notre chauffeur Marie nous retrouve dans l’aerogare et nous emmène vers Puno via Tiwanaku (très beau site à visiter). 17h Desiguadero, frontière bolivienne. Marie nous aide à traverser la foule avec nos valises pour rejoindre le poste frontière (20′). Le chauffeur péruvien Juan nous y rejoint et nous emmène à Puno, où nous prenons le train vers Cusco, Superbes prestations et paysages. Un chauffeur nous fait visiter la partie nord depuis Cusco (Pisac, Sacsayhuaman, Tambomachay, Puka Pakara), ce sont les préparatifs de l’Inti Raymi. Le lendemain à Cusco, nous assistons sur la grand place aux festivités, grimpées sur des tabourets! C’est magnifique. Le lendemain un chauffeur nous fait visiter la partie ouest (Maras, Moray et Ollantaytambo). Après la visite, il nous emmène à la gare d’Ollantaytambo pour le train vers Aguas Callientes (arrivée 21h30 au lieu de 20h45). Notre hôtelier nous attend et nous conduit au guichet pour acheter nos billets de bus pour le lendemain 5h30, puis à l’hôtel toujours à pied. Un panier picnic pour petit déj à 5h et nous voilà partis pour la queue des bus. Arrivée 6h à l’entrée du Machu Picchu. Nous montons à la porte du soleil puis assistons au lever du soleil, c’est magnifique. Le téléphone est en rade, nous ne trouvons pas le guide demandé mais nous nous débrouillons sans. Nous redescendons à pied mais que de marches (1h30 à 2h avec un arrêt boisson en bas). Nous rejoignons la gare pour le train de 15h20 vers Cusco (arrivée 19h05 à Poroy). Après une dernière matinée dans Cusco, nous reprenons l’avions vers Lima, où un taxi Tout Pérou. nous emmène à notre hôtel dans le vieux Lima. Une dernière matinée à Lima avant de rentrer à Paris.
Encore merci. Sans votre aide, nous n’aurions pas pu faire un aussi beau voyage. Vos chauffeurs ont été sympathiques et compétents.
Nous avons aussi pu tester quelques bonnes adresses de restaurants TP: Embarcadero 41 à Lima, Zig zag à Arequipa, Uchu à Cusco.

Ps:Oups, désolée, j’ai retrouvé le chargeur du téléphone en vidant les valises.
Cordialement Sylvie

Lire la suite...

Trek Choquequirao Machu Picchu

Un voyage mémorable !
Nous avons fait confiance à Tout-Pérou pour nous aider à organiser notre Trek au Pérou. Trois femmes, en forme, ayant à notre actif une vingtaine de randonnées dans les Adirondacks. Notre premier Trek à vie et notre premier voyage au Pérou. Des amis nous avaient parlé de cette agence.

Nous nous sommes inscrit au PACK PREMIUM Tout Pérou huit mois avant la date que nous avions choisi. Nous avons suivi leurs recommendations c’est à dire consulté leur blog et forum. Nos correspondances par courriel ont été des plus efficaces. Nous avons bâti NOTRE VOYAGE de rêve sur mesure. La gestion des transports et les réservations d’hôtel ont étés grandement simplifiés grâce à Tout Pérou. Le TREK mémorable. Les accompagnateurs : guide, cuisinier, porteurs étaient des plus aimables, respectueux et tellement intentionnés. Je recommencerais. Je suis de tout coeur avec Tout Pérou.

Lire la suite...

Fabuleux séjour au Pérou

3 semaines au Pérou vraiment réussies grâce aux bons conseils de Salomé et de Laurent et de leur appui durant tout le séjour. Nous avions réservés nos hôtels et avions locaux mais les bons tuyaux de ToutPérou ont vraiment fait toute la différence. Bons plans resto, visites, guides locaux hyper sympas, chauffeurs de confiance franchement serviable et pro, transferts locaux toujours à l’heure et hyper fiables, rabais pour des visites et les nombreux conseils sur l’itinéraire étaient absolument extra. L’assistance de ToutPérou nous a été très utile. En effet, mon ami est tombé sérieusement malade après la deuxième journée de notre arrivée à Lima et Salomé nous a vraiment rassuré avec des bons conseils pour des soins médicaux, adresses de cliniques et une éventuelle prise en charge. Je dois dire que ça fait TOUTE la différence avec des agences de voyage classiques car le service étaient vraiment personnalisé et la présence était assurée en permanence, y compris le week-end. Merci encore à toute l’équipe!

Pour les visites, nous avons adoré Arequipa et nous conseillons de vraiment prendre le temps de flâner dans la ville et de se perdre un peu. Pleine de charme, safe, riches et avec un nombre incroyable de bons restos ( Zig-zag resto bien sûr un grand classique pour le barbecue de viande d’Alpaca et de Lama) et chez Gaston Acurio .. finalement une excellent rapport qualité/prix avec service parfait!

Sur le Lac Titicaca, prenez le temps de visiter les ruines et les villages … c’est intéressant et ça change de iles Uros qui font plus penser à Disneyland qu’à un vrai village. Seul notre hôtel semblait habiter par des vrais locaux et non par des acteurs … Choisissez bien et demandez à Salomé, je lui donné toutes mes bonnes adresses!

Nous conseillons aussi de prendre le train car il est fiable, efficace et plutôt agréable! IL y en a pour tous les goûts et toutes les bourses, du plus simple au plus chic (et hors de prix mais franchement hallucinant tant le services est luxueux.) Je fais référence au Hiram Bingham et au Belmond Andean Explorer. Certes, c’est un gros budget mais si vous pouvez vous le permettre, n’hésitez pas un seul instant! Mémorable!

Quand à Cusco, restez au moins 3 ou 4 jours, tant il y a de choses à voir.. et tout simplement pour profitez de la ville et de ces trésors.. musées, églises, marchés, ruelles, sites archéologiques, restos, cafés etc… on y resterait encore plus de temps si on pouvait! mais attention à l’altitude.. il est conseillé de passer par la case Arequipa et de ne pas venir directement de Lima pour éviter la migraine et la nausée pendant 3 jours ! C’est dur.. même pour les sportifs.

Quand au Macchu … réservez vos billets le plus en avance possible sur le site officiel de tourisme Perou. C’est indispensable sinon vous risquez de ne pas pouvoir y monter, et ça serait dommage.. Surtout pour le Huayna Picchu.. les places sont vraiment limités à 400 personnes par jour.. mais c’est genial si vous avez le forme. comptez au moins 3 h aller-retour..

;O

Nous vous souhaitons à tous un bon voyage et n’hésitez pas la superbe gastronomie péruvienne, c’est fabuleux! On quand même mangé français et italien deux fois pour changer un peu.. j’avoue !

Lire la suite...

1 mois solo dans le sud du Pérou

Ayant planifié mon trajet avec Laurent dans les semaines précédentes, j’ai fait la boucle Paracas-Nasca-Arequipa-Cabanaconde-Puno-Cusco-Puerto Maldonado-Cusco-Lima. Tous les transports en bus et avec chauffeurs privés ont été réservés par ToutPerou. Tous étaient parfaits, à l’heure et de qualité.
Paracas: Le trajet en bus au deuxième étage était top. Merci Laurent. Les iles Ballestas se réservent de l’hotel (Icthus)et sont un must. Nulle part ailleur peut-on voir un million de cormorans et plusieurs espèces de fous,de sternes, de pingouin et même de pélican endémiques.Le tour de la réserve et du musée C.Tello remplissent la journée. Bien mangé à la Taberna Don Jaime.
Nasca: Logé au Nasca Travel One. Le tour en avion AeroParacas est très bien. On passe 2 fois sur chaque dessin, un coup à gauche et un à droite. Ensuite visite de la nécropole de Chauchilla très émouvante, mais Cahuachi ne vaut pas le long détour de 20 km. Préféré les aqueducs de Cantalloc. Très bon resto La Maison Blanche rue Bolognesi Nasca.
Arequipa: Logé au Villa Sillar, (à ne pas confondre avec la Casa Sillar). A part le couvent Santa Catalina, je recommande le couvent de La Recoleta, le Mirador de Carmen Alto et la Ruta del Sillar.
Cabanaconde: Je ne regrette pas d’avoir pris le chauffeur Uriel de Arequipa à Cabanaconde, car on a pu s’arrêter à plusieurs endroits pour observer les vigognes et les oiseaux rares à 4400 mètres, et voir une éruption soudaine à 4900 mètres! Logé et très bien mangé au Casa Santiago. Et le lendemain, on était avec Marco à 10 minutes du mirador des Condors. Il m’a aussi amené visiter un geyser et des tombes pré-inca dans les falaises.
Puno: Le froid tombe vite en soirée et m’a surpris. Logé au Suites Antonio avec douches chaudes. Donc pas question de dormir sur le lac. Par contre une escapade de 2 heures avec un petit bateau de Lago Tours m’a permis de visiter leur ile flottante. Adresse sympa à Puno: Machupizza
Puerto Maldonado: l’Estancia Bello Horizonte est vraiment agréable et entourée de forêt vierge. Le guide francophone Berli est super, il connaît tout de la faune ailée et autre, les plantes et les arbres. Les excursions incluses sont vraiment dépaysantes. Les repas sont délicieux. De Cusco l’avion coûte à peine plus que les 8 heures de bus.
Cusco: J’ai pris l’hotel Platinium qui est pas cher, proche de l’aéroport et des terminus d’autobus, avec douches chaudes, juste un peu bruyant à cause du trafic. Pour manger gastronomique à prix raisonnable à Cusco, essayez chez Faustina, rue Arequipa.

Merci à Laurent, Salomé et l’équipe de Tout Pérou pour le super service. Mes amis canadiens anglophones sont jaloux.

Lire la suite...

Retour du pays des Alpagas

Bonjour ToutPérou, Bonjour Laurent, Bonjour aux futurs voyageurs,

Nous allons vous raconter notre fabuleux voyage au Pérou (16jours et 17 nuits du 31 octobre au 16 novembre 2019) grâce aux nombreux conseils de ToutPérou.

Arrivés Lima au petit matin par Iberia, nous avons pris Quickllama (bus) pour nous rendre à Miraflores au Lionbackpacker recommandé par ToutPérou. Petit hotel sans prétention mais qui permet de passer notre première nuit au Pérou.

1: Visite à pied de Miraflores, Barranco et le Parque Amore, briefing avec Laurent pour finir de planifier notre itinéraire. Laurent nous a été d’une aide précieuse (voir ci après) avec le peu de temps que nous avions sur place puisqu’en effet nous ne pouvions pas tout faire.

2: Visite du centre historique de Lima et départ pour l’aéroport afin de rejoindre la deuxième ville du pays Arequipa, par la compagnie Latam (vol réservé au meilleur prix par Laurent).

3 et 4: Visite d’Arequipa: plaza de Armas, free walking tour avec Brandon, Monastère Santa Catalina, Marché, restaurant le ZigZag a ne pas manquer (avec réduction avec la carte premium ToutPérou), Mirador de Yanahuara. Arequipa est une ville magnifique, notre coup de coeur. La Plaza de Armas est juste magique, nous aurions pu y passer des heures! Petit Pisco Sur vu sur la cathédrale avec coucher de soleil et vue sur les volcans au rooftop . Pour manger, la spécialité d’Arequipa qui est le Rocoto Relleno au Restaurant Plaza grill and Bar.

5 et 6: Canyon del Colca. Au départ, nous n’avons pas prévu de le faire par manque de temps (merci Laurent). Un des meilleurs souvenirs de notre séjour.
Départ d’Arequipa à 3h du matin en mini bus réservé par un tour operator (possibilité aussi par les bus classiques). Arrêt au Mirador Cruz del Condor (ne pas oublier vos jumelles! dizit Jérôme envers Gaëlle :) )

Dépose des premiers touristes au Mirador San Miguel(pour le circuit classique descente sur l’oasis via San Juan de Chuchos), mais nous décidons de ne pas suivre les groupes touristiques pour éviter la foule et descendons donc à Cabanaconde.
Début du trek, descente sur l’oasis puis direction San Juan où nous passons la nuit à l’hotel Colibiri (gentillesse, repas délicieux, vue imprenable sur le canyon garanti). Départ 5h du matin pour la remontée vers Cabanaconde.
Collectivo de la place principale de Cabanaconde à Chivay, puis bus touristique de Chivay à Puno (réservé par Laurent).

7 et 8: Départ tôt le matin pour Copacabana (Bolivie). Après midi à flâner dans les rues et profiter des vacances. Lendemain à Isla del sol ( à ne pas rater) vu imprenable sur l’immensité du Lac Titicaca.

9 et 10: Départ de Copacabana pour Puno. Direction les Iles Uros (iles flottantes) pour y passer la nuit. Par manque de temps, nous n’avons pas pu aller jusqu’à Llachon pour dormir chez l’habitant.
Nous n’avons pas voulu faire le tour touristique habituel sur les conseils de Laurent puisque qualifié comme Disneyland. En effet, le lendemain matin de notre fenêtre, nous avons vu les nombreux bateaux arriver sur les différentes petites îles pour amarrer les touristes. Fin de matinée, retour sur Puno pour y passer le reste de la journée et la nuit et ainsi manger dans un restaurant fusion tenu par un Lyonnais qui sait très bien marier les saveurs péruviennes et françaises La table del’ Incas.

11: Bus touristiques réservé par Toutpérou de Puno à Cusco. Départ 7h arrivée à Cusco à 17h.

12 à 16:
Visite de Cusco (marché, musée des Incas,etc.) Bon plan pour dîner: Marcelo Batata avec en prime une réduction avec la carte premium Toutpérou. Un délice pour les papilles et pour les yeux. Accueil chaleureux et menu en français.

Vallée sacré par chauffeur privé ( réservé par Laurent) par le Sud: Chinchero, las salinas de maras, Moray et Ollantaytambo. Raul a été très sympathique, nous a expliqué quelques détails du quotidien au Pérou. Le choix du chauffeur privé a été bénéfique car y aller par ses propres moyens semblait être très difficile vu l’absence de route principale.

Ascension de Vinicunca un souvenir indéfinissable! Toujours trop peu de temps, nous sommes passé par un tour operator pour nous emmener sur le lieu seulement. Détour par la suite par la Vallée Rouge qui porte bien son nom (vue panoramique, couleur à couper le souffle, le tout à 5038m d’altitude).

Vallé Sacré par le Nord en collectivo: Visite de Pissac, taxi pour nous emmener en haut à l’entrée principale des ruines, puis descente à pied (environ 1H30 de marche), puis collectivo de Pissac à Urabanba et de Urabanba à Ollantaytambo avec un autre collectivo. Quel bonheur d’être mêlé à la vie péruvienne. Une fois à Ollantaytambo, nous avons pris le Perurail direction Aguas Calientes ( Réservé par Toutpérou)

Enfin, le saint Gral, le Machu Picchu!!! Entrée réservé par Toutpérou avant notre départ de France et remis en main propre lors du briefing, N’oubliez pas de réserver à l’avance surtout si vous souhaitez faire le Huayna Picchu car les places sont limitées et c’est vraiment à faire.
Grâce à Toutpérou, nous avions pris un guide français pour ne rater aucun détails de la civilisation Incas. Nous remercions Dione pour sa gentillesse et sa transmission de savoir.

Retour Cuzco- Lima par Latam réservé par Laurent ( sur ce coup là, nous ne te remercions pas Laurent car tu nous a obligé à rentrer en France

Lire la suite...

Six semaines au Pérou

Me voilà revenu.

Du 8 septembre au 22 octobre j’ai fait Lima-Huaraz-Paracas-Nazca-Arequipa-Moquegua-Puno-Cuzco.

Lima : deux voire trois jours ça suffit..mais pas plus..évitez absolument l’hôtel España !
Huaraz : Pour qui aime la haute montagne c’est magnifique..j’ai adoré ! attention au soroche, j’en ai vu mal en point.
Paracas : les iles Ballestas bien sûr sinon deux ou trois jours sont suffisants.
Nazca : Las lineas bien sûr, quoique je sois resté un peu sur ma faim..ça va très vite, le temps que le guide vous annonce la figure à voir on mitraille par le hublot et bien souvent on ne fait que l’apercevoir furtivement..je suis resté sur ma faim. Mais bon, un avion ne fera jamais du sur place..faudrait un dirigeable. Sinon Nazca rien d’autre à voir.
Arequipa : ville magnifique et plein de choses à voir aux alentours…J’y retournerais bien volontiers..
Moquegua : A éviter absolument…rien à voir…on s’y fait ch.. à cent sous de l’heure..des difficultés même pour trouver à manger…J’en ai profité pour faire un tour à Ilo..c’est à voir.
Puno : Les iles Uros bien sûr mais attention : Disneyland….J’ai vu les Uros Titinos, j’ai dormi à Llachon chez Magno grâce à Toutpérou. C’est plus « intimiste »..ne pas louper l’île Taquile, on y vit hors du temps, j’y ai dormi chez Erwin, par Toutpérou aussi…sinon quelques trucs intéressants aux alentours de Puno..disons 4 jours..
Cuzco : La ville touristique par excellence, des monuments splendides, la vallée sacrée etc..et bien sûr Machu Picchu. Alors là c’est carrément Le Grand Cirque : Allez y dès l’ouverture car après c’est Omaha Beach en Juin 44…le débarquement ! Mais bon pour être dans les premiers je suis monté à pied à 5h00 à la frontale sous la pluie..1700 marches et quand on arrive au site hé bien on continue à monter des marches…Mais c’est Machu Picchu.
A faire, enfin moi j’ai aimé: se rendre de hidorélectrica à Aguas Calientes à pied…12 bornes mais c’est plat puisqu’on suit la voie ferrée et le rio Urubamba..

Et puis tout au long de mon voyage j’ai bénéficié des chauffeurs de confiance de Toutpérou, sympas, professionnels, ponctuels, véhicules en bon état….rien à jeter.

Et merci à Laurent pour l’accueil à mon arrivée à Lima, le briefing, sympa…

Voilà l’an prochain je compte retourner pour faire le Nord..Trujillo et tout ça..

hasta luego amigos.
El Vagabundo.

Lire la suite...

Retour d'un mois en solo au Pérou

Tout d’abord merci à l’équipe de ToutPérou pour ses conseils et son aide tout au long de mon séjour. C’est très rassurant de savoir qu’il y a une équipe sur place pour nous orienter et répondre à toutes nos questions.

Circuit : Lima, Huaraz, Cusco et Vallée Sacrée, Arequipa.

Mon coup de coeur de ce voyage est sans aucun doute la région de Huaraz. Des balades et treks incroyables. Pour ceux qui n’auraient pas l’envie de se lancer sur des treks de 8 jours, la version du Mini Huayahuash (4 jours) est déjà une merveilleuse expérience. Je recommande vivement Alpa-K (partenaire de ToutPérou) : Bertrand a été de très bons conseils et mon trek auprès d’Oscar, le guide, et le reste du groupe a été une merveilleuse expérience.
Des balades/treks d’acclimation sont conseillés en amont : Laguna de Wilcacocha, Laguna 69… et il y en a bien d’autres !

Dans la région de Cusco, je conseille la montagne Palcoyo, c’est l’autre « rainbow moutain » mais en beaucoup, beaucoup moins fréquentée. ToutPérou aura je suis sûre de très bons contacts si vous souhaitez vous rendre sur place ;-).
Bien sûr, le célèbre Machu Picchu et la Vallée Sacrée sont des étapes incroyables (ave chauffeur ToutPérou pour plus de flexibilité, top!).

Arequipa : ville super charmante. Gros coup de coeur pour le Museo Santuarios Andinos pour en découvrir plus sur le déroulement des sacrifices incas (bon ça ne fait pas rêver à première vue… mais c’est réellement intéressant). Le couvent Santa Catalina est aussi une visite vraiment incontournable.

Difficile de retranscrire un mois de voyage au Pérou… tant de diversité en terme de culture, traditions, savoirs-faire et gastronomie, paysages… Et bien sûr d’expériences et émotions.

Encore merci à ToutPérou et à très bientôt!

Lire la suite...

Du nord du Pérou au sud de la Bolivie

Maintenant que nous disposons de pas mal de temps (jeunes retraités), il est plus que temps de réaliser quelques uns des voyages qui nous font rêver.
Cet année ce fut Pérou & Bolivie en privilégiant la cordillère des Andes.
Nous avions bien sûr quelques idées sur l’itinéraire, mais ToutPerou a été une aide précieuse pour éclairer nos choix sur la partie Péruvienne…. A quand une extension de ce site pour la Bolivie !
Notre choix a été de partir du nord du Pérou (Chiclayo), pour finir au nord du Chili (Antofogasta), nous avons donc cheminé de plus en plus haut sur 9 semaines (de fin avril à fin juin), l’acclimatation au 4000m et plus s’est effectué sans difficulté.

Avant tout , les Péruviens et Boliviens sont beaucoup plus accueillants que ce que l’on peut entendre ici et là, toujours prêt a rendre service, on peu se balader partout en parfaite sécurité.

1ere étape : Chiclayo au bord du Pacifique (altitude : 0m). Température très agréable, la ville est relativement sale (oui, poubelles + chiens ne font pas bon ménage), nous avons débuté les visites culturelles par les pyramides (Huacas) de Tucumes et le magnifique musée de Sipan (guidés par un chauffeur proposé par toutPerou) , le mercado typique et ses jus de fruits.
Pour se déplacer, nous avons choisi d’utiliser uniquement les transports en commun, le système de bus est très développé aussi bien au Pérou qu’en Bolivie, les colectivos, taxis, moto-taxis permettent d’effectuer les déplacements courts à coût très raisonnables.

2eme étape : Chachapoyas (altitude : 2300m). petite ville tranquille, Les sites intéressants : la cascade de Gocta pour se dérouiller les jambes, les sarcophages de Karijia, mais principalement la forteresse de Kouelap maintenant très facilement accessible grâce à un téléphérique.

3eme étape : Cajamarca (altitude : 2700m). petite ville agréable…….un peu moins le lundi ou tous les sites intéressants sont fermés.

4eme étape : Trujillo (retour sur les bords du Pacifique). Le Pérou çà n’est pas que les Incas ….loin de là le nord du pays reste idéal pour découvrir toutes les civilisations qui ont précédés (Moche, Sican, Chimu, Chavin, etc.). Le site qui nous a le plus bluffé : la Huacas de la Luna, a visiter avec un guide (français) , très intéressant également la ville de Chan Chan. Petit aparté : nous découvrons dans toutes ces étapes une gastronomie péruvienne très agréable, mon préféré le ceviche.

5eme étape : Huaraz puis Caraz (cordillère blanche, altitude : 2300 à 3000m). les villes et villages ont été plus ou moins reconstruit à la va-vite après le tremblement de terre de 1970 qui a dévasté toute la région. Dans ce coin il est possible de faire quelques beaux trecks, nous sommes cernés par les pics à plus de 6000m dont le Huascaran 6768m point culminant du pays, nous nous contenterons d’une balade pour dominer le lac Paron (4350m ça pique un peu). Dans les environs le site du Chavin de Huantar nous permet de côtoyer une nouvelle civilisation utilisant cette fois-ci la pierre.

6eme étape : Lima (3eme passage sur les bords du Pacifique). Passage obligé pour descendre vers le sud et ses sites de réputations mondiales (donc moins tranquilles). Nous ne sommes pas fans des grandes villes, nous nous contenterons de visiter rapidement le centre et le magnifique musée Larco, étape obligatoire si vous voulez démêler les civilisations pré-Incas. Nous pourrons également rencontrer Laurent, notre correspondant ToutPérou, qui nous a conseillé et grandement facilité nos déplacement et nos visites.

7eme étape : Cuzco (altitude : 3400m). passage obligatoire pour qui visite le Pérou, nous avons bien aimé dans la vallée sacrée : le site agronomique de Moray, les salines de Maras, bien sûr le Machu Picchu, même trop surchargé l’après-midi ( a faire également le Hayna Picchu un peu aérien), et au retour le matin tranquillement visiter Ollantaytambo. Egalement le Vinicunca la montagne aux 7 couleurs un faux plat montant qui aurait été facile…….s’il ne se terminait pas à 5000m.

8eme étape : Arequipa (altitude : 2300m). Ville agréable et ensoleillée, l’incroyable monastère de santa Catalina, à quelques heures de bus de la ville, le canyon de Colca (Cabanaconde :3300m) qui permet quelques belles randos et vous permettra de voir chaque matin une meute de condors.

9eme étape : Titicaca (altitude : 3800m). La presqu’ile de Llachon, les iles (Amantani), les Uros (de préférence depuis Llachon …..un peu moins usine à touriste que depuis Puno), et quelques sites rigolos en contournant le lac pour aller vers la Bolivie : Chuchuito et son temple de la fertilité, les tombes Aymara de Mollocco, la porte d’Hayu Marka ou Amaru Muru.

Au bout d’un peu plus de 5 semaines, passage en Bolivie

10eme étape : La Paz (altitude : 3700 à 4200m). Capitale bordélique sans équivalent, un bon moyen de visite est le réseau de téléphériques.

11eme étape : Torotoro (altitude : 2700m). pour aller jusque là passage obligé à Cochabamba (rien de bien passionnant pas même le musée, la poussière date certainement du milieu du siècle dernier!). Pour aller jusqu’au parc il faudra 5 bonnes heures de colectivo sur une piste chaotique et ensoleillée. Paysages andins, cavernes, et partout traces de dinosaures.

12eme étapes : Sucre (altitude : 2800m). La ville la plus agréable ou nous ayons séjourné en Bolivie, ce fut la première capitale avant La Paz, centre et vieilles bâtisses 17eme et 18eme.

13eme étape : Potosi (altitude : 4100m). Le cero Rico (une montagne d’argent qui a servi de banque à l’Espagne pendant plus d’un siecle), ambiance mines et chercheur d’or !. Et trouver un moyen de rejoindre Tupiza.

14eme etape : Sud Lipiez et salar d’Uyuni : (altitude de 3800 à 5000m).A Tupiza trouver un tour 4×4 pour écumer le sud Lipiez, nous choisirons la mini-agence : Voy tour….ce qui s’est révélé un choix judicieux, chauffeur compétent et prenant soin de ses passagers, cuisinière avec un grand sens de l’humour, bonne musique, 4 jours fantastiques paysages a couper le souffle (normal vu l’altitude), à la réflexion on aurait aimer y rester plus longtemps !. Le salar d’Uyuni lui s’il est assez irréel, fait franchement trop usine à touriste ( l’hotel de sel, l’ile pour le lever de soleil, les photos et vidéo insolites…..)

15eme et dernière étapes : San Pedro de Atacama (Chili, altitude : 2500m). Là encore une étape un peu trop touristique ……et quand on vient du sud Lipiez, la comparaison est douloureuse, mais tout de même : la vallée de la Luna, les flamants roses, le ciel étoilé avec http://www.spaceobs.com

Ces 9 semaines au Pérou et en Bolivie ont été géniales nos coups de coeurs :
1- le sud Lipiez (dans le top 3 des plus beaux paysages que nous ayons vu)
2- la vallée sacré et le Machu Picchu
3- le Titicaca (les gens rencontrés grâce à ToutPerou)
4- le canyon de Colca
5- le parc de Torotoro
6- le nord Pérou (oublié des touristes européens, mais toute la culture pré-Incas)
7- la cuisine péruvienne

A la réflexion nous aurions du prévoir plus de temps dans la cordillère blanche ………….et prendre des cours d’espagnol.
Des photos ici : http://lesvieuxrandonneurs.blogspot.com/

En plus des conseils pour orienté nos choix, des réservation vol, train et Machu Picchu, nous avons utilisé assez fréquemment les services des chauffeurs proposés par ToutPerou, ce qui facilite grandement les visites, beaucoup moins de perte de temps si sur certaines destinations votre temps est limité
Ayant voyagé en dehors de la période d’affluence (mai & juin) aucune difficulté pour trouver des logements et des bus, même au dernier moment. Venez vous même vérifier !

Notre Budget pour ces 9 semaines en couple : 9300€
vols (Nantes=>Madrid=>Lima=>Chiclayo / Antofogasta=>Santiago=>Madrid=>Nantes) : 2050€ Logement, transports intérieurs, séjour, visites, etc : 7250€
soit 110€ / jour pour le couple

Lire la suite...

3 semaines de rêve

Retour de 3 semaines au Pérou avec Tout Pérou
Des étoiles encore plein la tête et des souvenirs inoubliables : paysages, accueil, simplicité, gentillesse, authenticité ….la liste est encore longue
Un grand merci à tout Pérou pour nous avoir rassuré et réservé les bases ( vols intérieurs, transports bus, transferts…briefing d’accueil
au début on est un peu perdus mais après tout s’enchaine logiquement…
On est ravis de notre voyage au Pérou du sud un seul regret ne pas avoir pris du temps pour aller jusqu’à la cordillère blanche
Bravo à tout Pérou
amicalement
Fabienne, Julien et Christian SERRE

Lire la suite...

22 jours heureux au sud Pérou en septembre

Voyage réussi grâce à la bonne humeur d’un couple de soixantenaires et plus, ET à l’efficacité de Toutpérou !

Conseils avisés et rassurants de Laurent lors du briefing, taxis/chauffeurs privés au top, contact possible avec l’équipe à tout moment, achats de titres de transport et choix des hôtels avant le voyage.

Coups de cœur dans le désordre : Belle Ile Amantani chez les charmants Yvan et Flavia (et leurs 2 enfants), beaucoup d’échanges et de partages – Route andine avec Tourisme Mer (arrêts dans de beaux sites) – Montagne colorée Palccoyo 5050 m, effort récompensé par spectacle inoubliable ! – Salines de Maras – 4 jours à Cuzco (avec fêtes dans les rues, marché coloré, monastère Santa Catalina,…) – bien sûr Machu Picchu (attention, ne pas descendre ! avant d’avoir fait la partie haute du site ! – Musée Lorca à Lima …
Peite déception : Paracas (excepté iles Balletas)

Nous garderons d’excellents souvenirs de notre voyage au Pérou et ne manquons pas une occasion de parler des avantages de voyager « solidaire » avec ToutPérou, Toutcostarica, Tout….

Hasta luego y muchas gracias a todos!

Lire la suite...

Après une expérience de voyage heureuse avec l’aide de tout Costa Rica en 2017, nous avons, sans hésitation, décidé de planifier notre voyage au Pérou avec Tout Pérou. Nous n’avons pas été déçus 

Nous nous sommes procuré le livre de Serge qui contient plein de bonnes suggestions qu’on ne trouve pas dans les guides de voyage en librairie ainsi que le pack premium. Tout a fonctionné comme prévu, les trains, les avions et les chauffeurs ont été à l’heure et il n’y a eu aucun problème avec les réservations de chambres. Tous nos logis ont été choisis à partir du répertoire de Tout Pérou.

Jour 1 – Nous sommes arrivés au Pérou dans la nuit du 1er septembre et le chauffeur de Tout Pérou nous attendait à l’aéroport pour nous amener chez Serge Bohème. Nous avons eu le briefing de Tout Pérou le matin suivant pendant lequel nous avons peaufiné les détails de notre itinéraire et surtout ceux de la fin de notre séjour au Lac Titicaca.

Jours 3-5 : Après une journée à profiter du quartier Barranco, nous sommes partis vers Arequipa qui est effectivement une belle ville dont l’architecture est à voir. Nous avons visité le Monasterio de Santa Catalina, la cathédrale d’Arequipa sur la Plaza de Armas, le Museo Santuarios Andinos, le Claustros de la Compaña et le Mercado San Camilo. Nous étions logés dans le quartier Yanahuara situé à une quinzaine de minutes de marche du centre de la ville dans un secteur un peu moins fréquenté par les touristes. Nous y avons découvert une « piquanteria » tout à fait charmante du nom de Victoria et qui ouverte le soir contrairement à la majorité de ce type d’établissement. La piquanteria La Nueva Palomino située aussi dans ce quartier est aussi très intéressante pour déguster les plats typiques (attention : elle ferme à 16h)

Jours 6-8 : Ce séjour de 3 jours nous a permis de nous acclimater tranquillement à l’altitude (2400m) avant de gagner la vallée du Colca (3800m) en passant par la Reserva Nacianal Salinas y Aguada Blanca et la Paso Patopampa (4910m) où se trouve le Mirador de los Volcanos. Yanque, où nous nous sommes posés, est un village très agréable et plus intime que Chivay où la majorité des touristes s’installent pour leur visite dans la vallée. Nous avons vu les condors au Cruz del Condor et la forteresse Chimpa dans la même journée. La marche vers la forteresse est rude. Il faut se préparer en conséquence. Nous avons visité les ruines Uyo-uyo et profité des bains thermaux. La vallée du Colca est assurément un coup de cœur de notre voyage.

Jours 9-15 : Cap sur Cusco et la vallée sacrée pour 6 jours. Il est difficile de décrire Cusco. Belle ville, pleine de touristes et de vendeurs locaux. Ouf… Mais aussi, tellement d’histoire, d’activités, d’art. On ne peut passer par-dessus Cusco, le temple du soleil (Qorikancha), le Museo Inka, la cathédrale. Cusco a aussi été notre point de départ pour visiter le Machu Picchu, Vinicunca (montage arc-en-ciel), Chincherro, les terrasses de Moray , les salines de Maras, Pisac, les sites Inca de la ville de Cusco (Saqsaywaman, Q’enqo, Paka Pukara et Tambomachay). On aurait pu passer plus de temps dans la région. Vraiment entre 7 et 10 jours ne seraient pas trop pour bien apprécier sans trop charger les journées.

Jours 16-20 : Nous avons pris le train de Cusco à Puno pour rejoindre le lac Titicaca. Il s’agit d’une option plus luxueuse mais qui permet d’admirer le magnifique Altiplano pendant près des 10 heures que dure le voyage. Nous n’avons par tarder à Puno qui est peu invitant à mon avis. Donc, nous avons pris un combi vers Llachòn pour s’installer chez Magno et profiter de l’environnement paisible du Lac Titicaca. Le lendemain, nous avons visité les iles flottantes Uros Titino, moins envahies par les touristes que les grandes iles Uros avant de se rendre sur l’ile d’Amantani où nous avons logés avec Yvan et Flavie. Expérience enrichissante qui vaut le coup pour bien s’imprégner de la vie des péruviens à la campagne et faire de belles randonnées.

Jours 21-22 : Retour à Lima dans le quartier de Miraflores cette fois. Nous nous sommes rendus à la Plaza de Armas pour assister au changement de la garde présidentielle et visiter les nombreuses églises aux alentours. Nous avons conclu notre voyage avec une visite au magnifique musée Larco qui est a permis de consolider les notions d’histoire apprise au cours de notre séjour.

En conclusion, ce fût un voyage bien rempli et très intéressant à plusieurs points de vue : la nature grandiose dont on profite pleinement en marchant sur les sites archéologiques ou simplement pour admirer les paysages, l’histoire riche des nombreux peuples pré-incas et des incas, le peuple péruvien qui est charmant et avenant, l’artisanat typique et la qualité de la nourriture.

Merci à toute l’équipe Tout Pérou d’avoir été là pour rendre tout cela accessible et nous éviter les tracas!

Suzanne

Lire la suite...

Bilan sur 18 jours au Pérou en juillet-août 2019

A notre tour, après avoir profité de l’aide plus que bénéfique de Tout Pérou, nous souhaitions contribuer à ce blog en partageant avec vous notre périple.

Voici notre itinéraire :
1er et 2ième jours: arrivée à Lima puis départ le lendemain pour Paracas en bus
3ième jour: Excursion dans la lagune de Moron, initiation au Sanboard puis découvert de la réserve national (chauffeur Tout Pérou)
4ième jour: Survol des lignes de Nazca et l’après-midi visite des « aqueduc » , du « cementerio de Chauchilla » et de « Cahuachi (chauffeur Tout Pérou) Puis départ pour Arequipa par le bus de nuit
5ième jour: Visite d’Arequipa avec notre hôte Julie
6ième jour et 7ième jours : visite du canyon de Colca (Visite des ruines Uyo Uyo, Observation des condors et d’un gyser) puis départ pour Puno (chauffeur Tout Pérou)
8ième et 9ième jours: Lac titicaca Journée et nuit à Amantani chez Ivan et sa famille. Île extrêmement calme jusqu’au coucher du soleil (où de nombreux touristes viennent contempler la beauté du paysage). Le lendemain, départ en barque pour les îles Uros Titinos, déjeuner à Llachon puis retour à Puno (Organisation du week-end avec Tout Pérou)
10ième jour: Départ pour Cusco en bus touristique
11ième jour: visite de Cusco
12ième jour: Rencontre avec une communauté située à proximité de Cusco les « Paru Paru » (culture de la pomme de terre, visite de leur élevage de lamas et d’alpagas, initiation à la confection de la laine et au tissage)
13ième jour: Découverte d’une partie de la vallée sacrée avec Chinchero, les salineras de Maras et Moray. Arrêt à Ollantaytambo pour prendre pour le train pour Aguas Calientes.
14ième jour: Départ à 4h30 du matin pour débuter l’ascension du Machu Picchu. Juste magnifique!! Quelques difficultés pour caler l’heure de rendez-vous avec le guide francophone mais sinon tout était parfait. Retour en fin de journée à Ollantaytambo.
15ième jour: visite d’Ollantaytambo puis de Pisac
16ième jour: Visite de Pisac puis départ pour Cusco pour prendre notre avion. Arrivée à Lima
17ième jour: Vol pour la France
18ième Jour: Fin du voyage!!!

Notre voyage a vraiment été à la hauteur de nos attentes (paysages magnifiques, monuments et culture impressionnants et une population très attachante). Tout s’est globalement passé comme nous l’avions prévu avec l’aide de Tout Pérou. L’association nous a vraiment apporté une grande aide pour l’organisation (réservation des bus, des chauffeurs et des activités) Les chauffeurs et nos hôtes à l’image de la population sont très gentils et d’une patience d’ange!! Nous recommandons vivement « Tout Pérou ».

Adeline, Adeline et Sophie

Lire la suite...
RSS
M'envoyer un mail lorsqu'il y a de nouveaux éléments –

Bon plan : briefing Chez Serge à Lima

A votre arrivée à Lima, nous vous rejoignons chez Serge, ou dans le quartier de Miraflores si vous optez pour un autre hôtel. Besoin de vérifier les derniers détails ? Le briefing est fait pour ça !


Bon plan : Assistance francophone

Avec l'Assistance ToutPérou, fil rouge en cas de besoin durant tout votre séjour, et on vous aide pour la réservation de chauffeurs/guides de confiance et nuits chez l'habitant !


Bon plan : Optimisation Transports

Avec Premium ToutPérou, facilitez vos déplacements dans tout le pays, que vous choisissiez de prendre un avion, un bus, un train. On vous les réserve avec nos partenaires de confiance, à des prix négociés !


Bon plan : Location de Voiture

Nous avons négocié des tarifs spécialement pour vous ! Louez votre voiture en toute sérénité et partez à l'aventure en bénéficiant de nos conseils sur votre itinéraire et notre assistance en cas de besoin.


Bon plan : Hôtels, restos & activités recommandés

Le Réseau Solidaire ToutPérou a sélectionné pour vous plusieurs hôtels, restaurants activités à travers tout le pays. Grâce à Premium ToutPérou, bénéficiez de réductions négociées pour vous.


Bon plan : Machu Picchu

Le nombre de place limité pour rentrer au Machu Picchu requiert anticipation, surtout pendant la haute saison (juillet - août). Nous effectuons pour vous la réservation du précieux sésame.


Bon plan : Livre de Serge

Téléchargez le Livre de Serge et planifiez votre voyage en fonction de vos centres d'intérêts et de nos conseils.