Itinéraires et distances (31)

Back in Pérou, Avril 2024

L'amour du Pérou a été le plus fort; après un premier voyage en 2019 de 3 semaines en famille à 4 sur le triangle classique Cuzco-Puno-Arequipa (et en particulier 3 souvenirs très forts: Macchu Pichu bien sûr, mais aussi le frôlement des condors à Colca, et l'ascension du Coropuna 6400m) le tout merveilleusement conseillé comme il se doit par Laurent de ToutPerou, la "cessation d'activité" me permet de revenir plus longuement pour 3 mois en Amérique du sud. Après 2 mois en Patagonie (Février/Mars 2024), je retrouve avec bonheur Laurent à Lima pour le briefing de mon dernier mois de balade, au Pérou. Pour cette fois ce sera articulé autour de 3 sites: Parc Nor Yauyos Cochas à l'Est de Lima (1 semaine), l'amazonie à Puerto Maldonado (1 semaine), et la cordillere blanche à partir de Huaraz (2 semaines). Des sites moins courus que le triangle du Sud, et ce d'autant que l'intersaison du mois d'avril est traditionnellement moins touristique; et pourtant, que de merveilles parcourues le plus souvent sans aucun touristes, ce qui permet de se rapprocher des péruviens toujours souriant et prompts à vous aider ou échanger (sentiment de sécurité constant durant toute la durée du voyage). En quelques lignes mon parcours accompagné de ma fille durant la plus grande partie du voyage:

- 1 semaine avec voiture de location Alamo, surclassé smile, merci Laurent pour son aide à la réservation! Via la route 120 dans la parc Yauyos (parfois un peu Hard cette piste, merci le surclassement!) plusieurs treks dans le magnifique massif du Nevado Pariacaca, avec un isolement total. Puis passage par le désert de Paracas pour la boucle retour vers Lima.

- Je récupère ma fille à Lima et vol vers Puerto Maldonado en amazonie pour 1 semaine au lodge Bello Horizonte conseillé par Laurent. Une semaine de rêve avec Ricardo notre guide francophone, et seuls clients du lodge pendant toute la durée!! Observation très riche d'animaux, Oiseaux, Papillons, Flore, notamment autour du lac Sandoval avec bivouac dans la jungle; Avec les explications de Ricardo c'est passionnant!

- Retour Lima et bus vers Huaraz pour 2 semaines. Camp de base à l'hotel El Jacal très sympa avec sa terrasse petit déjeuner vue imprenable sur la chaine du Huascaran. Enchainement de plusieurs treks de plusieurs jours en autonomie complète dans la magnifique cordillère blanche quasiment déserte, y compris sur le fameux Santa Cruz. L'hotel nous a aidé à identifier les bons collectivos pour rejoindre le départ des treks. Aucun problème sur les treks où nous étions le plus souvent seuls, y compris au campement le soir. 

Voilà des images plein la tête, une organisation facile grâce à ToutPérou, y compris hors des sentiers battus... J'y retournerai, l'amérique du sud est d'une richesse incroyable!!

Lire la suite...

 

Tout d’abord un petit résumé de notre voyage, puis le descriptif de notre itinéraire et de nos différentes étapes ainsi qu’un journal de voyage simplifié et inspiré de notre publication sur Polarsteps où vous pourrez trouver tous les détails de notre voyage ainsi que la carte interactive de notre circuit.

Voici le lien : https://www.polarsteps.com/CalogeraCarole

N’hésitez-pas à nous contacter directement si vous avez besoin de plus de retours d’expérience sur les différents itinéraires en voiture (mail : cresson38@gmail.com)

 12665818070?profile=RESIZE_710x

Résumé du voyage

Nous avions tout d’abord contacté une agence de voyages spécialisée sur cette destination. Plusieurs circuits nous avaient été proposés en fonction de nos souhaits (incluant les réservations des taxis privés, des bus, des hébergements et repas, organisation des visites et des trekkings avec ou sans guide etc..). Nous avons finalement abandonné l’idée de voyager par l’intermédiaire d’une agence car nous souhaitions plus de liberté, de flexibilité et d’authenticité. De plus, les tarifs proposés nous avaient semblé très élevés. Grâce au guide du routard, nous avons découvert Toutpérou.com et nous les avons contactés immédiatement ! Leur approche associative et solidaire nous a séduits ! Merci Serge et Laurent pour votre aide et conseils dans l’organisation de notre voyage et la préparation de l’itinéraire en voiture parfois hors des sentiers battus. Merci pour votre réactivité et disponibilité, par mail ou par téléphone. Vous nous avez aidés à franchir le pas vers la location d’une voiture et de repenser notre voyage en totale autonomie en sachant que vous seriez toujours là pour nous aider et nous conseiller si besoin.

Merci Laurent pour les réservations effectuées pour nous (location de voiture, réservation des taxis depuis et vers l’aéroport, des réservations d’hôtels à Lima (nous avons beaucoup aimé séjourner à l’Hôtel Antigua surnommé « chez Serge », des entrées pour le Machu Picchu, du chauffeur et voiture privée à Arequipa pour une journée complète d’excursion, pour l’acheminement vers les îles Amantani et Taquilé, pour les itinéraires des treks au canyon de Colca et les possibilités d’hébergements au fond du canyon, pour la bonne adresse chez Pachamama à Cabanaconde, pour les réservations chez Ivan et Flavia à Amantani, une très belle rencontre ! Merci pour tout ! Nous ne nous sommes jamais sentis en insécurité, comme de partout, il faut être vigilant et prudent. La conduite est stressante il est essentiel de garder son self control en permanence et en toute situation. Les grandes villes surtout sont difficiles à traverser, beaucoup de circulation dans tous les sens une conduite sans foi ni loi, et bizarrement peu d’accrochages. Les itinéraires sont mal indiqués et même avec le GPS on s’y perd. Coté routes il y a de tout, bien goudronnées et bien entretenues ou pas, éboulements, nids de poule, gués etc…. Selon les lieux, des pistes très étroites et exposées surtout dans la remontée de Cusco à Lima par l’intérieur du pays (les parties entre Pachuca–Ayacucho et Ayacucho–Huancayo sont les plus compliquées). Globalement il n’est pas plus dangereux de conduire sa propre voiture que de circuler en taxi ou bus ou véhicule privé.

 Itinéraire

Voici l’itinéraire et les étapes que nous avons suivis au total, 3922kms y compris les excursions. Attention ! il faut gérer les trajets en temps de conduite et non en kilomètres !

  1. Lima - Paracas  - 280 kms
  2. Paracas - Nazca - 320 kms
  3. Nazca - Puerto Inca - 250kms
  4. Puerto Inca - Arequipa - 400 kms
  5. Arequipa – Cabanaconde - (Colca ) - 230kms
  6. Colca - Puno - 340kms
  7. Puno - San Pedro - 260kms    - San Pedro/Palcoyo - 80kms    - San Pedro/Vinicunca - 130kms
  8. San Pedro - Cusco - 125 kms
  9. Ollantaytambo - Aguas Calientes en train
  10. 10.Ollantaytambo - Salineras de Maras  - Cusco - 116kms
  11. Cusco – Laguna de Pacucha - 350km
  12. Pachuca - Ayacucho - 258kms / 7 heures de route
  13. Ayacucho – Huancayo - 260 kms / 9 heures de route
  14. Huancayo -Tarma - 110kms
  15. Tarma - Chaclacayo - 206 kms
  16. Chaclacayo – Lima - 50 kms

 

 Extrait carnet de voyage Polarsteps

Jour 1 - Lima

12665819076?profile=RESIZE_710x

Bien arrivés à Lima où nous attendait notre taxi réservé par Toutpérou. Direction hôtel Antigua à Miraflores recommandé par ToutPérou, très bon confort, belle décoration intérieur et extérieur, personnel accueillant au top ! Décalage horaire moins 7 heures. Petite soupe asperge et brocoli et pizza pour se mettre au rythme.

12665819097?profile=RESIZE_710x

Jour 2 – Lima

12665819284?profile=RESIZE_710x

12665825281?profile=RESIZE_710x

Ce matin, briefing avec Laurent pour finaliser les derniers détails de notre circuit voiture et pour nous donner les dernières recommandations. Ensuite, bureau de change, achat de cartes SIMs locales. Et nous voilà opérationnels ! Pour cette première journée d'adaptation et de récupération du décalage horaire, cet après-midi, nous nous limitons à Miraflores, quartier très cosmopolite. Repas dans un restaurant de spécialités de poissons, recommandé par le guide du routard : nous avons testé "le ceviche", plat vedette de la gastronomie péruvienne (composé de poissons crus et de fruits de mer marinés au citron vert avec oignons, coriandre, patates douces, maïs andin) et poulpes à la plancha. Puis balade digestive sur le front de mer, centre commercial Larcomar donnant sur l'océan Pacifique. De nombreux parcs et espaces verts dont l'un des plus connus est le Parque del Amor (Parc de l'Amour). Surfeurs, parapentistes, baigneurs et promeneurs s'y côtoient. Nous ferons une visite plus approfondie de Lima avant notre départ mi-mai pour découvrir d'autres facettes de cette ville gigantesque (plus de 10 millions d'habitants sur 34 millions d'habitants au total au Pérou). 

12665819495?profile=RESIZE_710x

 

Jour 3 – De Lima à Paracas 

12665819653?profile=RESIZE_710x

Ce matin, livraison de la voiture de location à l'hôtel (réservation faite avec l’aide de Toutpérou auprès de Alamo Rent) et nous voilà prêts pour le grand départ vers le Sud que nous rejoindrons en quatre étapes. Traversée et sortie épique de Lima. Conduite sans foi ni loi. Tout au klaxon. Il faut avoir des yeux tout autour de la tête. Très difficile de sortir de la ville même avec le GPS. Après avoir raté et repris des bretelles d'autoroute, nous voici enfin sur la Panam Sud. Nous suivons la route mythique Panam sud S1. Beaucoup de camions dans les deux sens. Beaucoup d'embruns sur la première partie du trajet. La police a fait du zèle. Un premier arrêt pour un soi-disant excès de vitesse qu'ils voulaient nous faire payer 1200 soles soit environ 300 euros, le deuxième arrêt par rapport aux feux de route qui n’étaient soi-disant pas allumés alors qu’ils s’allument automatiquement. Nous nous en sommes bien tirés. Ils nous ont laissés repartir en nous demandant d’être prudents. Nous arrivons enfin à notre hébergement : Paracas Camp, situé un peu avant la péninsule de Paracas. Un lieu très original, simple et bien décoré, des chambres style "lodge" confortables, des espaces pour les back Packers.. Un endroit tranquille au milieu de nulle part. Région très désertique.

 Jour 4 – Paracas et les îles Ballestas

12665820498?profile=RESIZE_710x

Excursion de bon matin aux îles Ballestas : une réserve naturelle marine protégée, un sanctuaire de mammifères et d'oiseaux marins, lieu de passage des migrations d’oiseaux. Temps clair et ensoleillé. Nous avons pu voir des gros phoques se prélassant sur des petites plateformes flottantes, quelques pingouins de Humbolbt et diverses variétés d'oiseaux. Nous avons pu observer des spots caractéristiques dont le candélabre (qui est un géoglyphe dont la signification et l'origine restent flous). Puis visite de la partie de la péninsule de Paracas ouverte aux visiteurs. Splendides paysages de désert, de très belles criques aux eaux turquoise et baignade à la plage de la Mine.

 

 

Jour 5 – De Paracas vers Oasis de Moron, Petroglyphes de Palpa et Nazca 

12665821457?profile=RESIZE_710x

Départ de Paracas où nous avons passé deux nuits. Direction Oasis de Moron située en plein désert, dans la région d’Ica à quatre heures de Lima. Nous avons opté pour la visite de cette lagune un peu à l'écart et encore préservée du tourisme de masse et finalement, nous n'aurons pas le temps pour la visite de l'oasis Huacachina, haut lieu touristique.  Balade sur les immenses dunes puis petite baignade rafraichissante avant de reprendre la route. Avant d'arriver à Nazca, petit détour par Palpa, un lieu bien à l'écart des sentiers battus... une jolie route de montagne surplombant une belle vallée verte, beaucoup de plantations d'avocats. Des milliers de pétroglyphes se trouvent dans la région de Nasca-Palpa. Étape à Nazca ce soir. Un petit hôtel très tranquille. Une ville très animée, déstructurée et très bruyante. Un air d'Asie...

 

Jour 6 – De Nazca à Chala 

Matinée bien remplie avec la visite des lignes de Nazca depuis les miradors et les points de vue naturels. Un site très étendu. Nous devons sélectionner les arrêts... on ne peut pas tout faire.

Petit détour pour visiter les aqueducs de Cantalloc. Joli site ombragé, des plantations d'avocats, de beaux poivriers...  Puis visite du cimetière archéologique pré-inca de Chauchilla et ses fameuses momies... dont certaines avec des cheveux longs de plus de deux mètres, no comment... Magnifiques paysages montagneux et désertiques...  Avant Arequipa, étape intermédiaire d'une nuit à Chala. Deuxième partie du trajet magnifique. Toujours sur la Panam sud. Toujours beaucoup beaucoup d'énormes camions. Nous avons rejoint la côte. Un beau coucher de soleil et des paysages escarpés et lunaires.

 

Jour 7 – de Chala à Arequipa 

Une petite halte chemin faisant dans un port de pêche que nous avons repéré depuis le haut de la route, ce qui nous a légèrement détournés de notre itinéraire. Chargement de poissons sur des camions et vente directe. Et aussi une belle surprise ! Nous avons pu voir de nombreux phoques de très près. Pas farouches du tout. Ils attendaient qu'un pêcheur leur lance des restes de poissons ! Et aussi, un beau pélican et plein d'oiseaux marins. Une très grosse étape aujourd'hui, en temps, en kms et en difficultés, notamment avec ces innombrables camions à dépasser, qui nous dépassent et se dépassent sans arrêt. Des colonnes d'énormes camions de toutes sortes, avec de grosses remorques, qui roulent vite ou très lentement dans les montées.... C’est surtout cela qui fait le danger de cette route parfois tortueuse et escarpée. Après une longue étape aujourd'hui, nous voici enfin arrivés à Arequipa avec un beau coucher de soleil. Et voilà la première grosse partie de notre voyage terminée ! Une succession d'immensités désertiques et austères, un désert de sable et de roches, des paysages lunaires et variés... traversée de villages ou groupes d'habitations très sommaires, déstructurés et dans la poussière, beaucoup de chiens errants...

 

Jour 8 – De Arequipa à Chiguata & Reserva Nacional Salinas et Aguada Blanca

12665821657?profile=RESIZE_710x

 

12665821879?profile=RESIZE_710x

12665822456?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

 

 

 

Installation pour deux nuits à l'hôtel Las Mercedes au coeur du centre historique de Arequipa. Une propriété datant d'une autre époque, décoration intérieure défraichie mais une belle ambiance et un excellent accueil... Avantage : notre voiture peut rester garée à l'intérieur de la propriété en toute sécurité, vidéo surveillance intérieur et extérieur. Idéalement situé et chambre au calme donnant sur un joli parc de la propriété. Avant de partir en excursion pour la journée, petit tour rapide au centre historique de Arequipa : Plaza de Armas et extérieur du monastère Santa Catalina que nous n'aurons malheureusement pas le temps de visiter. Animation dans la ville avec le traditionnel défilé du dimanche et dîner le soir dans un des nombreux restaurants en terrasse donnant sur la place très animée. De Arequipa à Chiguata : Journée avec voiture et guide privé pour excursion Reserva Nacional Salinas et Aguada Blanca (réservée pour nous par ToutPérou). Un petit arrêt au village de Chiguata situé à 30 km d'Arequipa, sur les pentes du volcan Pikchu Pikchu. Nous achetons notre pique-nique et des feuilles de coca contre le mal des montagnes... Sympathique petit marché avec des productions locales dont différentes sortes de boissons macérées (maïs noir, lait...).  Un véhicule type cross adapté à la conduite sur des pistes de montagne très accidentées et parfois vertigineuses. Nous devons commencer à nous adapter à l'altitude. Nous passons très vite d'une altitude de 2335m à Arequipa jusqu'à 4450m au plus haut aujourd'hui. Jolie route avec toujours les volcans Pichu Pichu et Mitsi en fond de décor. Nous pouvons observer les troupeaux d'alpagas, vigognes et lamas qui se côtoient sur de magnifiques étendues sauvages. Baignade dans une source d'eau chaude... Retour à Arequipa en fin de journée par un chemin à travers des zones agricoles avec de jolies cultures en terrasse. Nous avons été bien secoués en voiture...

 Jour 9 – De Arequipa à Cabanaconde 

Nous partons de Arequipa à 5h du matin pour cette étape d'environ 300km qui doit nous mener jusqu'à Cabanaconde d'où nous enchaînerons dans la foulée la descente dans le canyon de Colca où nous ferons un trek de 3 jours. Nous devons absolument arriver autour de midi pour atteindre notre logement au fond du canyon avant la nuit. Bonne surprise, une très belle route qui nous fait passer par un col à 4910m.… nous traversons de magnifiques paysages et nous pouvons voir à plusieurs reprises des groupes de vigognes et de lamas. Pas le temps de nous arrêter pour prendre des photos car le temps presse. La route surplombe Chivay et nous arrivons enfin à Cabanaconde. Nous laissons notre voiture pour trois jours dans le parking privé de l’hôtel où nous passerons deux nuits à notre retour du canyon. Puis déjeuner à l’hôtel-Restaurant Pachamama et hop, les sacs de randonnée sont prêts et nous voilà partis pour trois jours !

Colca jour 1 : de Cabanaconde à Llahuar

Nous attaquons la descente du canyon début d'après-midi. Il ne faut pas traîner car la nuit tombe très tôt. Nous sommes partis pour environ 5h / 14kms pour un dénivelé négatif de -1100 à -1200 mètres. Très belle et longue descente ! Paysages fabuleux ! Nous arrivons à notre logement à Llahuar de nuit à la frontale ! Dernière heure interminable...

Llahuar : notre hébergement

Llahuar lodges est un complexe composé de petits logements indépendants et d'une structure commune pour les repas. Situé au bord de la rivière Colca avec des sources d'eau chaude naturelles où nous avons pu nous détendre avant de repartir pour notre deuxième journée de randonnée.

 12665823267?profile=RESIZE_400x

 

12665824267?profile=original

 

 

12665823652?profile=RESIZE_710x

Jour 10 – Colca jour 2: de Llahuar a Sangalle

Encore un bel itinéraire très varié dans le canyon, des petits villages perchés, des traversées de rivières sur des petits ponts suspendus, une belle végétation. Arrivée en fin d'après-midi à l'oasis de Sangalle où nous passons la nuit. Nous logeons à l'oasis de Sangalle, même concept que à Llahuar dans un lodge sous les palmiers au bord de la rivière Colca. Un site paradisiaque.

 

Jour 11 – Colca jour 3 : de Sangalle à Cabanaconde

Ce matin, nous remontons du canyon. Une belle dénivelée de 1300D+ nous attend !! Au total sur les trois jours 34kms et 2300D+. Grosse chaleur et prise d'altitude rapide ! Relief assez accidenté et très raide. On ressort à 3300m donc il faut gérer son souffle... Pour un peu... nous manquions d'eau... une belle randonnée dans un cadre grandiose avec une belle végétation et beaucoup de fleurs. Enfin arrivés en haut assoiffés... petite halte dans une sorte de petit bistrot local où nous nous sommes désaltérés au Coca Inca. Après la randonnée dans le canyon, repos bien mérité à flâner à Cabanaconde,  village encore authentique malgré la forte fréquentation touristique en haute-saison car c'est un point stratégique pour les départs de randonnées. Nous avons testé le hot pisco ! Une sorte de grog à base d'alcool local.

 

12665826064?profile=RESIZE_710x

 

Jour 12 – De Cabanaconde à Puno & Mirador Cruz del Condor

Nous quittons Cabanaconde ce matin direction Puno et le lac Titicaca. Halte obligatoire dans ce haut lieu touristique qu'est le Mirador de la Cruz del Condor, un magnifique belvédère situé dans la Vallée de Colca à une altitude de 3270m, tout près de Cabanaconde. « « C'est un endroit très populaire pour observer le Canyon de Colca et le vol majestueux du Condor des Andes, l’oiseau le plus représentatif de la région ainsi que le plus grand oiseau volant dans le monde. » » Sympathique animation avec un faux condor !! Toujours sur la route vers Puno, nous repassons par un col à 4910m où nous faisons une halte au Mirador des Volcans. Comme beaucoup d'autres avant nous, nous dressons un querne... un magnifique panorama sur toute la chaîne des volcans. Une magnifique route sur les haut-plateaux andins.

Puno 1ère étape avant Iles Lac Titicaca

Nous voici arrivés à Puno, point de départ pour notre excursion de deux jours sur deux îles du lac Titicaca : Amantani et Taquilé. Hôtel bien situé tout près de la place dans le quartier historique. Ambiance festive le soir avec encore des défilés et des parades militaires. <<<Le lac Titicaca chevauche la frontière entre le Pérou et la Bolivie, dans la cordillère des Andes. C'est l'un des plus grands lacs d'Amérique du Sud et l'étendue d'eau navigable la plus en altitude du monde. Considéré comme le berceau des Incas, il comporte de nombreuses ruines. Ses eaux sont connues pour être tranquilles et très réfléchissantes.>>>

 

Jour 13 – Titicaca - Ile Amantani via Capachica - Chifron

Taxi privé de Puno à Capachica depuis notre hôtel puis direction minuscule port de Chifron. Embarquement pour la première île : Amantani. Informations logistiques fournies par Toutpérou. Nous débarquons à Amantani pour une nuit chez l'habitant réservée pour nous par Toutpérou. Notre hôte Ivan nous accueille à la descente du bateau et nous conduit à notre logement. Nous faisons la connaissance de son épouse et de leur petite fille. Au menu ce midi, truite pêchée dans le lac et soupe au quinoa, spécialité de l'île. Avant le repas, nous avions pu assister à une des rituelles animations sur la place du village. L'après-midi, nous faisons le tour de l'île à pied et excursion au sommet de l'île pour assister au coucher du soleil, environ 13kms, le sommet de l'île (Pachamama) se situe à 4120m d'altitude. Tout au long du chemin, nous pouvons voir des familles travailler dans de mini-parcelles en terrasse. Un dur labeur pour assurer leur nourriture.

 12665824469?profile=RESIZE_710x

 

12665825056?profile=original

12665826655?profile=original

 

Jour 14 – Titicaca - Ile de Taquilé

12665825076?profile=RESIZE_710x

Ce matin, nous reprenons un bateau pour rejoindre l'île de Taquilé, inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO pour son art textile et ses traditions. Nous avons intégré un petit groupe déjà constitué et avons pu bénéficier des explications données par un guide sur les us et coutumes de la population locale notamment les significations des différentes coiffes et chapeaux qui déterminent les codes et statuts sociaux etc. Dès la sortie du bateau, petite marche le long d'un sentier aménagé pour rejoindre la place du village où les touristes sont accueillis en musique et avec le folklore local. Repas dans un restaurant avec une superbe vue, toujours la rituelle soupe de quinoa et la truite du lac à la plancha. Des airs de sentiers du littoral de méditerranée mais avec une végétation différente, ici, beaucoup d'eucalyptus. Nous rencontrons de belles personnes sur notre chemin, habillés de manière traditionnelle et de magnifiques enfants à croquer !

 

12665826679?profile=RESIZE_710x

12665827664?profile=RESIZE_710x

 

Jour 15 – De Puno à San Pedro

Ce matin, nous quittons Puno et reprenons la route direction San Pedro où nous passerons trois jours pour randonner dans les montagnes colorées. Nous remontons doucement vers la vallée sacrée, Cuzco, Machu Picchu. La deuxième étape de notre voyage s'achève donc après le lac Titicaca et Puno.

San Pedro

Nous venons d'arriver à San Pedro où nous passerons trois nuits pour pouvoir visiter les montagnes colorées. La route entre Puno et San Pedro s'est faite très facilement car aujourd'hui dimanche, pas de camions et presque pas de circulation. Une route presque toute droite. Nous avons passé un col à 4310m. Les effets de l'altitude commencent à se faire sentir aujourd'hui avec des légers maux de tête malgré le respect du protocole d'acclimatation. 4ème nuit entre 3500m et 3850m. Nous sommes maintenant bien installés à l'hôtel Inca, une structure familiale au 5ème étage d'un bâtiment avec une super vue panoramique. Logement et accueil impeccables. Demain, nous commençons nos excursions dans les montagnes colorées. Le propriétaire de l'hôtel nous a fourni plein d'informations sur les différents itinéraires accessibles en voiture et par nos propres moyens.

 

Jour 16 – San Pedro/Palcoyo : la montagne arc-en-ciel

12665818854?profile=RESIZE_710x

Ce matin, départ pour la montagne colorée de Palcoyo. Nous devons payer un droit d'entrée sur le site. Une route ou plutôt une piste en terre pas toujours en bon état et parfois même exposée va nous mener au départ de la randonnée avec un point culminant à 4910m. Nous traversons des villages typiques aux maisons joliment décorées. Des lamas, alpagas en grand nombre partout dans les pâturages et sur la route... Départ de la randonnée par un sentier aménagé qui mène à différents points de vue sur les chaînes de montagnes colorées. Des panoramas époustouflants ! Nous nous prêtons, moyennant quelques soles à des poses photo avec des habitants des villages voisins qui attendent les touristes aux points photo stratégiques (avec les montagnes colorées en arrière-plan). Nous continuons hors de la partie aménagée pour faire une boucle et redescendre vers le point de départ.

 

Jour 17 – San Pedro/Vinicunca 

12665829280?profile=RESIZE_710x

 

12665830072?profile=RESIZE_710x

12665828289?profile=RESIZE_710x

Aujourd'hui, excursion au Vinicunca, "la montagne aux sept couleurs" ou "la montagne arc-en-ciel". Vinicunca, surnommée la « montagne aux sept couleurs » ou « montagne arc-en-ciel », est une montagne du Pérou. Elle culmine à 5 200 m d'altitude. Elle est située dans la région de Cuzco, au cœur des Andes. Un accès en voiture par une petite route non goudronnée et très impressionnante par son étroitesse, son exposition au-dessus du vide, des virages en épingle et descentes et montées très raides. Partout, des forêts d'eucalyptus. Il faut être bon pilote ! Beaucoup de monde sur la première partie de l’itinéraire sur le Vinicunca, des montées à cheval sont proposées par les habitants des villages pour la première étape de la montée. Nous optons pour continuer sur la montagne rouge de l'autre côté du premier col. Ici... personne... des paysages s'ouvrant sur des enchaînements de vallées à perte de vue ! ...juste une petite équipe en excursion accompagnée par un guide et des locaux pour un circuit moto+quad.. Un petit chemin à flanc de montagne nous permet de rejoindre le sommet de la montagne rouge qui se situe à 5100m. Nous avons bien géré notre acclimatation à l’altitude ! Juste gérer son souffle de temps en temps. Sur le chemin du retour, petite halte sur un site inca à proximité d'un petit village.

 

Jour 18 – De San Pedro à Cusco 

Ce matin, départ du petit village de San Pedro où nous avons passé trois nuits. Avant de partir, petit tour du village, de sa place, de son petit marché. Spécialité culinaire de cette région, le cochon d'Inde grillé... au four... nous en voyons partout le long de routes... sur les marchés... on en trouve aussi dans les restaurants... Arrivée à Cusco en fin de matinée. Nos hôtes sont adorables et nous reçoivent dans une superbe maison abritée derrière des grands murs (comme partout, ici aussi, tout est barricadé derrière des grands murs, grillages, rideaux métalliques, barbelés...).

 

Jour 19 – De Ollantaytambo à Aguas Calientes  en train Perurail

Ce matin direction Ollantaytambo pour notre excursion prévue au Machu Picchu, l'incontournable de notre voyage ! Tous les billets, train + entrées sur les différents circuits avaient été réservés plusieurs mois à l'avance (par Toutpérou), non modifiables et non annulables. Donc, à ne pas rater absolument ! Malgré notre préparation et réservation des hébergements bien planifiées par rapport à nos étapes de voyage... gros couac !! Nous nous rendons compte à 19h le soir, après vérification de notre programme que la visite du Machu Picchu est prévue le lendemain matin tôt avec un départ de train à 5h40 de Ollantaytambo! Nous sommes donc à Cusco au lieu d'être à Ollantaytambo situé à environ 70kms de Cusco et deux bonnes heures de route pas toujours bien entretenue... nous n'avons donc plus le choix ! Nous partons de notre hébergement de Cusco à deux heures du matin et nous roulons de nuit alors que la règle était de ne jamais rouler de nuit et encore moins sur des routes isolées ! Et pour couronner le tout... alors que nous nous étions couchés très tôt à 21h pour un réveil à 1h30 du matin... nous avons ressenti un tremblement de terre vers 22h qui nous a réveillés, grondements, les lits ont tremblé et des portes ont claqué... Ouf... rien d'alarmant d'après nos hôtes... Nous avons vu par la suite qu'il y avait eu plusieurs  séïsmes dans cette région ces derniers jours, à 5.1 sur l'échelle de Richter, épicentre á environ 50kms de Cusco. Nous arrivons enfin à Ollantaytambo avec de l'avance après avoir croisé sur notre route à la sortie de Cusco des chiens errants en grand nombre vagabondant au milieu des poubelles et des détritus éparpillés partout à même la route. La route par endroit était un peu compliquée avec beaucoup de trous et chutes de pierres... mais bon... bien arrivés à destination avec un peu de stress quand même ! Merci le GPS !

Machu Picchu... nous voilà !!!

12665831253?profile=RESIZE_710x

 

12665831481?profile=original

Après notre épopée de la nuit... nous voici enfin sur le site mythique du Machu Picchu... Départ en train depuis Ollantaytambo obligatoire pour rejoindre le village de Aguas Calientes. En fonction des itinéraires de visites choisis, des bus nous mènent à l'entrée du site par une piste en lacets. Nous avions choisi les circuits classiques 1 & 2 plus le circuit du Pont des Incas, un petit sentier taillé à même la falaise. Vue impressionnante à perte de vue. Après avoir visité ce site fabuleux, nous redescendons à pied à Aguas Calientes par un sentier assez raide et constitué en partie de marches en pierre (8kms environ et D600-). Le flux des touristes est régulé de manière très stricte, des horaires rigoureux á respecter et des circuits balisés et fléchés. Nous avons bien pris le temps de nous imprégner des énergies de ce site grandiose !

 

Jour 20 – Ollantaytambo 

Nous avons passé deux nuits à Ollantaytambo. Après le programme chargé de ces deux derniers jours, journée calme à Ollantaytambo. Aujourd'hui, dernier jour de la fête religieuse catholique de la Croix avec cérémonies en musique à l'intérieur de l'église et défilés dans la rue avec costumes traditionnels. En soirée, alors que nous dégustions piña colada et mojito en terrasse, une adorable petite fille nous a proposé de nous chanter moyennant "un pepino volontario" une chanson queshua. Adorable !!

 

Jour 21 – de Ollantaytambo à Salineras de Maras

Ce matin, nous quittons notre hôtel à Ollantaytambo. Un hôtel familial style lodge très original avec de jolis patios décorés avec divers objets incas et pierres des montagnes. Un vrai musée ! Nous reprenons la route direction Cusco pour une nuit chez les mêmes hôtes qu'il y a trois jours et où nous avions laissé une partie de nos bagages. Ensuite, nous commencerons à remonter sur Lima par l'intérieur de la cordillère. Encore 1000kms environ...

Salineras de Maras

12665831873?profile=RESIZE_710x

Avant de rejoindre Cusco, petit détour par un lieu insolite : les Salineras de Maras. Accessible par une petite route en terre battue. Puis un restaurant typique à la fin de la visite avant de poursuivre notre route vers Cusco.

12665834663?profile=original

Cusco hébergement

Nous avons fait bonne route de Ollantaytambo à Cusco où nous retrouvons nos charmants hôtes ce samedi soir. Une grande maison décorée dans un style d'une autre époque avec beaucoup de décorations partout, mais très agréable. Cette nuit, à nouveau, nous avons ressenti un léger tremblement de terre. Et ce matin dimanche, nous reprenons la route pour la première grosse étape de notre remontée à Lima.

 

Jour 22 – De Cusco à Pacucha 

Une grosse journée de route. Première grosse étape en remontant vers Lima. Plutôt une bonne surprise pour la qualité de la route malgré de gros éboulements et gros cailloux sur la route par endroit... des portions de route taillées dans la falaise. Beaucoup beaucoup de virages, passage de trois cols au-dessus de 4000m. 10h pour parcourir 350kms ! Interminable ! En revanche... des paysages à couper le souffle ! Des montagnes à perte de vue. Quelques villages tournés vers l'agriculture (bananes, avocats, blé, maïs, quinoa...) et une belle végétation très variée où les cactus côtoient des eucalyptus et des résineux, de magnifiques arbres fleuris. On passe de 12degrés à 28degrés en 1/2heure... grosses amplitudes thermiques.

Pachuca notre yourte au-dessus du lac !

12665835455?profile=RESIZE_710x

Après cette grosse journée de route, nous voici bien installés dans un logement insolite : une yourte au-dessus d'un lac ! Accès un peu difficile en voiture par un petit chemin escarpé. Superbe vue sur le lac ! Très bon accueil par les propriétaires. Très bon contact avec Lida avec qui nous avons pu communiquer en italien car elle a travaillé à Milan pendant 8 ans loin de sa famille pour permettre à ses enfants de faire leurs études à Lima. Nous resterons en contact !

 

Jour 23 – De Pachuca à Ayacucho

Aujourd'hui, deuxième grosse journée de voiture vers Lima avec une étape prévue à Ayacucho ce soir. 258kms pour environ 7 heures de route. Un peu comme la veille, passage de 2 cols à plus de 4000m d'altitude. Très peu de monde sur cette route, des passages avec beaucoup d'éboulements, des paysages variées. On a l'impression de ne jamais pouvoir sortir de ces montagnes. De magnifiques points de vue ! Avant de quitter Ayacucho, visite d'un site archéologique pré-colombien : Sondor. Sur la route, nous avons pris en charge une jeune femme avec son bébé pour la redescendre à son village après des travaux aux champs. Une sympathique rencontre.

Ayacucho : ville infernale et attachante !!!

12665835879?profile=original

Arrivée épique à notre petit hôtel pas loin du centre-ville avec un garage attenant pour garer la voiture en sécurité. Difficile à trouver. Des embouteillages impossibles, une conduite anarchique au klaxon et chacun cherchant à forcer les passages. Aucune règle de priorité. Des coups de stress quand même ! Petit hôtel familial simple mais très correct pour un prix dérisoire. Une vue sur la rue et la ville de bric et de broc... C’est aussi cela le Pérou hors des itinéraires touristiques classiques. Le soir, repas au centre-ville... Un bruit infernal partout... des musiques à fond dans les différentes enseignes de magasins, les uns voulant couvrir la musique des autres !! Des rues commerçantes organisées par types d'activités ou métiers : par exemple rue des dentistes et cliniques dentaires, médecins par spécialités, garages et ateliers de réparation à même la rue etc.… et le bouquet final, avant de partir le lendemain matin, en voulant vérifier la pression des pneus de notre voiture le garagiste a remarqué un clou planté dans un pneu ! Il nous conduit vers des réparateurs... il nous montre le chemin avec sa moto... Après trois tentatives où les ateliers étaient fermés, enfin il en trouve un d'ouvert et qui nous a pris en charge immédiatement. Une réparation sommaire avec une rustine de vélo... ce qui est interdit chez nous en France ! Bon ! La réparation a bien fonctionné... une gentillesse et une serviabilité très appréciable des Péruviens... Heureusement que nous nous en sommes rendus compte avant de prendre la route pour l'étape la plus difficile de tout notre voyage.

 

 Jour 24 – De Ayacucho à Huancayo/une route démentielle !!

12665836073?profile=RESIZE_710x

12665836284?profile=RESIZE_710x

Après la réparation de notre pneu, nous voici partis pour une étape infernale. Nous étions prévenus... mais nous ne nous attendions pas à un itinéraire aussi compliqué et chaotique sur presque tout le trajet : effondrements, passages de gués, étroitesse de la route ou plutôt d'une piste suspendue au-dessus d'un canyon, des trous énormes sur la route en continu... 260 kms et 9h de route ! Altitude moyenne entre 3000m et 3600m environ. Nous avons remonté tous les méandres de la vallée. C'était très éprouvant !

Tuki Llajta Pueblo Bonito Lodge

Après notre route infernale, nous voici arrivés dans un vrai coin de paradis sur les hauteurs de Huancayo parmi de beaux eucalyptus. Un superbe établissement résidentiel situé à 3383m d'altitude, un bâtiment principal comprenant un immense hall d'accueil et réception, un bar et une grande salle de restaurant pouvant accueillir de gros événements et des lodges séparées indépendantes dispersées sur la propriété. D'immenses baies vitrées partout ouvrant sur l'extérieur. Une belle décoration. Une vue magnifique sur la ville et la vallée. Un personnel accueillant et attentionné. Une pause bien appréciable dans un havre de paix et de sérénité après ces trois grosses journées de route.

 

Jour 25 – De Huancayo à Tarma

Une toute petite étape aujourd'hui. Nous continuons notre progression vers Lima par le haut. Une centaine de kms par une route très agréable et vallonnée. Un secteur agricole, cultures variées. Arrivée à Tarma dans un hébergement style hacienda situé à la fois au cœur de la ville et à l'écart dans un grand parc à l'abri des regards et protégé. Un peu décalé par rapport à la vraie vie dehors dans la ville...

 

Jour 26 – de Huancayo à Chaclacayo 

12665837258?profile=RESIZE_710x

Encore une grosse étape stressante aujourd'hui. Environ 200kms... passage d'un col à 4843m en pleine région minière (fer, cuivre...). Une magnifique route, de beaux lacs aux couleurs turquoise dues aux oxydes de cuivre... mais... Des camions... des camions... Des camions énormes. Des camions qui doublent des camions.... Que de stressssssss !!! Une conduite très difficile car il faut sans cesse doubler des files de camions, on se fait doubler par des monstres de camions... les camions doublent très souvent avec très peu ou pas de sécurité ! Nous avons survécu encore une fois !!!! Nous rejoignons enfin notre hébergement à Chaclacayo à 800m d'altitude, dernière étape avant Lima. En l'espace d'une journée nous sommes passés de +3300m à +4843m pour redescendre à +800m ! Un record... 1800D+ et 4000D- Un record !!

Chaclacayo - notre étape du soir

12665837494?profile=RESIZE_710x

Encore une arrivée épique à notre hébergement... le GPS nous mène jusqu'à une guérite avec des gardiens qui contrôlent les passages après le pont sur la rivière ! Nous avons enfin réussi à joindre notre hôtesse Clarissa qui leur a donné le feu vert pour nous laisser passer. Nous avons compris après coup que c'était une zone résidentielle sécurisée, des grosses maisons presque toujours protégées par d'immenses grilles, voire parfois des barbelés... cette zone pourrait être définie comme une mini ville à l'écart des quartiers populaires. Tout est privé : parc, cours de tennis, piscine, squatch, terrain de foot, restaurants, petits commerces... charmante et bavarde hôtesse Clarissa qui nous a très bien accueillis et qui nous a donné plein d'informations sur la vie à Lima et alentours. Son mari est horticulteur spécialisé dans les orchidées. Elle nous a fait visiter les plantations... une famille passionnée par les orchidés! Leur maison est située au bord de la rivière avec vue sur les montagnes.

 

Jours 27, 28, 29 – Lima 

12665838253?profile=RESIZE_710xLa boucle est bouclée ! 3922kms au total au Pérou avec les différentes excursions ! Nous voici de retour à Lima à notre hôtel Antigua ! Encore une arrivée épique sur Lima... un trafic infernal... Contents de restituer la voiture ! Ouf ! Tout est ok ! Bravo à notre super pilote ! Une conduite héroïque !!! Repos du guerrier... bien mérité !! Aujourd'hui et demain journées tranquilles à flâner dans Lima... puis dimanche. Direction aéroport pour retour en France.

Lire la suite...

Séjour du 6 mai au 6 juin

 

Tout juste rentré d'un séjour d'un mois au Pérou où nous avons parcouru le sud du pays ( Paracas, Ica, Nasca) puis Arequipa, canyon del Colca, lac Titicaca et l'île d'Amentani, pour terminer sur Cusco ( Machu Pichu, vallée sacrée, montagne arc en ciel..) et Lima.

Voyage magnifique à la rencontre de ses habitants et à la découverte de sites toujours plus remarquables.

Tout cela a été réalisé avec le concours de l'agence ToutPérou et notamment de Laurent.

Grace à eux nous avons mis de côté tous les soucis de réservation des transports, des entrées aux sites ( notamment le Machu Pichu), des guides..

Bien briefés par Laurent, nous avons évité pas mal d'écueils souvent liés à la découverte d'un nouveau pays.

Disponible, efficace et surtout très réactif, Laurent a été un interlocuteur bienveillant.

Ce n'est pas dans mes habitudes de faire des recommandations, mais là je recommande sans état d'âme l'agence ToutPérou pour votre prochain séjour au pays des Incas.

12643072694?profile=RESIZE_710x

12643073098?profile=RESIZE_710x

 

Lire la suite...

Pérou 04/24

Hello !

Après Tout Equateur et Tout Costa Rica, je suis passé par Tout Pérou pour un séjour dans ce pays du 16 avril au 2 mai. Un grand merci à ce réseau solidaire et à Laurent pour son aide, ses conseils et ses réservations ! Les transports ( vols, bus, trains, taxis ), les hôtels, les guides et chauffeurs, Lima, Arequipa, Canon de Colca et ses condors, Puno et lac Titicaca, Cusco, la vallée sacrée et bien sûr, le Machu Picchu : tout était absolument parfait ! Un réel plaisir de découvrir les Péruviens, leur accueil, leur gentillesse et et leur mode de vie, les somptueux paysages, l’Histoire, l’architecture ou encore, la gastronomie de ce pays magnifique.

Seul déboire : un retrait au distributeur à Chivay où je n’ai obtenu que 200 soles sur les 400 demandés au clavier ( et effectivement débités ). Distributeur défectueux ou truqué ? Ca s’est passé à la banque Caja Piura où une employée, malgré 2 heures de palabres, m’a dit sans rire que je devais voir le problème avec ma banque en France !!! Pas une grosse somme ( l’équivalent de 50 euros ), mais se faire voler par une banque !.. Bien entendu, je déconseille cet établissement ! J’ai été au contraire très satisfait des retraits effectués à la Banco de la Nacion.

( Pour le reste, pas d’inquiétude : le Pérou ne semble pas poser de problème de sécurité. De la simple vigilance, comme partout ailleurs ! ).

Lire la suite...

Voyage au Pérou en couple du 31 mars au 23 avril 2024 :

Nous avons effectué un magnifique voyage dans ce pays superbe. Partout, nous avons reçu un accueil extrêmement chaleureux de la part des habitants.

A AUCUN moment nous ne sommes sentis en insécurité que ce soit à Miraflores (Lima), Aréquipa ou Cusco. Il faut savoir que la police est très présente dans les centres historiques et qu’elle sécurise les accès. On a donc pu se promener et aller au restaurant y compris le soir sans aucun souci.

Nous avons profité des services de ToutPérou (nous connaissions déjà ToutCostarica) qui nous a apporté de précieux avis sur l’organisation de notre parcours, des contacts top chez l’habitant, réservations de taxis privés à l’aéroport, des réductions et des conseils divers (échanges de mails, briefing etc…).

Nous recommandons vivement ce réseau solidaire qui apporte un gros plus dans le voyage (merci encore à Laurent et à Serge !).

Dans la préparation de notre parcours, nous avons choisi d’aller directement en avion à Arequipa sans visiter Paracas et Nazca trop touristiques et pas indispensables à notre avis, afin de mieux profiter du Canyon de Colca, du lac Titicaca et de la région de Cusco. Beaucoup de gens visitent ces lieux au pas de charge sans prendre le temps de vraiment en profiter.

Afin d'être autonomes, nous avons fait le choix de louer une voiture à Arequipa et de la rendre à Cusco (agence Sixt, Toyota Avio, caution 1200 USD). Evidemment, il ne faut pas être stressé au volant (surtout pour sortir des villes, Arequipa notamment) et conduire calmement (dépassement des camions). Une fois sortie des grands axes, aucun problème pour la conduite, très peu de monde sur les routes vers le Canyon, Titicaca, Cusco. On nous a toujours proposé des parkings pour garer notre véhicule (plus difficile à Cusco).

Arequipa : 2 nuits

- Casa Arequipa, très bel hôtel, accueil extrêmement sympathique, très bon petit déjeuner sur la terrasse avec vue sur le volcan Misti.

- Restaurant Zigzag : très bon avec réduction Toutpérou, La Terrazza parfait pour boire un jus de fruit avec vue sur la plaza de armas et le volcan Misti

12437361062?profile=RESIZE_710x

 

Canyon de colca (4 nuits)

Nous avons fait un trek de 3 jours (2 nuits) en solo dans le canyon.

- Pachamama Home à Cabanaconde : très bon accueil, beaucoup de conseils pour faire un trek dans le canyon (fournissent une carte gratuite). Parking pour voiture, ils gardent les bagages pendant le trek.

- Casa de Virginia (Llahuar) : environnement superbe, terrasses, chambres et sanitaires sommaires mais suffisants, bons repas, petits bains chauds très agréables si seuls.

- Posada Roy (San Juan de Chuccho) : superbe, accueil top, beau balcon avec vue imprenable, bons repas.

Nous conseillons de descendre dans le canyon par le chemin de Llahuar (plus régulier et plus beau avec notamment énormément de variétés de fleurs) et de faire la remontée à partir de San Juan. La descente vers Sangalle semble plus raide. Le trek est facilement faisable sans guide. Dormir 2 nuits à Cabanaconde et 2 nuits dans le canyon nous paraît préférable car cela permet de mieux profiter des lieux et c’est beaucoup moins fatiguant.

12437362275?profile=RESIZE_710x

 

Lac Titicaca (3 nuits)

- Nuit chez l’habitant Magno à Llachon (contact Toutpérou) : super sympa, authentique, vue sur le lac. Toutpérou peut vous réserver le bateau qui vous attend le lendemain matin en bas du logement pour aller sur lîle d’Amantani (vraiment top). Visiter à pied les alentours de Llachon (carte donnée par Magno) est également très agréable.  

- Nuit chez l’habitant Yvan sur île Amantani (contact Toutpérou) : pareil, très bien placé, bons repas, bon accueil. Coup de cœur pour cette île authentique (pas de vendeurs qui vous « harcèlent », peu de touristes, chemins superbes, habitants très agréables etc.)

Le lendemain, visite de l’île de Taquile le matin tôt, quelques sentiers agréables, mais moins authentique, beaucoup de locaux qui essayent de vous vendre quelque chose (photos etc.), spectacle sur la place du village peu naturel... Retour à Llachon en début d’après-midi.

Nous avons fait le choix de ne pas nous rendre à Puno, ni aux îles Uros, « usine à touristes », beaucoup de retours négatifs, très peu authentiques semble-t-il. A chacun de se faire sa propre idée.

12437367864?profile=RESIZE_710x

 

 Cusco (5 nuits) : 3 nuits avant le trek, 2 nuits après.

- Pension Alemana : superbe avec un petit déjeuner remarquable sur les hauteurs et avec vue sur la ville. Accueil extrêmement sympathique de tout le personnel toujours prêt à vous rendre service. Fournissent sur demande une box de petit déjeuner si départ matinal. Ils gardent les bagages pendant les treks.

- Restaurant Pucara : excellent resto, original avec une belle déco

- Restaurant Inkazuela : très bon

- Restaurant Pachapapa : très bon, spécialité de Cuy à la broche (à réserver en début d’après-midi pour le soir)

 12437369873?profile=RESIZE_710x

 Pisac

Magnifique, à faire dès l’ouverture.

Ollantaytambo (1 nuit)

Superbe village avec ses rues pavées (surtout le soir après le départ des touristes). Il est préférable d’y passer la nuit afin de visiter le site dès l’ouverture et avant la foule. Ne pas oublier de faire le chemin vers les ruines en face du site (gratuit) et superbe vue. Parking payant pas loin de la plaza de armas.

- Hotel Sauce : super bien placé, très bel hôtel, petit déjeuner top !

Las Salineras

A faire pour la photo avec du soleil, beaucoup de monde.

Chinchero

Beau village

Trek de 6 jours Choquequirao/Macchu Picchu avec l’agence Xtrem Turboulancia (réduction Toutpérou).

Prévu pour 8 personnes max, nous étions que tous les 2 avec un guide, 1 cuisinier, un caballero, 2 mules et un cheval. Organisation au top, guide super sympa, repas excellents, hyper variés et extrêmement copieux (je suis un gros mangeur). Le trek est sportif mais faisable en marchant lentement (57 ans). Environnement magnifique, l’arrivée à la citadelle de Choquequirao est grandiose et il n’y a quasiment personne (nous étions 6 sur place). Nous recommandons vivement.

Macchu Picchu : il faut arriver dès l’ouverture pour éviter la grande foule. Environnement grandiose. Evidemment, beaucoup moins sauvage que Choquequirao. Nous avons fait le Wayna Picchu (très raide, un peu vertigineux), 70 USD par personne, pas indispensable à notre avis.

 12437376484?profile=RESIZE_710x

 

12437377258?profile=RESIZE_710x

Lima (1 nuit)

- Hotel Antigua (Toutpérou) : superbe hôtel avec un excellent petit déjeuner. Possibilité de se restaurer ou de boire un verre dans le beau jardin en façade. De l’hôtel, on peut se rendre à pied au bord de la mer et marcher tranquillement. Permet de finir le voyage en beauté et dans le calme.

- Restaurant Punto Azul : excellent resto, ceviche, pâtes, risottos… (arriver tôt car après il y a la queue devant la porte)

Voilà pour un petit bilan de ce superbe voyage,

Francois et delphine,

 

 

Lire la suite...

Nous revenons il y a quelques semaines d'un superbe voyage au Pérou, organisé avec l'aide de ToutPerou (merci Laurent !).

Le Pérou est un pays magnifique et ToutPerou a rendu l'organisation de notre voyage très simple et complet.

En nous aidant à planifier chaque étape et en étant toujours disponible pour répondre à nos questions.

Leur soutien a été précieux, surtout pour organiser des visites comme celle de Machu Picchu.

Ce site impressionnant, avec ses mystères et ses panoramas incroyables, a été le moment le plus mémorable de notre séjour.

Ne vous fiez pas aux rumeurs ; le Pérou est accueillant et riche en découvertes.

ToutPerou a fait de notre aventure une expérience captivante et sereine : merci !

Lire la suite...

Quelques lignes pour évoquer notre très beau voyage aux pays des incas...
Tout d'abord pour tous ceux qui se questionnent sur la sécurité, vouz pouvez être rassurés et voyager sereinement, le pays est très sûr, les forces de police sont toujours présentes et n'avons jamais été inquiétés ou embêtés. Les péruviens sont par ailleurs accueillants et sympathiques, toujours prêts à vous renseigner et rendre service.
Nous avons visité Lima (24h suffisent, pas grand intérêt, un trafic trop dense et bruyant), les îles Ballestas (jolie ballade en bateau), Nasca (et ses légendaires dessins) puis Arequipa (très belle ville dans laquelle flâner). Puis nous avons pris de l'altitude en allant au canyon de Colca (la contemplation du vol des condors malheureusement gâchée par l'omniprésence de nuages), puis au lac Titicaca (extraordinaire mer intérieure où certaines îles offrent des airs de calanques à l'eau azurée) et enfin poser nos valises pour quelques jours à Cusco (superbe centre historique) point de départ pour le Machu Pichu, époustouflant, et la vallée sacrée.

Merci à Laurent pour ses conseils et propositions : la guide francophone au Machu Pichu, indispensable si on ne veut pas passer à côté de nombreuses explications sur l'histoire et l'architecture du site, les différents chauffeurs tous très sympas, à notre nuit chez Yvan et Flavia sur l'île d’Armantani et bien sûr pour toute la logistique et les réservations qu'il a réalisé pour nous (tous les transports : bus, train, vol et entrée Machu Pichu). Merci encore Laurent.

Lire la suite...

Isa, Claude, Pierre, Martine
4 semaines au Pérou Novembre 2023 à 4


Après avoir visité le nord du Pérou en mai 2022, nous n’imaginions pas, mon mari et moi, retourner dans ce grand pays un peu plus d’un an après. Mais, voilà, ma soeur Isabelle qui rêvait d’y aller mais n’osait pas se lancer, ne parlant pas du tout la langue, nous a proposé de lui servir de guide. Restait à convaincre Claude, son mari, ce qui ne fut pas très difficile.

Il a alors été décidé de faire le circuit classique du Sud et comme j’aime beaucoup la préparation des voyages, j’ai commencé à bâtir un programme. Je me suis beaucoup inspiré de ce que j’ai lu sur les forums de voyage et je dois un grand merci à l’équipe de Tout Pérou pour ses conseils avisés tout au long de la préparation et particulièrement à Laurent, toujours à l’écoute et d’une grande gentillesse, pour toutes les réservations qu’il a faites pour nous.

Enfin, le grand jour est arrivé avec déjà un grand stress car le temps de correspondance à Roissy a été plus que court et nous avons failli rater l’avion. Nous serons les derniers installés dans l’avion et le temps de dire ouf, le décollage est arrivé. Après un vol bien tranquille, surprise à l’arrivée à Lima (enfin demi-surprise vu le temps de transit !), nos valises n’ont pas suivi. Elles nous seront livrées à l’hôtel le lendemain dans la nuit (Lima Wari, quartier de Barranco).

Jour 2 : Lever très tôt, décalage horaire oblige. Nous décidons donc, en attendant l’heure du PDJ, d’aller flâner au bord du Pacifique, où malgré le temps gris, le paysage nous ravit. Peu de monde encore dans les rues, nous pouvons pleinement apprécier ce qui nous entoure et les appareils photo peuvent commencer à entrer en action. De retour à l’hôtel, nous avons le briefing avec Laurent au petit-déjeuner, pour nous remettre les billets réservés et nous donner les dernières recommandations et les bons tuyaux. Nous partons ensuite pour le centre avec le métropolitain où nous descendrons à Jiron de la Union. Après un tour dans la rue des agents de change pour disposer de soles, nous nous rendons Plazza des Armas pour nos premières visites et admirons les superbes balcons en bois autour de la place et en profitons pour déguster notre première cerveza.

12372985089?profile=RESIZE_584x

La cathédrale est fermée, nous nous dirigeons vers l’église San Francisco que nous visitons avant de descendre dans les catacombes. Tous ces ossements, ces cranes et ces tibias nous donnent rapidement envie de retrouver l’air libre et le soleil qui est enfin apparu sur Lima. Nous rentrons rapidement à l’hôtel, sentant la fatigue nous gagner et après un repos bien mérité, chacun dans notre chambre, nous décidons de ne pas ressortir et de dîner frugalement à la cafeteria de l’hôtel.

Jour 3 : le jour du grand départ est arrivé. Après une nuit un peu écourtée par la livraison des valises qui n’est intervenue qu’aux alentours de minuit, nous attendons la voiture de location qui doit nous être livrée à l’hôtel. Elle arrive enfin avec un léger retard et c’est le départ sur Pisco. Mais avant de quitter Lima, nous faisons un détour pour rejoindre le Morro Solar à Chorillos, haut lieu d’une des plus sanglantes batailles de la guerre du Pacifique en 1881. Pratiquement personne, nous avons le site pour nous seuls et une vue impressionnante à 360° sur Lima et le Pacifique.

Voyage tranquille sur la PanAm (phares allumés !) qui nous amène à Pisco où nous posons nos bagages au Pisco Mar, petit hôtel sans prétention mais bien situé, duquel on voit l’océan. Nous filons sur Paracas pour réserver l’excursion aux Iles Ballestas prévue le lendemain et après une balade le long de la mer, nous rentrons sur Pisco pour diner à l’As de Oro.

Jour 4 : l’heure d’embarquer sur le bateau est arrivée, mais le temps gris et bien frisquet ne nous réjouit pas vraiment. Et de fait, nous sommes un peu déçus car nous ne verrons pas grand-chose à part un ou deux lions de mer, quelques pingouins et des oiseaux. Rien à voir avec notre précédente visite en mai 2022 où nous nous étions émerveillés de toute la faune que nous y avions vue.

12372986261?profile=RESIZE_710x

Revenus au port, nous prenons la direction de la réserve de Paracas. Contrairement à l’année passée, l’entrée est devenue payante pour les plus de 60 ans ! Mais peu importe, nous nous promenons d’un site à l’autre et même avec le temps gris, nous apprécions la beauté du site. Nous déjeunons dans la réserve au restaurant La Tia Pily puis petite balade digestive sur le chemin aménagé à la playa Lagunillas avant de reprendre la voiture et continuer notre excursion dans la réserve.

Au retour, arrêt au marché aux poissons et fruits de mer à San Andres. L’odeur est forte, il faut regarder où l’on met les pieds, mais chacun est fier de nous présenter sa pêche, même s’il est clair que nous ne sommes là que pour visiter et non acheter. Nous terminons par une balade dans le centre de Pisco où nous n’avons rien de notable à en retirer.
Le soir, dîner dans une pizzeria où un jeune adolescent, qui fête son anniversaire avec sa famille et ses amis, vient nous offrir à chacun une part de gâteau ! Sympathique rencontre.

Jour 5 : Départ sur Nazca avec un arrêt à l’oasis de Huacachina. Très belle surprise que cette magnifique oasis au milieu des dunes de sable ! Nous commençons à grimper cette fameuse dune et nous laissons tenter par une balade en buggy dans le sable. Nous comprenons un peu mieux ce que peuvent ressentir au cours du Dakar, les voitures et les motos perdus dans ces étendues de sable. Nous n’osons pas la descente en sandboard, craignant pour nos articulations ! Nous filons ensuite sur Ica où nous irons chez un producteur de Pisco qui nous explique le processus de vinification de son raisin et nous fera goûter à sa production avant de nous vendre quelques bouteilles de pisco.

12373276871?profile=RESIZE_710x

Continuation de la route sur Nazca avec arrêt aux belvédères pour voir les géoglyphes puis les lignes elles-mêmes. Nous n’avons pas voulu faire la visite avec l’avion, ayant lu des récits peu encourageants sur cette expérience.
Nous arrivons à la Maison de Lydia, sympathique endroit où l’on parle français. Après l’installation et repos dans le patio autour d’une bière, direction un petit restaurant tout près de l’hôtel puis coucher de bonne heure pour récupérer.

12373278067?profile=RESIZE_584x

Jour 6 : réveil en fanfare par des coqs très matinaux et très nombreux (nous apprendrons que le voisin en face de l’hôtel élève des coqs de combat et malgré les nombreuses réclamations, rien ne semble pouvoir les déloger). Après un copieux petit-déjeuner, nous partons au marché paysan où nous achetons avocats, raisin, ananas, bananes et pain pour faire un pique-nique. Nous partons visiter la cité perdue de Cahuachi, une ville dont il ne reste que les fondations sur une immense étendue de sable.

12373278662?profile=RESIZE_584x

Poursuite des visites par le cimetière de Chauchilla où nous découvrons des tombes pré-inca avec des momies à l’intérieur, perdu au milieu d’un grand désert rocailleux. On nous a expliqué que ces momies avaient été découvertes par des pilleurs de tombes.

12373278674?profile=RESIZE_584x

Nous partons ensuite pour les aqueducs de Cantalloc, remarquable site qui abrite plusieurs aqueducs construits par la civilisation Nazca qui devaient assurer l’approvisionnement en eau de la ville et des champs. Sur ce site et dans cette région, nous avons remarqué de grands champs de cactus (figuiers de barbarie) et la guide nous a expliqué qu’ils servaient de tuteurs à la production de cochenilles très prisées pour teindre des tissus, des poteries ou comme colorant alimentaire. Le Pérou est le premier fournisseur de cochenilles et assure 80 % de la production mondiale, dont 60 % sous forme d’insectes. Ils sont cueillis à la main et séchés au soleil avant d’être vendus aux transformateurs.

12373279465?profile=RESIZE_584x

Jour 7 : Lever tôt pour prendre la route sur Arequipa après avoir fait le plein d’essence. C’est une longue route, pour la majeure partie le long du Pacifique avec des vues sur l’océan à couper le souffle. Nous cherchons un endroit en bord de mer pour pique-niquer mais malheureusement il est très difficile de trouver des accès. La plupart du temps, nous longeons des falaises. Ce sera arrêt dans un village.

L’arrivée sur Arequipa n’est pas simple car la nuit est tombée et la circulation pas très aisée. On arrive finalement à trouver notre hébergement, appartement Quewe, où nous serons extrêmement déçus : c’est très sale, une seule chambre sur deux prête à l’arrivée, pas de serviettes de toilette ni papier toilette dans un des deux WC. Mais, nous avons réservé pour deux nuits avec Booking et devons perdre notre argent si nous partons. Par contre, un grand garage fermé sous l’immeuble, ce qui nous décide à rester. Après installation, nous prenons un taxi dans la rue pour aller Plazza des armas où nous trouverons un petit restaurant sympa.

Jour 8 : la voiture reste au garage. Nous reprenons un taxi pour nous rendre en ville trouver de quoi faire un copieux PDJ. Après une rencontre très sympa avec des policiers du tourisme, nous allons visiter le monastère Santa Catalina avec une guide francophone. Le site en lui-même est très impressionnant : c’est une ville dans la ville, construit au 16è siècle et qui hébergeait de nombreuses religieuses qui vivaient recluses entre ces murs, souvent accompagnées de leur servante, jusqu’à leur mort. Il abrite encore aujourd’hui une petite poignée de religieuses et cette partie occupée n’est pas accessible au public.

12373279896?profile=RESIZE_584x

Il faut du temps pour tout voir et cette visite nous occupera quasiment toute la matinée. Nous déjeunons à l’étage dans un restaurant terrasse qui domine la place d’Armes, accompagnés par des musiciens qui jouent des musiques traditionnelles.
Nous faisons ensuite l’expérience de flâner dans le marché local où la profusion de fruits, de légumes et de fleurs nous émerveille. Partout des étals très colorés et odorants (surtout dans le quartier des bouchers, charcutiers, poissonniers !). Pierre ne résiste pas dans la rue à un gentil vieux cireur de chaussures qui les lui remet à neuf pour 3 soles !
Retour à l’appartement pour un repos bien mérité avant de reprendre un taxi pour aller dîner au restaurant crêperie installé dans la cour de l’Alliance française.

Jour 9 : Comme nous devons attendre midi pour récupérer notre linge que nous avions mis dans une laverie, nous profitons de la matinée pour visiter la cathédrale, et le musée église Santa Teresa. C’est ensuite l’heure du trajet sur Yanque au cours duquel nous traverserons des paysages magnifiques et croiserons nos premiers lamas et vigognes (nous passons à 4850 m d’altitude).

Déjeuner sur le pouce (et dans le froid) avec des achats faits au marché local d’Arequipa. Nous finirons par arriver au Foyer Colca, très sympathique petit hôtel perdu à la fin du village. Nous sommes fatigués et dinerons dans la chambre avec les restes du midi arrosés d’une bière achetée à l’hôtel.

Jour 10 : PDJ à 6h30 à l’hôtel puis route sur le Canyon del Colca et la Cruz des Condors. Il fait un temps magnifique et les paysages traversés sont sublimes. A notre arrivée à la Cruz, nous ne serons pas seuls, des dizaines de touristes attendent déjà l’arrivée des majestueux oiseaux. Il nous faudra être patients, mais notre patience sera récompensée. Nous avons le plaisir de voir voler une dizaine d’oiseaux. Nous repartons ensuite sur Cabanaconde et les hauteurs du canyon où nous découvrirons un petit musée qui ne paie pas de mine, mais qui renferme la copie de la momie Juanita découverte en 1995 à 6400 m d’altitude. C’est la plus belle momie inca congelée découverte à ce jour et aussi l’une des momies naturelles les plus belles découvertes à ce jour. Nous achetons des fruits, des légumes et du pain pour le pique-nique puis nous redescendons tranquillement sur Yanque.

12373280890?profile=RESIZE_584x

Nous enfilons les maillots de bain et partons pour les thermes de Chacapi où nous passerons un délicieux moment dans les bacs d’eau chaude à 35 et 38°.

12373282477?profile=RESIZE_400x

Retour à l’hôtel pour une douche bien méritée puis balade à pied dans la campagne où nous rencontrerons un sympathique paysan qui nous accompagnera un bon moment et nous parlera de sa rude vie de labeur. Nous dinons ensuite dans un petit troquet de Yanque (ils ne sont pas nombreux …).

Jour 11 : Départ pour le lac Titicaca où notre point de chute sera Llachon, au bout de la presqu’ile. Nous traversons de superbes paysages de montagne avec de nombreuses vigognes et, par chance, peu de camions. L’arrivée sur Llachon, avec la vue sur le lac est magique, d’autant que le temps est de la partie, avec un beau soleil et un ciel azur. Par contre, l’arrivée à la Posada de Olivier est très compliquée. Nous n’arrivons pas à trouver la route d’accès à la Posada et devons appeler Olivier qui vient à notre rencontre. En fait, il n’y a pas d’accès ! Il faut laisser la voiture en haut et descendre avec les bagages sur une centaine de mètres par un petit sentier pentu et caillouteux. Dur, dur … Mais, quel émerveillement une fois arrivés ! la maison donne directement sur le lac et tout est fait pour le farniente, avec fauteuils et chaises longues face au Lac.

12373282878?profile=RESIZE_584x

Nous passons le reste de la journée à admirer le paysage et nous balader le long du lac où paissent paisiblement vaches et cochons. Diner à 19h puis coucher de bonne heure dans des chambres au confort sommaire mais très calmes.

Jour 12 : Après le PDJ, Olivier nous emmène dans sa barque sur les Iles Flottantes d’Uros et Titinos où nous ferons connaissance avec les 3 familles qui y vivent. C’est folklorique (nous achèterons quelques babioles qu’ils fabriquent eux-mêmes) mais aussi une agréable découverte. Au retour, Olivier nous fera découvrir son élevage de poissons puis retour au ponton à deux pas de la Posada.

12373283286?profile=RESIZE_584x

Nous déjeunons avec un groupe de touristes sur place puis nous reprenons tous ensemble un autre bateau touristique pour aller sur l’ile Amantani où nous avons prévu de dormir chez Ivan et Flavia. Mauvais plan car pas d’eau chez eux (panne). Les toilettes sont dans la cour et la chasse d’eau est un grand baquet à la porte. Nous savons déjà que nous ne nous doucherons pas !

Nous réservons une montée en moto au plus haut point de l’ile (dénivelé de 300 m) à un belvédère (Pachatata ou Pachamama, les deux existent) à 4000 m d’altitude d’où on domine à 360° tout le lac et les somptueuses terrasses aménagées par les paysans pour la culture du blé, du quinoa, des pommes de terre et autres légumes. Aujourd’hui sont cultivés les pommes de terre, l’oca, les fèves et le blé. Le temps est calme et beau pour l’instant mais se noircit et nous fait hâter le pas dans la descente sur le village. Nous nous installons dans un bar quasi-désert pour déguster un pisco sour. L’orage éclate violemment et tout d’un coup, le bar se remplit au maximum de sa capacité. Nous sympathisons avec un groupe de français avec qui nous passerons un très bon moment.

12373283658?profile=RESIZE_584x

Nous dinons ensuite très simplement avec Ivan tandis que Flavia vient s’asseoir avec nous sans manger mais très curieuse de notre vie en France. Nous aurons de très bons échanges avec eux mais surtout avec Flavia. L’orage cesse et ne nous empêchera pas de passer une bonne nuit calme.

Jour 13 : Après le PDJ en compagnie de nos hôtes, qui est à nouveau l’occasion de bavarder à bâtons rompus, nous prenons un bateau collectivo pour rejoindre Chaffron où l’arrivée sera plus que sportive ! Il n’y a pas de ponton, le trottoir est 2m au moins au-dessus du bateau car le niveau du lac a baissé de 2 m du fait des deux années de sécheresse qui viennent d’avoir lieu et nous devons nous hisser à l’aide d’une corde tenue par un péruvien pour arriver sur la terre ferme. Nous avons vraiment eu peur pour une femme agée, très enrobée qu’il a été très difficile de faire grimper !

De là, nous avons pris un taxi pour nous rendre à Capachica où nous avons été très déçus car il n’y avait rien à voir. Même le marché était fermé. Nous avons donc repris un bus collectivo pour rallier directement Llachon et ça a été l’occasion d’une petite rando pour arriver à la Posada de Olivier. Nous y déjeunons là encore avec un autre groupe de touristes puis, après une petite sieste dans la chambre, nous assistons, en compagnie d’un couple de jeunes gens également hôtes de la Posada, à une démonstration du savoir-faire artisan d’Olivier et sa famille (broderie, productions locales …) qui est également l’occasion d’acheter quelques babioles.

Nous avons droit en soirée à un magnifique coucher de soleil sur le lac que, malheureusement, nous n’arriverons pas à immortaliser à sa juste beauté sur les appareils photos. A nouveau, nous nous couchons avec de l’orage et de la pluie.

12373283686?profile=RESIZE_584x

Jour 14 : c’est déjà la fin de notre séjour au Titicaca qui restera un grand moment de notre voyage. Le plus dur est à faire : remonter à la voiture avec les bagages !

Nous faisons route sur Sicuani et nous trouvons un hôtel situé juste après, l’hôtel Inca à San Pedro. Entretemps, nous nous sommes faits arrêter par la police qui nous a cherché des noises parce que nos passeports n’avaient pas été tamponnés à l’aéroport de Lima (ce qui ne se fait plus nulle part puisque maintenant les passeports sont scannés). Nous avions beau le lui expliquer, il ne voulait rien entendre. Nous finissons par comprendre que nous avons été victimes d’une tentative d’extorsion d’argent. Nous n’avons pas cédé et, lassé, il nous a laissé repartir.

Nous déjeunons dans un restaurant buffet à quelques kms de San Pedro où, pour 50 soles par personne, nous pouvons nous servir à volonté, ce que nous ferons volontiers car c’était très bon. Après déjeuner nous partons visiter le temple de Wiracocha (ou plutôt ce qu’il en reste !) à Raqchi qui était un important site inca religieux et administratif.

Puis nous poursuivons jusqu’à Checacupe où nous pouvons voir les 3 ponts inca dont 1 pont suspendu en corde qui est toujours utilisé par les habitants pour traverser la rivière, ce qu’ont également fait Claude et Pierre, tandis que, prudentes, Isa et moi sommes restées sur le bord !

12373284076?profile=RESIZE_710x

Jour 15 : A partir de Checacupe, nous partons à Palccoyo pour voir la montagne aux 7 couleurs.

12373285272?profile=RESIZE_710x

12373285288?profile=RESIZE_710x

12373285661?profile=RESIZE_710x

12373285677?profile=RESIZE_710x

C’est loin, par une piste en terre, mais cela vaut largement le détour. L’arrivée au pied du site se fait à 4750 m et il nous faudra marcher une petite heure par un sentier assez facile pour le point le plus haut, à environ 5000 m. Mais quelle merveille ! Toute la cordillère est de toutes les couleurs et non seulement nous serons entourés par ses plus hauts sommets mais nous aurons également une vue sur l’Ausengate couvert de neige avec ses 6380 m d’altitude. Tout autour, arrivés sur le plateau, il y a des paysans avec leurs lamas, peu de touristes, et malgré le froid polaire, nous passerons un bon moment à admirer ce paysage magnifique et à tenter d’immortaliser sur les photos cette splendeur de paysage.

L’après-midi nous décidons d’aller voir le plus vieux pont inca en corde qui est refait chaque année par la population. Fatale erreur : 4h de route AR en très mauvais état, soi-disant asphaltée mais envahie de nids de poules (ou même d’autruches !). Et, l’avoir vu en reportage à la télé aurait dû, à mon sens, être suffisant.

12373286090?profile=RESIZE_584x

Tant bien que mal, nous arrivons à la nuit à Andahueyllilas où nous dormirons chez des écolos bobos fort sympathiques (éco lodge Eco Tampu). Nous sommes épuisés et nous nous passerons de repas.

Jour 16 : après un solide PDJ végétarien (!!!) nous partons visiter la chapelle sixtine des Andes : une merveille d’art baroque inca tout en dorure et en plafond décoré. Tous les murs sont peints et d’immenses tableaux de la vie de St Pierre et de St Paul les décorent. C’est vraiment magnifique mais malheureusement, nous n’avons pas le droit de prendre de photos !

12373286887?profile=RESIZE_584x

Nous faisons ensuite route sur Pisac et après le déjeuner nous visitons la citadelle. Le site est grandiose, il ne reste que des vestiges de pierre mais les terrasses forment un gigantesque escalier qui descend vers la vallée. C’est tout en montée et en descente, mais nous prenons plaisir à arpenter ce site historique. Après cette visite, nous irons flâner dans la ville où nous dégusterons un très bon pisco. Nous finirons par arriver à notre hôtel (le Rumi Lodge) qui s’avère lui aussi à peu près aussi inaccessible avec des valises que la Posada de Olivier. Mais très bonne surprise dans les chambres, très grandes et cosy pour un prix tout-à-fait raisonnable (31 €). Nous dinons dans la chambre d’empanadas et de bananes, le tout acheté à Pisac.

12373287857?profile=RESIZE_584x

Jour 17 : PDJ dans un café français, avec croissants frais et bon café. Nous faisons ensuite route sur les Salines de Maras où nous découvrons un site immense dédié à la récolte du sel. Les bassins existaient déjà au 3è siècle avant JC et sont toujours en exploitation aujourd’hui. Il y a 3600 bassins dont la taille ne dépasse pas les 20m² pour les plus grands. La production est de 150 à 200 tonnes par an. Il y a énormément de touristes mais aussi des employés qui ramassent et d’autres qui chargent les sacs de sels dans les camions. Il fait très chaud.

12373288253?profile=RESIZE_710x

Nous reprenons la voiture pour aller sur le site de Moray, proche des salines. Il s’agit d’un site archéologique inca qui servait de laboratoire agricole, composé de terrasses en forme d’amphithéâtre circulaire qui permettait de créer des conditions climatiques différentes pour adapter différentes plantes.

12373288095?profile=RESIZE_710x

Nous poursuivons nos visites par Chinchero où nous ne verrons que le musée car un orage éclate et la pluie tombe très fort. Au profit d’une accalmie, nous reprenons la route pour Ollantaytambo où nous visiterons la forteresse, accompagnés pour une partie (les fontaines), par Eugenio, le responsable sécurité du parc du Machu Picchu, et pompier au MP. Cette forteresse également est impressionnante et demande beaucoup d’efforts pour arpenter ses nombreuses marches.

12373288661?profile=RESIZE_710x

Après une bière bien méritée en compagnie d’Eugenio dans la ville, il est temps pour nous de rallier la gare pour prendre le train pour Agua Calientes. Beaucoup de monde ici également, mais le trajet se déroule sans encombre. Une fois arrivés, nous allons acheter les billets de bus pour monter au MP le lendemain matin, puis nous avons la mauvaise surprise de trouver fermé l’hôtel que nous avions réservé. Il est tard et finissons par en dégoter un autre où nous passerons la plus mauvaise nuit de notre séjour car c’est extrêmement bruyant.

Jour 18 : Nous prenons le bus de 7h pour monter au MP, accompagnés par la guide francophone que nous avions réservée par l’intermédiaire de Tout Pérou. Le site reste assez longtemps dans la brume mais c’est l’occasion de faire des photos magnifiques. En attendant que le ciel se dégage, nous partons suivre le chemin du pont de l’Inca. Il faut être attentif car le chemin n’est pas large et longe un précipice, mais c’est largement faisable. Le temps de revenir, le soleil est apparu et la visite se fait dans de bonnes conditions, mais il n’est pas question de sortir des sentiers battus : le chemin est balisé et nous ne pouvons en sortir. Nous restons tout de même 3h sur le site et c’est fourbus que nous reprenons le bus pour la descente.

12373288673?profile=RESIZE_710x

De retour à AC, après un bon déjeuner dans un restaurant de la rue principale, nous ferons quelques achats dans le marché et reprendrons le train à l’horaire prévu pour rentrer sur Ollantaytambo. Nous récupérons la voiture que nous avions parquée dans une cochera surveillée pour faire le trajet d’une heure et demie sur Cusco. Nous arrivons à l’appartement réservé (le Quewe) à 19h, attendus par le propriétaire. L’appartement est superbe avec un très grand salon, salle à manger, cuisine américaine très bien équipée, deux chambres et deux SdeB pour la modique somme de 151 € pour 3 nuits pour 4. A recommander vraiment ! Nous sommes heureux d’être arrivés et dinerons à l’appartement.

Jour 19 : Après une très bonne nuit réparatrice au calme et un solide PDJ, nous partons à pied pour visiter Cusco et, dans un premier temps, nous irons voir les différents édifices inclus dans le Boleto Turistico acheté à Pisac. Nous commençons par le musée Coricancha où nous verrons de grandes maquettes qui reconstituent des villes inca ainsi que des momies et des trépanations de cranes datant de la période inca. Nous ne serons pas épatés par le musée d’art contemporain, mais nous nous régalerons à visiter le musée d’art populaire. Après un bon déjeuner dans un restaurant recommandé par un groupe d’Alsaciens que nous croiserons 3 fois, nous achetons un tour bus pour visiter 4 sites :

• Saqsaywaman : citadelle forteresse construite au XIIIè siècle et détruite par les espagnols 200 ans plus tard, qui est maintenant un haut lieu de la mémoire inca ;
• Qenqo : sanctuaire inca qui fait partie de la Vallée sacrée des Incas dont le nom signifie labyrinthe. Il est composé de nombreux canaux et galeries souterraines. Il culmine à 3 580 mètres d'altitude
• Puka Pukara : qui était un point de contrôle au-dessus de la vallée sacrée
• Tambomachay : ce site inca recèle deux fontaines toujours fonctionnelles aujourd’hui et plusieurs niches qui auraient servi d’abris aux gardes de l’inca.

12373289279?profile=RESIZE_584x

12373289287?profile=RESIZE_400x

Le bus nous ramène au centre de Cusco et nous rentrons à pied à l’appartement. Nous ressortons pour assister à des démonstrations de danses folkloriques au musée d’art natif. C’est coloré, bruyant mais on se prend au jeu et nous passons finalement une bonne soirée.

Jour 20 : réveil avec la pluie. Capes de pluie sur la tête, nous partons pour la place d’armes et visitons le musée historique régional qui dispose de plusieurs salles dans lesquelles on peut admirer des oeuvres de différentes périodes de l’histoire de Cuzco et du Pérou.
Après le déjeuner, la pluie ayant fait place à un beau soleil, nous restons flâner dans les rues puis partons pour un grand marché local où nous ferons quelques emplettes pour le dîner du soir à l’appartement.

Jour 21 : Nous quittons Cusco alors qu’il y aurait eu encore tellement de choses à voir ! Mais, nous avons prévu de dormir ce soir à Andahuaylas. Après un déjeuner rapide aux alentours d’Abancay, nous atterrissons à l’hôtel Muña, ouvert depuis 3 mois seulement, tout neuf et très confortable. Dommage, ce n’est qu’une étape avant de rallier Ayacucho et nous n’y passerons qu’une nuit.

Jour 22 : Route sur Ayacucho, pleine de virages et sous la pluie pour la majeure partie du trajet. Malgré tout, nous traversons des paysages absolument magnifiques, avec des lamas, des vigognes et même des puya raimondii, plante qui pousse à une altitude comprise entre 3200 et 4800 m d’altitude, qui peut vivre jusqu’à 100 ans et ne fleurit qu’une seule fois avant de mourir. L’arrivée en ville est très compliquée, avec des rues très pentues, pas asphaltées, boueuses et glissantes. L’entrée dans le garage de l’hôtel (Altipacha) ne sera pas plus simple ! Après un court repos dans la chambre, nous partons déambuler dans la ville et faisons une halte sur la place d’armes très animée et très bruyante. Encore de la pluie ! Nous dinerons dans une crêperie avant de rejoindre l’hôtel.

12373289874?profile=RESIZE_710x

Jour 23 : Le marché local est à la porte de l’hôtel. Il est très bien achalandé, très coloré et très odorant ! Nous en profitons pour faire provision de fruits pour notre repas de midi. Nous partons ensuite en voiture sur le site Rumi Wari (décevant) et sur Quenua, très joli village d’artisans où nous flânons de boutiques en boutiques.

Nous allons ensuite au sanctuaire de la bataille d’Ayacucho, avec montée à pied à l’obélisque. Cette bataille a eu lieu en 1824 et a été le dernier affrontement des guerres d’indépendance contre la domination espagnole.

12373289891?profile=RESIZE_584x

Nous avons poursuivi nos visites par les thermes de Colpa où nous avons passé un moment à tremper dans les bains chauds avec les gens du coin. Nous sommes ensuite rentrés par une piste interminable jusqu’à l’entrée dans la ville.

12373289699?profile=RESIZE_400x

Jour 24 : Nous faisons route sur Pisco. A nouveau, nous traversons des paysages superbes avec des cols à 4700 m où nous pouvons, pour la dernière fois, profiter des vigognes et des lamas. Nous avons également la belle surprise de revoir des dizaines de puya raimondii avant de nous retrouver à Pisco. L’arrivée sera difficile car nous n’avons pas réservé d’hôtel et beaucoup sont fermés, de même qu’à Paracas où nous finirons par en trouver un ouvert, assez miteux (le Ruta) où nous n’aurons pas d’eau chaude. Le diner aura lieu dans un chinois.

12373290267?profile=RESIZE_584x

Jour 25 : PDJ dans un bar de Paracas puis balade dans la vallée du Rio Canete pour voir les cultures. Nous déjeunerons dans un petit resto de bord de route où, pour la première fois, Isa goûtera (et appréciera) le cuy. Retour sur Canete puis balade sur la plage où nous admirons les surfeurs un bon moment. Nous faisons des courses dans un supermarché proche de l’hôtel et nous dinons à l’hôtel.

Jour 26 : Route sur Lima – le voyage se termine ! Nous visitons la forteresse du roi Philippe, située devant le port de Callao. Intéressante visite qui nous avait été recommandée par un passager du métro au tout début de notre voyage. Restitution de la voiture de location puis diner dans la chambre, arrosé d’un verre de vin blanc péruvien.

12373290281?profile=RESIZE_584x

Jour 27 : Journée à Lima où nous arrivons avec le métro. Nous finissons, chacun de notre côté, les achats de souvenirs pour ramener en France. C’est épuisés que nous rentrerons à l’hôtel après cette journée de shopping. Le soir, nous partons diner chez Javier au Pont des Soupirs dans le quartier de notre hôtel, Barranco.

Jour 28 : nous retournons à Lima où nous avions l’intention d’assister à la relève de la garde.

Nous avons eu l’immense surprise de participer à la célébration des 20 ans de la création de la police de la ville et nous assistons à un défilé digne (ou presque) de celui de Rio, avec des musiciens et des danseurs et danseuses costumés qui durera deux heures, en présence de la Présidente de la République. Très joli spectacle, qui fut, comme l’a dit Isa, le clou de notre voyage !

12373290677?profile=RESIZE_710x

12373291258?profile=RESIZE_710x

12373291267?profile=RESIZE_710x

12373291462?profile=RESIZE_584x

Jour 29 : Notre vol n’a lieu qu’en soirée. L’occasion de faire une dernière balade à Lima et nous choisissons d’aller au Parc Kennedy où se tient une immense librairie à ciel ouvert avec des tas de stands où tous les genres littéraires sont représentés. Il fait très beau et c’est très agréable de flâner en ce lieu ombragé et fleuri. Mais déception quand même car aucun artiste présent dans le parc pour nous présenter ses oeuvres. La journée se passe en balades et nous serons à l’aéroport bien à l’heure pour reprendre notre avion de retour avec des souvenirs plein la tête.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite...

Buenos dias, 

suite à un changement de plan, nous décidons de partir au Pérou 1 moi avant d'arriver sur place. Habitué des roadtrips fait maison, cette fois nous avons besoin d'un petit coup de main pour être efficace... Toutperou nous a donc beaucoup aidé, encore un grand merci Laurent ! En effet nous avons évité l'erreur de vouloir tous faire en voiture sur des distances aussi grandes... en aussi peu de temps... 

nous avons commencer par un arrêt briefing à lima avec Laurent pour récupérer les billets de vol interne et ainsi que ceux du Machu Picchu ! Ensuite nous repartons en avion pour Arequipa. Cette belle ville nous accueil dans un magnifique couché de soleil sur le roof top de l'hôtel le Foyer où nous y passerons 2 nuits. Nous avons visité le couvent de Santa catalina avec ses belles couleurs et nous avons profité d'un freewalking tour pour mieux découvrir la ville coloniale. Le lendemain matin nous partons pour le canyon de Colca avec un chauffeur de Toutperou. Super nous avons pus faire de nombreux arrêt photo, visite, observation d'animaux... avant d'arrivé à un col bien bien haut avec vus sur le volcan qui crache de la fumé toute les 1/2 h.

Dans le colca la vie est plus calme, un peu fatiguée du trajet nous n'irons pas voir un village en ruine mais partons pour les sources chaudes, plutôt animé. Nous avons mangé d'ailleurs dans un très bon tout petit restaurant le Sabor de colca. 
 Faute de temps nous n'avons pas prévus de trek dans le colca, pourtant ça doit être superbe et plus tranquille. Nous avons seulement visité la vallée de colca en voiture en passant par la Cruz de Condor et les villages plus bas jusqu'au musée.

ensuite nous sommes partie dans un minibus direction Puno. Trajet rapide et efficace avec quelques arrêts photos et commentaires par la guide.  Après ce grand trajet nous ne traînons pas en ville qui fourmille un peu trop pour nous. Le lendemain départ pour les îles Uros et Taquile. Les premières sont vraiment touristiques mais un passage éclaire permet d'en savoir plus sur ce peuple et leur manière de vivre. 
Taquile est plus tranquille, nous avons eu la chance de pouvoir dormir chez l'habitant, dans une super chambre avec une vue incroyable tous en haut de L’ile, presqu'une vue à 360 dégrée ... Merci Laurent pour cette pépite ! La vie sur l'île est douce et paisible, nous avons très bien mangé. Quelques orages grondaient au loin nous offrant un spectacle incroyable sur cette mer ... euh lac Titicaca!

après une premier nuit au calme (en dehors de colca, autrement c'est quand même bruyant les rues peruviennes), nous sommes partie reposé sur la terre ferme. nous passons une autre nuit à Puno, ce qui nous permet de prendre le bus touristique pour Cuzco le lendemain matin tôt . La c'est le luxe, siège inclinable, altiplano, visite guide de site historique , repas inclus... par contre 10h c'est long... mais ça se fait ! Et le soir nous voilà enfin à Cuzco ! Nous avons pus dormir dans le yabbar hôtel extrêmement bien placé (bien que peu être trop bien placé et donc un peu bruyant). Cuzco est une vrai ville qui fourmille. Cérémonie, petite manif passifiste, levé de drapeau, musique, ... et touristes en tous genre. La nuit la ville se pare de milles feux, la place des armes est magnifique et encore plus avec les décos de Noel ! Il y a de très nombreux sites touristique à voir, des agences d'excursion de partout. Et de très jolis, et bons restaurants
faute de temps nous y passerons qu'une journée pour visiter, les autres jours nous ferons des excursions. 
nous sommes partie 2 jours dans la vallée sacrée des incas avec chauffeur Toutperou afin de ne pas perdre trop de temps en transport en commun. Et je vous recommande forcément les salines de maras (on a même ramené du sel). Moray et la forteresse de Ollantaytambo (beaucoup de marchés...), avant de prendre le train au look historique pour Machu Picchu pueblo (ou agua calientes). Le voyage en train est chouette, agua calientes un peu moins, c'est très touristique. Par contre un restau incroyable se cache dans le village, avec son look de pirate, et de la très bonne cuisine très copieuse, nous avons adoré Indio Feliz !

le lendemain matin nous avons choisie une horaire assez tôt pour faire de belles photos et avoir le temps de rentré à Cuzco les jours même. Donc 6h nous prenions le bus (un peu chère mais ça économise le temps et l'énergie) accompagné de notre guide en français. Puis c'est partie pour 4h de visite. Le site est superbe, et les différents circuits ne se croisent pas trop ce qui répartie bien le monde sur le site. Par contre en effet vers 10h nous avons commencé à être un peu à la queuleuleu... mais les images resterons à jamais gravées dans nos têtes ! Nous sommes redescendu par les marches, et il y en à vraiment beaucoup donc nous sommes content d'avoir pris le bus à l'aller. Puis train à nouveau et le chauffeur nous attendait déjà. Sur le retour nous passons par une autre route, le coucher de soleil était magnifique sur les montagnes des Andes... nous avons pu faire une alte dans une fabrique de tissus en laine d'alpaga pour faire le plein de souvenir. 

ensuite nous sommes repartie tôt le lendemain pour un trek de 3 jours dans l'ausangate avec ExtremTurbulencia (partenaire Toutperou). Nous sommes passés par de magnifiques petits lac d'altitude entouré d'élevage d'alpaga, et et de sommet enneigé avant de trouver la Rainbow mountain et la vallée rouge le dernier jour. Pour nous c'est une grande première de partir en trek avec mules, et surtout cuisinier en randonné. Même à 5000 m nous avons mangé comme des rois! Les jours de la Rainbow mountain, surprise il neigeait, alors la montagne n'était pas toute à fait Rainbow, plutôt noire et blanche, mais l'expérience était magique... et nous sommes arrivé sur place bien avant tous les gens qui avaient pris les bus du jours pour venir sur le site!

Après nous sommes rentré ensuite de Cuzco jusqu'a lima en avion faute de temps. Et nous sommes retourné en france le lendemain pour nous poser un peu au chaud à lima (en décembre il faisait déjà bien 20 degré!). Par ailleurs à Miraflores une crêperie Besos Francés sur la falaise est excellente et c'est un très jolie cadre pour le goûter.

Ce voyage organisé à la dernière minute c'est très bien déroulé. Nous en ramenons de très beau souvenir, les gens était finalement très sympathique, et avenant, nous nous sommes régalé et nous revenons avec une forme incroyable (merci l'altitude!).

nous avons eu une météo plutôt clémente pour la saison malgré 2 orages dont un dans le trek, et de la neige. Nous avons réservé la plus part des transports vie Toutperou, plusieurs logement, et le Machu Picchu. Laurent nous a beaucoup aidé à créer notre voyage, mais aussi sur place pour la logistique, et les petits tips. Malgré notre espagnol pas extra, nous nous sommes plutôt bien débrouillé, et les guides chauffeurs sont très compréhensifs. Et nous nous sommes régalés de jus de fruits incroyable !

En tous cas, merci d'avoir lue jusqu'au bout et je vous souhaite d'excellent voyage au Pérou et avec Toutperou ! 

Alex et Lucile 

Lire la suite...

Un merveilleux voyage au Pérou

 

Nous sommes parti 3 semaines en voyage au Pérou et en Bolivie (mi-septembre à octobre 2023).

Itinéraire : Lima - Arequipa - Puno - Bolivie - Cusco

Un des plus beaux voyages de ma vie. Tout est super bien organisé pour les touristes. La période était idéale pour la météo mais aussi le fait qu'il n'y avait pas trop de monde.

Tous les endroits que nous avons visités sont incroyables.

Un super accueil, un respect exceptionnel de la part des locaux, on s'est senti en sécurité partout où nous sommes allés.

Je ne peux que recommander le Pérou, quelle destination !!! N'hésitez plus, vous ne le regretterez pas wink

 

12306149483?profile=RESIZE_710x

12306149501?profile=RESIZE_710x

12306150056?profile=RESIZE_710x

 

Lire la suite...

Tout d'abord, un grand MERCI à Serge pour le 1er contact et ses conseils quant à notre itinéraire ! Et ensuite un deuxième grand MERCI à Laurent pour le 1er contact téléphonique (qui rassure), les différentes réservations de chauffeurs privés, de vols internes, de bus de nuit ainsi que le Machu Picchu !

Arrivée à Lima et tout de suite se mettre dans le bain de la conduite péruvienne avec le taxi jusqu'à Miraflores, le code de la route français n'a qu'à bien se tenir !!!

Avant le début du périple, dernier briefing avec Laurent directement à l'hôtel pour les derniers conseils et remise des billets d'embarquement pour le premier vol vers Arequipa.

Nous tenions aussi à apporter nos retour d'expérience pour les futurs voyageurs: 

- Les médias français ou d'ailleurs parle beaucoup d'une épidémie du syndrome de Guillain-Barré ou de fièvre jaune et donc d'un "état d'urgence sanitaire" dans le pays : pas la moindre trace d'un quelconque état d'urgence une fois sur place, donc pas d'inquiétude !

- Pour les retraits de soles péruviens dans les banques : BCP, BBVA, ScotiaBank permettent de retirer environ 700 soles par retrait contre des frais de 36 soles ce qui peut faire cher à la fin du voyage. Nous avons décidé de retirer nos soles chez Banco de la Nacion qui permet de retirer 400 soles max par retrait mais sans frais.

- Pour la location de voiture : nous avions dans un premier temps l'intention de louer une voiture à Cusco pour faire la Vallée Sacrée en voiture, mais en vivant la conduite à Cusco via les taxis nous nous sommes ravisés. Nous avons uniquement loué une voiture à Lima en fin de voyage pour aller à Paracas et Ica et nous n'avons pas regretté car la conduite sur la Panaméricaine est beaucoup plus soft qu'à Cusco, Lima, Arequipa, etc.

- C'est peut-être bête de la rappeler mais : ne pas oublier d'acheter le Boleto Turistico.

- La nourriture : pour Marie ça allait un peu mieux, mais pour moi les premiers repas ont été assez compliqués avec quelques problèmes gastriques donc n'oubliez pas des médicaments contre les diahrées ça peut vous sauver. Car oui, nous avons des estomacs européens et les normes en terme d'hygiène ne sont pas forcément les mêmes au Pérou !

Petit résumé de notre périple avec nos ressentis:

Notre itinéraire a été : Lima > Arequipa > Puno > Cusco > Aguas Calientes > Cusco > Puerto Maldonado > Paracas > Ica > Lima

J2/3 : Un 1ère étape à Arequipa pendant 2 jours afin de d'habituer notre corps à l'altitude avec une 1ère claque dans la figure grâce aux fabuleux paysages : le Misti qui surplombe la ville, le couvent Santa Catalina, le mirador de Yanahuara, le centre ville et j'en passe...

J4/5 : Une deuxième étape à Puno avec la visite d'Uros et Taquile, avec un avis un peu plus mitigé : une arrivée à Uros avec beaucoup trop de bateaux, des discours appris par coeur et surjoués qui gâchent un peu l'expérience... Taquile a en revanche été plus apprécié avec des paysages magnifiques et des démonstrations par les locaux (tissage, coutumes,...).

PREMIERE nuit dans un bus Cruz Del Sur avec sièges 160°, super expérience, la compagnie est très pro!

J6/7/8 -Arrivée à Cusco avec visite de la ville, montée au Cristo Blanco, mirador San Cristobal, Quartier San Blas (Q'Orincha était fermé pour maintenance dommage...). Très belle ville mais c'est surtout le carrefour de plusieurs sites incontournables! 

Nous voilà partis pour Palccoyo, la "2ème montagne aux 7 couleurs" que nous avons choisi car beaucoup trop de touristes à Vinicunca : nous n'avons pas été déçus, des paysages à couper le souffle autant sur la route pour y arriver qu'une fois sur place, une impression d'être seuls au monde car nous étions une trentaine maximum sur le site! Bref, une excursion à ne louper sous aucun prétexte!!!

J9 - Départ pour Ollantaytambo pour la journée avant de prendre le train pour Aguas Calientes : découverte du village et de ses ruines impressionnantes, on sent qu'on se rapproche du Machu Picchu...

Départ en train pour Aguas Calientes => aux 1ères loges grâce a Laurent qui nous a réservé les places dans le Vistadome PeruRail !!!! Un voyage d'1h30 qui nous laisse sans voix tant les paysages sont incroyables (1ere photo en haut)...

Arrivée à Aguas Calientes, qui certes est "juste" le point d'entrée au Machu Picchu mais qui nous a bien plu.

J10 - Lendemain matin, entrée au Machu Picchu à 6h, et là... c'est la claque assurée, nous n'avions jamais vu quelque chose d'aussi magique. Sur les photos, c'est déjà très beau mais en vrai c'est tout autre chose!!! Comptez environ 3h30 sur place pour le Circuit 1 ou 2 avec le Pont des Incas en prenant votre temps pour les photos.
12258448501?profile=RESIZE_710x

J11 - Retour à Cusco en fin d'après-midi, et départ le lendemain pour Pisac, Sacsayhuaman, Puka Pukara, et tous les sites sur la route pour Pisac.

J12 - Suite de la Vallée Sacrée avec Chinchero et une visite dans une fabrique de textile très interessante !! Puis Moray et Maras pour finir par une nuit à MountainView Experience qui se trouve sur le sentier pour aller aux Salines. Un endroit magique avec une vue incroyable. Des lamas et alpagas en liberté totale viennent vous manger dans la main, c'etait fabuleux...

12258491053?profile=RESIZE_710x 12258494064?profile=RESIZE_710x 12258555071?profile=RESIZE_710x

 

 

J13/14/15/16/17 : Retour vers Cusco, puis départ en bus CIVA 180° pour Puerto Maldonado (compagnie tout aussi professionnelle que Cruz del Sur avec des sièges inclinables à 180° vous êtes donc parés pour une nuit parfaite!) : nous avons décidé de passer 4 jours au lodge Estancia Bello Horizonte, perdu dans la jungle amazonienne à 18km au nord-est de Puerto Maldonado où nous avons eu 32% de réduction grâce à ToutPérou donc très intéressant !!!!

Ca a été une réelle surprise pour nous, le cadre merveilleux qu'offre la forêt amazonienne, Ricardo le guide français qui connaît la forêt comme sa poche,... Nous étions seul dans le lodge alors qu'il y a une capacité d'environ 20 personnes; une réelle chance !!!! Nous étions seuls avec le guide pour toutes les excursions, alors que nous voyions d'autres bateaux remplis de touristes, on a vraiment été satisfaits à 10000% de ce crochet en Amazonie.

Côté excursions : nous avons commencé par le Lac Yacumama avec un incroyable coucher de soleil dans l'aguajal et une pêche au piranhas, nous avons ensuite pu voir la collpa de cachuela (mur où les aras et autres oiseaux exotiques viennent se nourrir de minéraux) puis la réserve de Tambopata et le Lac Sandoval. Nous avons terminé le séjour avec la marche dans la Canopée et le pont suspendu. Nous recommandons vraiment cette escapade à Puerto Maldonado !!!!!

12258625101?profile=RESIZE_710x 12258625473?profile=RESIZE_710x 12258625498?profile=RESIZE_710x 12258626064?profile=RESIZE_710x

J18 : retour à Lima pour récupérer la voiture de location pour un périple de 4 jours sur la Panaméricaine sud et un premier stop à Paracas et sa réserve. Le fait d'avoir une voiture a été un plus pour la réserve car on a pu faire ça à notre rythme et sans trop de touristes.

Nous avons décidé de ne pas faire les iles Ballestas car un peu contraire à nos valeurs, les bateaux sont trop nombreux et se rapprochent trop près des animaux.

J19 : Départ pour Ica, et l'Oasis de Huacachina avant le coucher de soleil pour faire un tour en buggy et du sandboard avant d'admirer le coucher du soleil sur les dunes. Magnifique.

J20 : Départ d'Ica pour la découverte du Canyon de Los Perdidos à 2h30 de route en sud sur des chemins dans le désert à peine visibles à certains endroits. D'abord un arrêt en haut du canyon pour admirer la grandeur de la chose, puis une marche d'environ 2h avec le guide au fond du canyon. La encore, magnifique endroit à faire si vous passez par Ica.

12258628267?profile=RESIZE_710x 12258628089?profile=RESIZE_710x 12258628679?profile=RESIZE_710x

 

J21 : Retour à Lima pour profiter encore un peu du Pérou, avant un retour pour Charles de Gaulle le lendemain soir à 18h.

En bref, un voyage inoubliable, des étoiles dans les yeux chaque jour, pas trop de repos mais ça en valait clairement la peine ! 

Nous avons sans doute oublié plein de chose dans ce "résumé" mais l'essentiel y est.

Pour les plus hésitants d'entre vous, foncez vous n'allez pas le regretter !!

Marie & Virgile

Lire la suite...

Un séjour merveilleux

Nous sommes un groupe de 5 copains qui rentrent d'un voyage de 4 semaines au Pérou et en Bolivie.

Ce sont 2 pays avec des paysages époustouflants. Nous ramenons des souvenirs plein la tête à tous les niveaux.

Pour la partie Pérou (presque 3 semaines) nous tenons à remercier Laurent et l'association Tout Pérou qui nous ont permis d'organiser ce magnifique voyage. Leurs conseils nous ont bien aidés pour les réservations, les transports.... On a pu être autonomes tout en étant rassurés. Les guides avec qui ils travaillent sont ponctuels et on peut avoir toute confiance en eux.

A aucun moment nous nous sommes sentis en insécurité malgré tout ce que l'on avait pu lire dans les médias en ce début d'année. Et nous sommmes vraiment Heureux de ne pas avoir annulé notre voyage.

Nous sommes pleinement satisfaits de l'association Tout Pérou et si c'était à refaire on repart sans réfléchir avec eux.

Sophie, Virginie et Denis, Nathalie et Fabien

12189146273?profile=RESIZE_584x

12189146674?profile=RESIZE_710x

12189156096?profile=RESIZE_710x

Lire la suite...

3 semaines incroyables !

Voyage au Pérou pour 3 semaines du 19 mai au 9 juin. Inoubliable !

On a hésité avant de partir vu le contexte mais finalement c'était génial peu de touriste et très sécuritaire. Laurent nous tenait au courant tous les mois sur l'évolution du pays avant notre départ.

Nous nous sommes logés avec les partenaires toutperou pour tout le voyage sauf à Huaraz. On a également mangé dans plusieurs restaurant de la liste toutperou qui étaient tous très bien. Tous les transports (chauffeur, avion, bus) ont été vu avec toutperou ce qui nous a permis un voyage serein et bien programmé.

Nous sommes parti pour 3 semaines dans le sud du Pérou grâce à toutperou.

Nous avons atterri à Lima pour simplement une nuit à Lima Wari dans le quartier de barranco. Nous sommes reparti dès le lendemain en avion avec LATAM vers Arequipa. Si on avait su on aurait peut être pu dormir plus proche de l’aéroport sachant qu’on avait déjà fait le briefing en visio.

Arrivée le lendemain à Arequipa pour 2 nuit dans l’hôtel katari à la plaza de armas. Super hôtel très bien placé avec de bons conseils, petit déjeuner très bien mais le restaurant n’est pas incroyable sachant qu’il y a plein d’adresse proches et très bonnes. Arequipa 2 jours sont suffisants pour faire l’essentiel comme le couvent, le musée andin, mundo alpaca. Attention car peu de choses d’ouvertes le dimanche.

On part ensuite avec un chauffeur vers le cañon de colca la route est super sympa (volcans, vigogne). On dort a Yanque à tradicion colca, hôtel avec piscine, cuisine commune, observatoire astronomique. Possibilité de se faire livrer sur place par les restaurants (peu sur place). On y reste 2 nuits. Sur les deux jours on fait le cañon (GÉNIAL) et la forteresse de Chimpa avec un chauffeur (peu de touriste et très sympa !). Ensuite retour à Arequipa pour récupérer nos valises que l’hôtel katari nous a gentiment gardées pour ensuite prendre le bus de nuit Cruz del sur direction Cusco. Les bus sont assez confortables mais les routes ont beaucoup de virages ! Mais c’est la solution idéale pour éviter une journée sur la route.

Cusco on dort une nuit à la pension alemana, très gentille et accueillante, petit déjeuner très très bon. Hôtel bien placé un peu sur les hauteurs. Ils acceptent gracieusement de garder nos grosses valises pour qu’on puisse partir dans la vallée sacrée dormir chez AMAK vallee Sagrado. Cet hôtel est super bien placé au bord du fleuve, par contre le contact avant d’arriver est compliqué, les réponses par mail pour la réservation sont longues et pas toujours très claires (problème pour le paiement).

On visite la vallee sacrée et on décide de faire palcoyo plutôt que vinicunca (beaucoup moins de monde) pour la montagne aux 7 couleurs. On visite pisaq, moray, maras, avant de partir voir le Machu Picchu en train avec Perú rail depuis Ollantaytambo. On loge à agua calientes à panorama bnb. Petite chambre pour une nuit mais largement suffisant car réveil à 5h !

Au Machu Picchu on a décidé de faire la montagne également, cependant c’est à oublié s’il y a du brouillard. On est monté et on a rien vu. Demandez le guide français à toutperou car il y en a peu et la visite était de très bonne qualité et en vaut le prix.

Ensuite retour vers Cusco pour récupérer les valises et prendre le bus de nuit vers Puerto Maldonado. On loge à estancia bello horizonte, Ramiro nous accueille très gentiment et on mange plutôt très bien ! Par contre le covid est passé par la on sent que le lieu est un peu laissé à l’abandon sur certains endroits. Le programme est assez léger mais intéressant si vous voulez profiter aussi du lieu. Si vous souhaitez faire le maximum d’activité ca vous paraîtra un peu léger. Les visites et balades sont très sympa également. On y reste 3 nuits. L’Amazonie c’est très dépaysant on croirait avoir changer de pays avec tous ces arbres et animaux.

On reprend l’avion LATAM direction Lima pour directement prendre le bus de nuit vers Huaraz. On loge à lazy dog inn logement très sympa et nourriture incroyable ! Ce logement est idéal pour les départs de rando à la journée vers les lagunes. Logement convivial et eco responsable avec leur propre production et réduction des déchets. On y reste 4 nuits et on reprend le bus de nuit pour Lima.

Une nuit à Lima à nouveau à Lima Wari. Hôtel très sympa, grande chambre et personnel accueillant dans le quartier de Barranco.

Le soir on mangera chez Astrid y Gastón : DÉLICIEUX a ne pas manquer !  Un gastro mais a un prix extrêmement raisonnable il y a des plats à 20€.

On termine la dernière demi journée avant l’avion par les îles palominos avec mar adentro et la nage avec les lions de mer. Très sympa aussi mais attention si vous n’avez pas le pied marin ça bouge un peu.

Les paysages du Pérou sont incroyables et variés ! On a été super bien reçu partout où nous sommes allés et les chauffeurs ont été très agréable en nous expliquant fièrement leurs cultures. Aucun sentiment d’insécurité tout s’est super bien déroulé grâce aussi a l’accompagnement de toutperou.

Bon voyage à vous !

 

12130158887?profile=RESIZE_584x

12130159256?profile=RESIZE_584x

12130159277?profile=RESIZE_584x

 

Lire la suite...

Bonjour,

Avec un peu de retard, je tenais à partager avec vous la fabuleuse expérience de notre séjour de 3 semaines au Pérou en septembre dernier.

Tout a été très facile en termes d’organisation grâce au support de l’équipe toutperou (que j’ai grandement apprécié même si je prépare d’habitude toute seule nos voyages).

Informations, conseils, fluidité des réponses, tarifs très avantageux (nous avons largement remboursé notre carte Premium grâce à l’agent économisé) : tout a été parfait !

Nous avons souhaité faire quelques petites modifications pendant le séjour qui ont toutes été rapidement prises en compte  par Laurent.

Voilà rapidement les grandes étapes (pas vraiment originales 😉) de notre séjour :

J1 : Arrivée Lima et nuit à Barranco

J2 : visite Lima et bus de nuit vers Trujillo

J3/4 : visite trujillo, Chan Chan et Hucas de la luna (retour Lima par bus de nuit)

J5/6 : avion Lima-Arequipa et visite Arequipa

J7/8 : transfert avec chauffeur Arequipa-Chivay et balades autour du canyon de Colca

J8-/10 : transfert avec chauffeur Colca – Llachon (lac titica) et visites atour llacon (randos + iles Titinos et Taquile)

J11 : transfert avec chauffeur Llachon – Cusco avec stop à Palcoyo

J12/13 : Cuzco

J14/15 : vallée sacrée (Pisaq et Ollantaytambo)

J16 : Machu Picchu

J17/18 : vallée sacrée (Chinchero, Moray et salinas, cascade de Perolniyoc) et retour Cuzco

J19 : Cusco

J20/22 : avion Cuzco-Puerto Maldonado, séjour 3 jours/2 nuits (balade au-dessus canopée, Lac Sandoval, falaise aux perroquets) et retour avion Puerto Maldonado-Lima (nuit à Miraflores)

J23 : Lima et vol retour France

Si vous voulez plus de détails sur chacune des étapes, vous pouvez consulter mon blog (https://travelplanning.fr/3-semaines-au-perou/)

Cecile 
11152844278?profile=RESIZE_710x

11152844480?profile=RESIZE_710x

11152844670?profile=RESIZE_710x

11152844691?profile=RESIZE_710x

Lire la suite...

Voyage avril/mai 2023

Tout juste rentrée du Pérou où j'ai passé 25 jours bien dépaysants, en commençant par de nombreuses péripéties, et notamment, un voyage en solo alors qu'il était prévu à deux!
J'ai pu apprécier l'aide de Laurent , toujours très réactif et bienveillant.

Il m'a aidée à modifier certaines choses, à communiquer , ne parlant pas espagnol, ce qui fut un grand soutien.

Le périple était progressif afin d'appréhender l'atitude sereinement!

Apres Lima, direction Paracas et ses îles, puis Arequipa, le Canyon de Colca avec deux nuits à Chivay, retour à Arequipa pour la connection en bus vers Cusco, puis vallée sacrée: Moray, les salines de Moras , Ollantaytambo, et Visite du Machu Pichu avec guide, puis Chinchero, et visites alentours.

Retour à Cusco pour ensuite rejoindre Puerto Maldonado et sa forêt amazonienne.

Immersion totale dans la jungle.

Ce voyage m'a ravie, même seule, je suis retombée sur mes "pattes".

Cela a même facilement beaucoup de rencontres, je ne me suis jamais sentie en insécurité, n'ai rencontré aucun blocage ou manifestants!

Au contraire de la bienveillance et de la réassurance.

Quant à la saison, très bon choix car très différent selon la région mais sans les extrêmes.

Je conseille vivement ToutPerou, où Laurent me fut d'une grande aide , de par sa gentillesse et ses compétences, correspondant à ma vision du voyage!

11130183457?profile=RESIZE_710x

11130183670?profile=RESIZE_710x

11130183488?profile=RESIZE_710x

11130183878?profile=RESIZE_710x

11130184284?profile=RESIZE_710x

11130184086?profile=RESIZE_710x

11130184686?profile=RESIZE_710x

11130184700?profile=RESIZE_710x

11130185062?profile=RESIZE_710x

 

Lire la suite...
Hola!
 
Petit compte rendu de notre voyage au Pérou, en couple du 2 septembre au 17 septembre 2022.
 
Nous avons fait un voyage avec finalement très peu de préparation Nous avons commencé et finalisé l'itinéraire que 2-3 jours avant le départ! 
 
Nous sommes partis sans carte SIM et avons réservé les hôtels que 1 à 2 jours en avance (grâce aux wifi gratuits des hôtels de la veille et tout s'est bien passé). 
Certains wifi sont mauvais mais généralement, on peut faire des réservations sans soucis. Nous avons trouvé qu'il est extrêmement facile de se débrouiller sur place (trouver un taxi, un hôtel, un chauffeur privé pour une visite etc...).
 
La finalisation de l'itinéraire sur le forum de ToutPérou et la réservation des transports pour caler le séjour étaient un très gros plus. Il ne restait que les transferts, les hôtels et des activités à "notre charge".
 
Concernant la Covid: La crise sanitaire ne se fait pas du tout ressentir! Nous étions sans masque partout sauf dans les bus/trains/avions.
 
Notre itinéraire: Lima, Paracas et les iles Balletas, Ica et Huacachina, Nazca (survol des lignes Nazca), Arequipa, Chivay, Canyon Del Colca, Puno et le lac Titicaca (visite des îles Uros et nuit à Amantani), Cuzco, la vallée sacrée des Inca, Machu Picchu puis 3 nuits et 3 jours en amazonie au lodge Estancia Bello Horizonte. Un itinéraire très serré en si peu de jours. C'était intense et fatiguant! Presqu'aucune nuit de suite dans le même hôtel, mais nous voulions en voir beaucoup :)
 
Nous avons eu un sentiment général de sécurité. On appréhendait un peu, mais finalement nous n'avions pas ressenti la moindre crainte sur place.
 
Tous les trajets en bus se sont fait avec CruzDelSur (réservés par ToutPérou). Je ne connais pas les autres compagnies mais clairement: c'est le top! Les bus sont  très confortables et les horaires respectés. Nous étions très satisfaits.
 
Le Pérou a été un très beau voyage pour nous, dépaysant à souhait! Je joins quelques photos.
 
Merci à ToutPérou et spécialement à Laurent de nous avoir guidé dans notre aventure.
 
Anne & Vincent.
 
10826230472?profile=RESIZE_710x
 
10826230289?profile=RESIZE_710x
10826230676?profile=RESIZE_710x
10826230883?profile=RESIZE_710x
 
 
 
10826231663?profile=RESIZE_710x
 
10826231701?profile=RESIZE_710x
 
10826232276?profile=RESIZE_710x
Lire la suite...

Sud du Pérou en famille

Voici le carnet de voyage pour notre séjour au Pérou l’été 2022. Ce voyage a été réalisé en famille, avec 3 enfants de 11, 16 et 19 ans. Etant attiré par la nature et les grands espaces, notre séjour au Pérou nous a comblé ! Les paysages sont magnifiques et dépaysants, et les péruviens très accueillants, bienveillants et désireux de faire découvrir leur pays. Nous n’avons rencontré aucune difficulté particulière et Laurent de Tout Pérou était toujours présent en cas de questions. Un grand merci à lui pour nous avoir permis de récupérer très facilement une veste oubliée dans l’hôtel du Titicaca !

 

Préparation du voyage :

Bien entendu, la préparation du voyage s’est faite grâce aux conseils précieux et à l’aide de ToutPérou et à la lecture de différents guides de voyage. La durée de notre séjour était de 28 jours. Cependant, pour profiter pleinement des lieux que nous souhaitions découvrir, nous avons décidé de nous concentrer uniquement sur le sud du Pérou et la partie andine du pays avec le circuit suivant : Arequipa/Colca, Titicaca, Cusco, Trek de Salkantay, Vallée sacrée. Notre première idée était de louer une voiture entre Arequipa et Cusco (nous avions l’expérience d’un roadtrip en Equateur). Cependant, au regard des prix des drop-off et des distances parcourues, nous avons opté pour des trajets en avion entre Lima-Arequipa et Cusco-Lima, et des transports en van avec chauffeurs pour les grands trajets. Les chauffeurs sélectionnés par ToutPérou étaient au top : cette solution permet également de pouvoir profiter pleinement des paysages au cours de transports et de faire des étapes en dehors des grandes villes. Le circuit présente également l’avantage de s’adapter progressivement à l’altitude : aucun de nous n’a souffert du mal des montagnes, mais on ressent forcément les effets de l’altitude sur nos capacités physiques. Nous avions également réservé nos hébergements et le trek en avance, en utilisant booking ou en contactant directement les hôtels avec Whatsapp.

 

Les étapes du circuit :

Lima

Jour 1 : Après un long voyage en avion et un transit par Bogota, nous sommes arrivés en pleine nuit chez « Serge Sac à dos » dans le quartier de Miraflores : un chauffeur nous attendait à l’aéroport. Après une courte nuit, nous avons pu profiter du briefing avec Laurent de Tout Pérou. Nous avons validé l’ensemble du parcours et des réservations de chauffeurs, et Laurent nous a donné de nombreux conseils utiles et pratiques pour notre séjour.

Après un premier repas au marché du quartier et la dégustation d’un Ceviche et de fruits exotiques, nous avons parcouru le centre historique et le marché central.

10805903452?profile=RESIZE_710x

 

Arequipa et région de Colca

Jour 2-3 : Dès le deuxième jour, nous avons pris un avion pour Arequipa. Dès l’atterrissage, on se sent plongé dans la montagne andine avec les trois volcans majestueux qui dominent la ville. Nous avons logé dans une auberge proche du centre-ville pendant 3 nuits. Nous avons vraiment apprécié cette ville globalement calme, dont le centre historique dispose de nombreux bâtiments coloniaux. Une visite du couvent Santa Catalina s’impose !

10805904690?profile=RESIZE_710x

10805904885?profile=RESIZE_710x

10805905462?profile=RESIZE_584x

 

Jour 4 : Au matin, Raul nous attend pour nous amener à Cabanaconde. Ce (long) trajet est exceptionnel et permet de monter dans la cordière, d’admirer l’altiplano avec ses nombreux volcans et sa faune, et d’avoir une vue plongeante sur le canyon de Colca. La route passe par le col de Patapampa à 4 910 mètres d’altitude, où la vue est saisissante et le souffle court ! Cabanaconde est un village pittoresque, et nous avons eu la chance d’y être au moment de la Feria.

10805906456?profile=RESIZE_710x

10805906672?profile=RESIZE_710x

 

Jour 5-7 : circuit de 3 jours dans le canyon.

Après avoir laissé le plus gros de nos bagages à l’hôtel, nous sommes partis en milieu de matinée pour le premier trek du séjour. Nous avons fait ce circuit sans guide : les chemins sont clairs et il existe de nombreuses cartes de sentiers. La descente dans le canyon est assez éprouvante à cause de la chaleur, et nous avons regretté de ne pas être partis plus tôt. Nous avons eu la chance d’apercevoir un condor. Notre première étape était Llahuar lodge qui dispose de petites piscines chaudes pour profiter de l’après-midi, tandis que la seconde étape était l’oasis de Sangalle beaucoup moins sauvage et plus touristique. Nous avons réalisé l’ascension vers Cabaconde au lever du jour pour profiter de la fraicheur matinale : nous avons finalement préféré la montée que la descente dans la chaleur ! Ce trek est vraiment très intéressant avec de super paysage… et des temps de repos au bord de l’eau. A notre arrivée à Cabanaconde, nous avons pris un bus pour Chivay, situé sur la partie haute du canyon de Colca pour y passer la nuit.

10805907457?profile=RESIZE_710x

10805907491?profile=RESIZE_710x

10805908078?profile=RESIZE_710x

 

Jour 8 : Chivay

Chivay est un gros village au bord du rio Colca. Nous avons opté pour une randonnée entre Canacota (accessible grâce à un collectivo se rendant à Tutti) et Chivay : cette rando permet également de faire une longue pause aux bains chauds de la Calera. Cette partie du canyon est vraiment différente de la partie basse avec une très forte activité agricole. Elle mérite vraiment un détour.

10805908279?profile=RESIZE_710x

10805908671?profile=RESIZE_710x

10805908692?profile=RESIZE_710x

 

Région du Titicaca

Jour 9-12 : Notre chauffeur Andrès est arrivé de bonne heure pour notre long trajet vers la région du Titicaca. Nous avions décidé de séjourner dans la péninsule de Capachica et dans le village de Llachon à la place de Puno. Nous ne regrettons vraiment pas ce choix qui permet de profiter du calme reposant des rives du Titicaca et des couchers de soleil. Même si le transport en taxi permet de faciliter l’accès à Llachon, nous avons rencontrés des personnes qui étaient venues facilement en bus/collectivo depuis Puno. Nous avons séjourné à la « Casa de Valentin » avec une vue grandiose sur le lac et l’accueil exceptionnel de Jésus et de sa famille : il ne faut pas cependant oublier les vêtements chauds pour les soirées et les nuits. Jésus fournit également de supers conseils pour des activités et visites des îles. Nous avons profité de ce cadre apaisant pour randonner dans la péninsule de Capachica, visiter une île flottante de Uros-Titinos, et passer une nuit chez l’habitant à Amantani (Merci Tout Pérou !).

10805909252?profile=RESIZE_710x

10805909280?profile=RESIZE_710x

 

Vers Cusco…

Jour 13 : trajet vers Pitumarca

Le chauffeur Andrès est revenu nous récupérer à Llachon pour le long trajet vers le nord. Le paysage de l’altiplano est magnifique. Nous avions décidé de nous arrêter dans le village de Pitumarca, sur la route de Vinicuna, la montagne au 7 couleurs. Nous avons eu la chance d’assister à la remise des récompenses des meilleurs éleveurs de cochon d’inde de la région.

Jour 14 : Vinicuna

Un taxi est venu de Cusco pour nous amener au parking de la montagne colorée. Les paysages le long de la piste sont magnifiques. Le manque d’oxygène pour atteindre le mirador à 5 100m se fait sentir. La vue est splendide, mais le site est très touristique. Malheureusement, un de nos enfants avait de la fièvre et nous n’avons pas pu descendre par la vallée rouge… C’est pour la prochaine fois ! Le taxi nous a ensuite déposé à Cusco pour une journée tranquille le jour 15.

10805909694?profile=RESIZE_584x

10805909882?profile=RESIZE_584x

10805909901?profile=RESIZE_584x

 

Le trek de Salkantay

5 jours de randonnée au programme pour atteindre le Machu Picchu… Vu le budget pour 5 personnes, nous avons choisi une autre agence que celles proposées par Tout Pérou. Les prestations sont sans doute moins bonnes, mais cela reste suffisant. Les agences proposent globalement le même parcours. Nous avons vraiment apprécié de réaliser ce trek. Il s’adresse à des personnes qui ont une bonne forme physique, avec des distances parcourues d’environ 10 à 20km par jour. Il faut cependant s’attendre à se réveiller (très) tôt tous les matins, entre 4h et 5h. Nous nous sommes trouvés dans un groupe de 15 personnes avec une très bonne ambiance et un super guide. La première partie du trek se fait dans une partie de haute montagne, dominée par le sommet enneigé de Salkantay. La seconde partie permet de redescendre dans la jungle d’altitude pour atteindre la vallée d’Urubamba avec ses plantations de café et ses moustiques. Il faut prévoir des répulsifs adaptés (ceux commercialisés en France ne marchent pas) et des pantalons ! La dernière nuit a lieu à Aguas Calientes, une ville ultratouriste sans intérêt. Un dernier réveil à 4h permet de réaliser l’ascension vers le Machu Picchu et d’assister au lever du soleil sur le site. Magique ! Nous avons également réalisé l’ascension de la montana qui offre un super panorama sur la vallée et les montagnes : 1000 m de dénivelée et plus de 5000 marches depuis la vallée. Nous avons ensuite pris le train pour Ollaytantambo où nous nous sommes arrêtés pour quelques jours.

10805910682?profile=RESIZE_710x

10805911085?profile=RESIZE_710x

10805911268?profile=RESIZE_710x

 

Ollaytantambo et vallée sacrée

Le jour 21 était consacré au repos et à la visite des deux sites incas et de la ville. Ollaytantambo est une ville agréable et paisible lorsque les touristes venant de Cusco l’ont quittée. Nous avons ensuite loué les services de chauffeurs de Tout Pérou pour visiter les jours 22 et 23 la vallée sacrée. Nous avons tout d’abord réalisé une boucle jusqu’au site de Maray, au village et aux salines de Maras puis aux ruines de Chincheros. Le deuxième jour nous a permis de visiter Pisac, le sanctuaire animalier de Cochahuasi (sans intérêts), puis les sites incas de Tambomachay et Sacsayhuamán avant de rejoindre Cusco.

10805911489?profile=RESIZE_584x

10805912056?profile=RESIZE_710x

10805912078?profile=RESIZE_710x

 

Vers le départ…

Nous avons passé le jour 24 à explorer la ville de Cusco, puis nous avons pris un avion pour Lima le jour 25 où nous avons pu déguster des Ceviches et autres plats à base de fruits de mer. Notre départ pour Barcelone via Bogota était prévu le jour 26…

 

 

 

 

 

 

Lire la suite...

 

Deux ans que nous attendions ce moment ! Prévu pour mai 2020 ce voyage, pour raison de pandémie, a été reprogrammé en 2022. Enfin nous y sommes !


29 avril : décollage de Clermont Aulnat à 7h00 pour Paris CDG où une correspondance nous attend à 10 :15. Vol parfaitement à l’heure et sans problème. Une navette commandée par l’intermédiaire de Tout Pérou nous attend à notre arrivée à Lima à 15h40. Premières émotions en voiture parmi la circulation trépidante et complètement aléatoire ! Nous commençons à nous dire que sortir de la ville avec la voiture de location que nous avons réservée risque d’être compliqué. Mais, comme nous devons rester 2 jours complets à Lima avant de prendre possession de la voiture, nous décidons de remettre les inquiétudes à plus tard.


Nous avons réservé pour 3 nuits (toujours par l’intermédiaire de TP) une chambre dans un charmant petit hôtel dans le quartier de Barranco (l’hôtel Lima Wari), qui dispose d’un restaurant et d’une cour intérieure très agréable. Nous sommes accueillis par Miriam qui sera absolument adorable tout au long de notre séjour. Après installation dans notre chambre, nous dînons rapidement au snack de l’hôtel et allons (enfin) pouvoir nous coucher et nous reposer.

10805181900?profile=RESIZE_584x

 

30 avril : après une bonne nuit de sommeil, nous voilà fin prêts pour rencontrer Laurent de Tout Pérou à l’hôtel à l’heure du PDJ, avec qui nous avons eu de nombreux échanges de mails. Une discussion à bâtons rompus s’engage sur ce que nous devons savoir, de manière générale, sur le Pérou et ses pratiques et pour une dernière validation de notre programme.

Nous décidons de passer le reste de la matinée à découvrir le quartier et nos pas nous conduisent en surplomb du Pacifique qui nous offre une vue à couper le souffle.

10805183490?profile=RESIZE_710x

Après un frugal déjeuner, nous pouvons partir à la découverte de la ville. Nous prenons un taxi, à l’aller comme au retour. Nous allons plaza des Armas où se trouvent le palais du gouvernement et la cathédrale. Nous admirons les magnifiques balcons en bois de la plupart des bâtiments autour de cette place. Nous poursuivons notre visite par l’église San Francisco et ses catacombes qui constituent la crypte de l’église. Bien que nous ayons pris une visite guidée, nous restons sur notre faim car la guide parle à toute vitesse, même après que nous lui ayons indiqué que notre espagnol méritait qu’on nous parle lentement.

Toutes les rues autour de la plaza des armas méritent le détour avec leurs façades richement ornées et leurs balcons en bois (ou parfois en fer forgé) qui ne sont pas sans rappeler les moucharabiés des pays arabes. Nous rentrons fourbus à l’hôtel et après un court repos nous partons dîner dans le quartier au restaurant Canta Rana. Ce sera notre première ceviche de poissons.

10805184873?profile=RESIZE_710x

 

Dimanche 1er mai : Nous prenons le métropolitan avec une carte rechargeable prêtée par Miriam (qui est en fait un bus qui longe une partie de la ville). Le réseau n'est composé que d'une seule ligne de 34,6 km qui dessert 26 stations mais qui est très pratique pour se rendre aux différents points intéressants de la ville. Puis, nous assistons à une cérémonie militaire en musique dans la cour du palais du gouvernement. Il fait très chaud et il y a des centaines de personnes qui se pressent autour des grilles du palais pour y assister.

10805186053?profile=RESIZE_710x

 

Nous poursuivons ensuite la découverte du vieux Lima et arrivons au bord du Rio Rimac sur la place de l’Alameda Chabuca Grande où les gens viennent danser au son de musiques traditionnelles dans un kiosque devant un parterre de curieux ou d’amateurs. Depuis cette place, nous avons vue à la fois sur le rio et sur les favellas qui entourent la ville. Contraste saisissant entre modernité et pauvreté.

10805187454?profile=RESIZE_584x

 

Nous sommes accostés très souvent pour tenter de nous vendre quelque chose, mais jamais avec agressivité et sans insistance : un « no gracias » suffit. Nous sommes surpris également par le nombre de personnes qui chantent avec un micro dans la rue pour gagner quelques pièces. Très rares sont ceux qui quémandent sans rien faire en retour. Nous croisons dans la rue quelques camions de pompiers qui remarquent que Pierre porte un sac avec des écussons de pompiers français et la discussion s’engage avec eux. Ils nous proposent d’aller jusqu’à la caserne « France » toute proche et nous passons un moment agréable en leur compagnie.

10805187853?profile=RESIZE_710x

 

La journée s’étire et nous rentrons, en taxi, à l’hôtel pour un repos bien mérité avant de repartir dans le quartier pour dîner. Nos pas nous conduisent au Pont des Soupirs, lieu de rendez-vous des amoureux, avec des fresques colorées sur les murs, de magnifiques bougainvillées, et une multitude de petits restaurants romantiques à souhait. La légende dit que si nous arrivons à traverser le pont sans respirer, notre voeu se réalise. Nous n’avons pas essayé ! Nous choisissons le restaurant Javier et pour 50 € pour deux (une folie au Pérou !) nous avons droit à un super repas.

10805188672?profile=RESIZE_710x

 

2 mai : à 9h comme convenu, Alamo nous livre la voiture à l’hôtel. Après un départ raté (la voiture ne démarre pas !), Alamo revient et nous livre une catégorie supérieure. Avec 1h de retard, nous prenons la route sur Casma qui sera notre destination pour cette première journée. La traversée de Lima se passe plutôt bien et Pierre se débrouille comme un péruvien ! Rien de particulier à dire sur cette première journée de route sinon la traversée de Barranca qui s’avèrera un peu sportive. Nous commençons à comprendre que pour la conduite au Pérou, il n’y a pas de règle. Vous signalez votre présence avec le klaxon et vous passez … quelles que soient les difficultés. Au total, pour 370 kms, et avec les arrêts, nous mettrons environ 7h pour arriver à destination. Nous nous arrêtons pour la nuit au Qallwa Hôtel au bord de la grande route. L’accueil est plus que froid, mais il y a un garage et c’est ce qui a guidé notre choix (tout de même pour 47 € ce que nous trouvons excessif vu le peu de confort). Nous dinons chez Tio Sam d’un repas typiquement péruvien (poulet, riz, frites !).

 

3 mai : route sur Chiclayo avec un arrêt en route à Tortugas : notre première halte au bord du Pacifique. Il fait un temps splendide, la température idéale (22°) et le ciel est bleu azur. Nous passons un moment à admirer le bal des pélicans et reprenons la route. Là encore, la traversée de Trujillo (où nous nous arrêterons quelques jours sur la route du retour) s’avère assez compliquée et stressante. Mais tout se passe bien et nous mettrons là encore 7h pour faire nos 380 kms.

10805189496?profile=RESIZE_710x

10805190685?profile=RESIZE_710x

Nous nous posons à l’hôtel Solec pour 2 nuits (très bon accueil et chambre très confortable) qui dispose d’un garage. Nous dinons rapidement dans le quartier et rentrons à l’hôtel pour une bonne nuit de repos.

 

4 mai : nous visitons le musée archéologique de Brüning à Lambayeque dont le bâtiment principal du musée présente plus de 1 400 pièces, principalement des cultures Lambayeque, Moche, Chavín et Inca, sur quatre niveaux. Les pièces les plus importantes datent de plus de 10 000 ans.

10805199694?profile=RESIZE_710x

10805200087?profile=RESIZE_710x

Lieu fort intéressant mais il est, de loin, surpassé par le musée des tombes royales de Sipan. On peut y voir une réplique exacte de la chambre funéraire du Seigneur de Sipan. Elle est entourée d'une présentation des quelque 600 objets d'or, d'argent, de cuivre, de bronze ou de terre cuite qu'elle contenait. Les sépultures d'autres dignitaires découvertes sur le site, comme celles du prêtre et du vieux Seigneur de Sipan, y sont également présentées. Malheureusement, nous ne prendrons aucune photo car nous avons dû laisser les appareils en consigne à l’extérieur. Nous visitons les 2 musées pour la modique somme de 9€.

10805204268?profile=RESIZE_584x

Nous terminons la journée par la visite des pyramides de Tucume qui est un site archéologique formé par les restes de nombreuses pyramides d’adobe (appelées huacas). C’était l’un des centres administratifs et cérémoniels de la culture Sican ou Lambayeque datant du 11ème siècle. Il fut successivement annexé au royaume Chimu et à l’empire inca, et resta en vigueur jusqu’au temps de la conquête espagnole.

10805205697?profile=RESIZE_710x

10805206085?profile=RESIZE_710x

Pour dîner, nous nous faisons conduire en taxi au restaurant le Pelota où nous dégustons une très bonne ceviche (après avoir montré notre pass vaccinal pour entrer).

 

5 mai : C’est le jour du départ sur l’intérieur du pays et le début de la montagne ! Route sur Chachapoyas, ce qui devait être notre étape du jour. C’était sans compter sur les mauvaises routes : plusieurs arrêts pour route coupée (dûe aux nombreuses intempéries de l’hiver qui ont entraîné des éboulements ainsi qu’au tremblement de terre de décembre qui a fait de nombreux dégâts), dont un arrêt qui durera plus de deux heures. Nos bouquins ne sont pas loin et nous seront très utiles pour passer le temps au fil de ces nombreux stops. Et la journée s’étire et rend difficile l’arrivée à l’étape prévue. Finalement, nous ferons halte à Bagua à l’hôtel San Antonio (qui dispose d’un garage), où l’accueil n’est pas très sympa et le confort assez spartiate. Nous avons encore le temps de faire un tour dans la ville qui ne présente aucun intérêt particulier. Nous dinons rapidement et rentrons dormir pour être en forme pour le lendemain.

 

6 mai : Route sur Chachapoyas qui demandera encore 8 h. C’est notre première étape en altitude (2337m). En chemin, nous faisons un détour pour visiter la chute de Gocta qui est la 3è plus haute du monde (771 m).

10805208055?profile=RESIZE_584x

Malheureusement, le temps n’est pas très favorable et après avoir discuté avec le gardien du site, nous reprenons la route. Pour finir d’arriver à la ville, nous devons présenter notre certificat vaccinal à un groupe de policiers accompagnés de personnels soignants ! A l’entrée de la ville, nous nous arrêtons dans un marché local et artisanal qui croule sous les fruits et les légumes. Nous avons réservé la veille à l’hôtel La Casa de Los Balcones où nous resterons 2 nuits. Charmant endroit avec une cour intérieure où sur 3 étages les chambres disposent toutes d’un balcon ouvragé. Accueil agréable mais déception car nous apprenons que le site de Kuelap (le Machu Picchu du Nord) qui devait être le point d’orgue de cette étape, est fermé depuis le tremblement de terre de décembre. Nous avons une laverie juste à côté de l’hôtel et en profitons pour faire laver notre linge. Nous flânons un moment dans le centre historique très agréable, avec de beaux balcons en bois, une belle place au style colonial pour repérer le restaurant du soir où nous dégustons un très bon pisco.

 

7 mai : Kuelap étant fermé, nous décidons d’aller visiter les sarcophages de Karaja. La route est en très mauvais état mais nous finissons par arriver au point de départ du site. Après avoir payé le droit de passage et emprunté des bâtons de marche, nous partons pour 1h de marche en descente en plein soleil pour arriver au site qui finalement … nous déçoit ! Certes, il y a une ou deux momies debout dans les sarcophages, mais rien n’est entretenu et tout semble à l’abandon. Après avoir pris quelques photos et nous être reposés sous une petite tonnelle, nous entreprenons la remontée ! Difficile avec ce soleil qui tape, mais nous faisons une petite halte à discuter avec les ramasseurs de pommes de terre qui sont en plein travail.

10805209258?profile=RESIZE_710x

10805209472?profile=RESIZE_710x

10805210279?profile=RESIZE_710x

Pour finir la journée, nous partons visiter le Canyon del Sonche. Là encore très mauvaise route pour accéder, mais une fois arrivés, quelle merveille ! Un décor sublime, d’une profondeur que nous n’avons encore jamais rencontrée, même au Canyon del Colca. Un petit sentier surplombe le canyon sur une bonne longueur et un belvédère permet d’avoir une vue d’ensemble sans trop s’approcher. Les appareils photo crépitent, d’autant que les touristes sont peu nombreux.

10805211686?profile=RESIZE_584x

10805212054?profile=RESIZE_710x

 

Dimanche 8 mai : Nous faisons route sur Celendin qui sera une halte avant l’étape prévue à Cajamarca. Les paysages traversés sont magnifiques nous sommes en pleine montagne, les routes sont souvent très étroites et il est difficile de se croiser. Cela demande une attention de chaque instant, car les trous ou les passages en ripio sont nombreux. Nous avions avec nous un jeune garçon qui faisait du stop et qui nous a bien aidés pour ces passages difficiles où la marche arrière sur plusieurs dizaines de mètres pour trouver un espace de croisement était fréquente. Nous finissons par arriver à l’hôtel Venecia, en cours de fermeture, tenu par un vieil homme seul. C’est nul mais pas cher. Après installation, nous partons à la découverte de la ville qui ne présente aucun intérêt si ce n’est son marché rural et coloré et partons dîner dans ce qui ressemble à une cafétéria où nous sommes les seuls touristes, entourés d’une clientèle d’autochtones plus bruyants les uns que les autres.

 

9 mai : départ pour Cajamarca à 2h30 de distance. La route est sympa pour une fois. Nous visitons la ville qui abrite une très belle cathédrale derrière une statue de Saint François d’Assise. La place d’armes est bien arborée et nous y déjeunons, à l’ombre, d’une empanada au fromage. Un peu de repos fait du bien après les nombreux kms parcourus les jours derniers.

10805213480?profile=RESIZE_584x

Nous décidons d’aller visiter les Ventanillas de Otuzcos. Mal nous en prend : la route est catastrophique et le site est fermé. Déception !

10805286489?profile=RESIZE_710x

Plutôt que de dormir à Cajamarca, nous décidons de trouver un hôtel à Banos del Inca. Ce sera l’hôtel Sasha, qui, sur le site, annonce un garage. Or, la rue est en travaux et le garage inaccessible. Nous décidons tout de même d’y rester car il semble confortable et calme. Nous passons le reste de la journée au centre thermal où nous profitons d’un vrai moment de détente.

 

10805288452?profile=RESIZE_710x

10805288665?profile=RESIZE_710x

 

10 mai : nous prenons la route sur Huamachuco, tout va bien la route est sympa, goudronnée nous nous sentons bien. Arrivés à Carabamba, c’est-à-dire à 40 kms de notre étape, plus de route mais une piste en très mauvais état, défoncée par les camions des nombreuses mines du secteur. Nous vivons un véritable enfer pour finir d’arriver à destination à 14h30 complètement défaits. D’autant que nous n’avons pas réservé d’hôtel et qu’il faut donc se mettre en recherche, ce qui s’avère compliqué car très peu disposent de parking. Nous finissons par nous résoudre à entrer au Santa Maria que nous avions repéré mais qui nous semblait trop chic pour notre budget et finalement, la nuit, calme et confortable, ne nous coûtera que 18€ !

10805289894?profile=RESIZE_584x

Nous partons visiter le site de Wiracochapampa, site archéologique datant de 600 à 900 après JC. Ce ne sont que des ruines, vestiges d'un des centres administratifs de la culture Huari pendant une courte période. Nous sommes quasiment les seuls touristes sur le site et nous pouvons prendre tout notre temps sans être dérangés.

10805291265?profile=RESIZE_710x

10805291482?profile=RESIZE_710x

Retour à Huamachuco où nous admirons la place d’armes qui sera mon coup de coeur parmi toutes celles que nous avons vues, avec des topiaires magnifiques !

10805292099?profile=RESIZE_710x

Pour dîner, ce sera chinois (nous commençons à saturer du poulet) et nous dégustons les meilleurs légumes de notre voyage.

 


11 mai : nous faisons route sur Trujillo et après être passé à plus de 4200 m, nous arriverons en bordure du Pacifique. Les paysages traversés sont absolument fabuleux, avec beaucoup de lagunes, des montagnes granitiques et des rochers énormes, de toute forme, partout.

10805293290?profile=RESIZE_584x

Nous traversons une zone de mines et l’activité est intense. Il y a des entreprises importantes mais également beaucoup de petites mines individuelles. On a du mal à comprendre comment peuvent vivre les gens dans ces paysages si désertiques. En arrivant au bas de la vallée, nous longeons des champs d’ananas et comme chacun vend ses produits en bord de route, nous ne résistons pas à faire nos provisions. Il semble, ici, que chaque vallée a sa propre culture : qui des ananas, des abricots, des avocats … mais jamais tout en même temps. Si nous repérons quelque chose qui nous fait envie, il faut acheter car ensuite on ne le trouve plus.

Nous arrivons à l’hôtel Jultom (qui sera l’un des meilleurs de notre séjour) où nous avons réservé pour 3 nuits, très bien situé proche de tous les monuments et de la place d’armes. Après installation et un bref repos dans la chambre, nous partons visiter le centre et la grande rue piétonne très sympa. Pour entrer dans la cathédrale, très beau bâtiment à la façade jaune vif, nous devons mettre notre masque et présenter notre pass vaccinal. Le soir, dîner dans un resto chic de poissons conseillé par l’hôtel. Il est un peu loin à pied mais cela valait le coup !

10805294488?profile=RESIZE_710x

 

12 mai : En arrivant sur le site de Chan Chan, nous faisons connaissance avec un chauffeur de taxi qui attend son client. Personnage très agréable à qui nous faisons part de nos prochaines étapes et qui nous déconseille de prendre une route que nous avions prévu d’emprunter pour aller à Huaraz, dans la cordillière centrale.

Chan Chan est l’une des plus imposantes citadelles d’Amérique du Sud en adobe, déclarée patrimoine culturel de l’humanité par l’UNESCO. Sur 20 kms², Chan Chan, capitale du royaume Chimu, (1000 à 1470 après JC) regroupe dix citadelles fortifiées dont les rues et couloirs débouchent sur de grandes places, terrasses et pyramides tronquées., En allant payer notre droit d’entrée, nous avons la chance de tomber sur une guide parlant un français impeccable. Du coup, nous passons 2h passionnantes avec elle, tant du point de vue archéologie que culture générale sur le Pérou. C’est ainsi qu’elle nous apprend que le Pérou dispose d’un trésor non exploité : du coton de couleur à l’état naturel !

10805296257?profile=RESIZE_584x

10805296653?profile=RESIZE_710x

10805296673?profile=RESIZE_710x

Après cette visite fort intéressante, nous poussons jusqu’à Huanchaco, village avec un petit port où les pêcheurs utilisent toujours les barques traditionnelles, où nous flânons sur le môle avant de partir dans les dunes déguster l’ananas acheté en arrivant sur Trujillo la veille.

10805298461?profile=RESIZE_584x

10805298277?profile=RESIZE_584x

Nous dinons à l’Adam’s grill (où nous sommes les seuls clients) et rentrons pour une bonne nuit de sommeil.

 

13 mai : visite du site archéologique de Moche, incluant la visite de la Huaca de la Luna avec un jeune guide péruvien très attentionné aux seuls étrangers que nous sommes, et la visite du musée qui regroupe des centaines de pièces retrouvées dans les fouilles. La Huaca de la Luna est une construction en adobe ayant la forme d'une
pyramide à degrés qui fut construite par les Moches (100 à 700 ans après JC) qui en firent le plus important lieu de culte de leur royaume. On peut y admirer des bas-reliefs colorés encore en très bon état.

10805302256?profile=RESIZE_584x

10805302463?profile=RESIZE_584x

Nous déjeunons sur l’esplanade du musée d’un avocat et d’un empanada. Nous ne sommes pas dérangés par les touristes qui sont peu nombreux. Retour sur Trujillo. Sur la place d’armes un barnum est installé où une équipe de personnel soignant vaccine contre le covid toutes les personnes intéressées. Dîner au San Francisco de poisson frit arrosé d’un pisco.

 

14 mai : nous quittons l’hôtel Jultom avec regret. Route très tranquille jusqu’à Casma, malgré une dizaine de Kilomètres dans une neblina très dense où l’on ne distingue rien à plus d’un mètre de la voiture, avec un arrêt à Tortugas pour un déjeuner frugal face au Pacifique. Nous longeons des champs d’asperges à perte de vue alors que les péruviens n’en mangent pas. Tout est pour l’exportation. Nous arrivons en début d’après-midi à Casma et là, grosse déception : l’hôtel réservé la veille (le Séchin) est minable mais nous y passerons une nuit calme. Nous posons les valises et partons visiter deux sites archéologiques en ruines ! Quel dommage que tout ce patrimoine soit laissé ainsi à l’abandon. Nous croisons en chemin des plantations de cactus irriguées en goutte à goutte en plein désert. Nous terminons la journée au port de Casma où après avoir gravi un belvédère, nous assistons à un très beau coucher de soleil.

10805303285?profile=RESIZE_710x

Dîner au Tio Sam (c’est le restaurant le mieux coté de Casma !) arrosé d’un pisco !

 

15 mai : Retour sur les routes de montagne. Nous voulons rallier Caraz pour visiter le Canyon del Pato. La route est très agréable avec des paysages magnifiques et une première vue sur les cimes enneigées qui nous ravit. Par contre, grosse déception dans le canyon. La route est très étroite et dangereuse, ne permettant pas de se croiser et avec des risques d’éboulement d’énormes rochers à chaque instant. Nous finissons par tellement stresser que nous rebroussons chemin sans atteindre la fin du canyon. Nous avons, de loin, préféré le canyon de Sonche. Au
retour, nous emmenons avec nous un homme qui faisait du stop mais la discussion tourne rapidement court car il parle plus quechua qu’espagnol. Dommage … Nous dormirons et dinerons à l’hôtel Cordillera Blanca, très simple mais correct.

 

16 mai : départ pour Huaraz, l’étape que nous attendons avec impatience. En chemin, nous longerons des centaines d’hectares de cranberries sous serres plastique. Toute la vallée en est recouverte. Nous nous arrêtons à l’entrée d’une de ces propriétés et le gardien nous explique que toutes ces productions sont pour une entreprise chilienne.
Nous arrivons en début d’après-midi à la maison d’hôte très proche du centre-ville que nous avons réservée la veille pour 3 nuits : El Jacal. La chambre est un peu petite mais très confortable et l’accueil plutôt sympathique. La salle du PDJ, située au 3è étage de la maison nous offre une vue à couper le souffle sur le Huascaran qui culmine à 6 768 m. C’est le point le plus haut du Pérou.

10805304461?profile=RESIZE_710x

10805304297?profile=RESIZE_710x

Nous partons visiter la ville qui est plutôt agréable. C’est là que nous verrons le plus de touristes de tout notre périple. Il y a énormément de commerces, petits ou grands et des boutiques d’artisanats un peu partout. Nous faisons le tour des agences d’excursions pour réserver les deux jours à venir puis dîner dans un resto sympathique où Pierre s’essaiera au cuy (cochon d’inde, spécialité du Pérou, qui se prononce « couille »). Nous tentons l’expérience de commander du vin mais celui-ci est moelleux et tiède : pas de chance.

 

17 mai : Excursion sur Chavin de Huantar situé à 3 150 m d’altitude. Nous partons en bus avec une quinzaine de personnes. Le guide est sympa, le trajet assez long et la pluie nous attend à l’arrivée (elle ne durera pas trop heureusement). Nous faisons halte au Lago Querococha situé à 3980 m d’altitude. L’eau ne doit pas être chaude !

10805306483?profile=RESIZE_710x

10805306858?profile=RESIZE_710x

Chavin fut le centre administratif et religieux de la culture Chavin (1500 à 400 avant JC), il est considéré comme le lieu de pèlerinage le plus important du monde andin. On y trouve plusieurs bâtiments (avec un magnifique travail en pierre) et qui renferment des galeries et couloirs, parfois superposés. Le site est d’ailleurs reconnu pour avoir les édifices les plus anciens en pierre taillée du Pérou, avec des techniques de constructions admirables.


Les structures les plus importantes sont le Nouveau Temple (ou le Château) et le Vieux Temple. On trouve également la Structure nord, la Place circulaire, la pyramide Tello, la Plateforme nord, la Plateforme sud et la Place rectangulaire.

10805307462?profile=RESIZE_710x

10805307869?profile=RESIZE_584x

Nous visitons ensuite le musée de Chavin qui compte 14 salles qui présentent toute l’évolution de la culture chavin. On y trouve l’Obélisque Tello, 19 pututus (instruments à vent), des pièces de céramiques et autres ...

10805309672?profile=RESIZE_710x

10805310100?profile=RESIZE_710x

La visite dure jusqu’à 16h environ et nous reprenons le bus pour le trajet du retour avec arrêt en route pour déjeuner dans un resto plutôt sympa. Nous arriverons à 20h à Huaraz après une route de retour partiellement sous la pluie, fatigués mais contents de notre journée. Le repas ayant eu lieu à 16h, nous ne dînerons pas et après un tour dans le marché artisanal sur la place d’armes, nous rentrons à l’hôtel.

 

18 mai : Excursion au Glacier Pastoruri dans un petit bus de 20 personnes dont 7 Panaméens, 2 Espagnols, 2 Français (nous) et le reste des Péruviens. Notre guide David parle un peu français et fait attention en ne parlant pas trop vite pour que nous comprenions son espagnol. Un premier arrêt nous permet de voir une source d’eau gazeuse (et surtout de faire de belles photos) puis enfin, ce que j’attendais avec impatience, arrêt pour voir de près les puyas raimondiis, espèce qui ne pousse que dans la Cordillère des Andes de 3200 m à 4800 m d'altitude, sur l’altiplano bolivien et au nord du Chili. Sa croissance est très lente et la plante meurt après avoir fleuri une fois dans sa vie. C’est très spectaculaire. Nous passons un bon moment à les photographier car nous savons que nous ne les reverrons plus.

10805311097?profile=RESIZE_710x

10805311875?profile=RESIZE_710x

Enfin, nous arrivons au pied du glacier. Deux choix s’offrent alors à nous : soit monter à pied (4 kms pour 250m de dénivelé), soit à cheval avec un guide. Nous choisissons la marche. Le chemin part de 4800 m et l’arrivée au pied du glacier est située à 5050 m. On s’équipe car il fait froid, c’est l’occasion de tester les bonnets et les gants achetés à Huaraz. Je doute d’arriver en haut mais Pierre me motive tout au long du chemin et finalement j’y suis arrivée. Non sans fierté car les panaméennes qui voyagent avec nous dans le bus et qui doivent avoir 25 ans environ sont montées à cheval. Nous avons le souffle court à l’arrivée mais pas de mal de tête car nous sommes déjà bien habitués à l’altitude. La vue sur le glacier n’est pas aussi spectaculaire que celle sur le Perito Moreno en Argentine mais on y voit, là aussi, les effets du réchauffement climatique et son net recul. Après les séances photo de rigueur, nous reprenons, frigorifiés, sous la neige, le chemin du retour au bus qui sera, bien sûr, beaucoup plus facile.

10805314069?profile=RESIZE_710x

10805314657?profile=RESIZE_710x

10805315684?profile=RESIZE_710x

C’est l’heure de prendre la route du retour avec un arrêt déjeuner à 15h30 dans une petite gargote puis retour sur Huaraz où nous arrivons à 18h. Là encore, pas besoin de dîner.

 

19 mai : nous aurions pu rester dans la région encore 1 jour ou 2, les possibilités de balades et le nombre de lieux à visiter étant encore très étendus, mais nous décidons de retourner sur la côte Pacifique, car les trajets en montagne sont difficiles et nous saturons un peu. Nous faisons donc route sur Chancay où nous atterrissons en fin d’après-midi, sans réservation, à l’hôtel Blue Tree, tout neuf et confortable, mais loin du centre-ville. Nous reprenons donc la voiture pour flâner sur le petit port très sympathique où nous admirons les danses des pélicans et des mouettes.

10805316485?profile=RESIZE_710x

La quasi-totalité des restaurants ferment entre 17h et 18h et nous galérons pour en trouver un qui nous accepte mais finalement nous finissons par dîner confortablement installés.

 

20 mai : il nous faut donc repasser par Lima puisque nous voulons aller sur Huancayo. La traversée de Lima s’avèrera très pénible à cause des embouteillages gigantesques et il nous faudra 2h pour arriver sur la route 22C qui doit nous conduire plein est à La Oroya puis Jauja qui sera notre étape pour la nuit. La route est goudronnée et on ne devrait pas rencontrer de difficultés mais le trafic est intense, avec des centaines de camions qui desservent les nombreuses mines, ce qui fait que nous roulons au pas sur des dizaines de kms. Nous finissons par arriver vers 17h chez un couple adorable qui tient une maison d’hôte à la campagne (Posada Villa Huaripampa). C’est le calme absolu et nous commençons à nous détendre autour d’une bière bien fraiche. Le seul restaurant du village est fermé et la maîtresse de maison propose de nous servir à manger. Ce sera poulet/riz/ratatouille suivi d’un maté de muña, censé nous aider à digérer et dormir. De fait, la nuit sera confortable.

 

21 mai : Moises, le patron, propose de nous faire découvrir sa région en marchant. Il me prête deux bâtons de noisetier que j’ai bien fait d’accepter. La balade se révèle être une montée impressionnante dans la montagne pour découvrir des sites préincas en ruines. Le soleil tape dur et malgré les chapeaux, à mi-chemin dans la redescente, je me sens mal et crains de ne plus pouvoir avancer. Après un bref repos, nous repartons pour voir et discuter, en chemin, avec deux personnes qui récoltent un champ de pommes de terre. Leur petite fille (de 3 ou 4 ans) est installée dans un coin du champ sur une couverture et attendra ses parents tout au long de la journée.

10805318467?profile=RESIZE_710x

10805319259?profile=RESIZE_710x

10805319453?profile=RESIZE_710x

Le trajet de retour me semble interminable et à l’arrivée, la dame me prépare un maté de muña et me propose une thérapie japonaise pour me soulager. Est-ce cela qui fait effet ? Je n’en sais rien mais en tout cas je commence à me sentir mieux et nous pouvons donc reprendre notre route sur Huancayo. Le trajet est très court (1h) mais quel bazar pour entrer dans la ville : sur une route à deux voies, parfois 4 voitures sont de front et bien sûr, avec ce qui vient en face, tout est bloqué ! Un beau concert de klaxons et il faut être patient. Nous avons tout le temps de découvrir la ville avec sa place d’armes, ses églises, ses commerces. Nous avons réservé la veille pour deux nuits la Posada Junco y Capulli. Endroit fort sympathique, les chambres sont disposées autour d’une cour intérieure mais nous passerons une mauvaise nuit car nous sommes en face d’un club de nuit hyper bruyant !

 

Dimanche 22 mai : c’est jour de foire indienne à Huancayo et c’est très coloré et très vivant. Là encore, je pense que nous sommes les seuls touristes sur cette foire et tous les paysans qui vendent leurs produits sont fiers de répondre à toutes nos questions pour nous les faire découvrir. Nous passons un excellent moment avec eux mais le soleil tape dur et mon malaise de la veille semble se réveiller. Nous rentrons donc à la chambre où je passerai le reste de l’après-midi au frais et au calme.

10805321077?profile=RESIZE_710x

10805321465?profile=RESIZE_710x

 

23 mai : départ pour San Vicente de Cañete. Extraordinaires paysages très verts avec de nombreuses lagunes, des passages à plus de 4000 m (Abra Negro Bueno à 4630m, Abra Chaucha à 4727m) mais souvent des tronçons de route très éprouvants. Cette route nous donne l’occasion de croiser nos premiers lamas sur l’altiplano. Tant que nous serons dans la partie montagneuse du trajet, nous aurons des routes défoncées à tel point que parfois nous nous demandons si nous sommes bien sur le bon chemin.

10805322498?profile=RESIZE_710x

10805322873?profile=RESIZE_710x

On finit par rejoindre la plaine et à partir de là, le trajet est plus facile. Nous longeons le rio Cañete sur une centaine de kms et l’eau y est si verte qu’elle donne envie d’y plonger ! Il nous faudra tout de même 8h pour faire 260 kms.

10805323685?profile=RESIZE_584x

Nous finissons par trouver une chambre chez l’habitant à Nuevo Imperial. Ce sera La Viña de Oscar, en plein milieu des vignes. Oscar parle un peu français, ayant vécu 3 ans à Saint Martin et l’accueil est des plus sympathiques, avec un pisco offert. Il a construit sur sa propriété une série de 5 chambres de plain-pied à l’écart de sa maison d’habitation, toutes avec un bout de gazon sur lequel sont posés une table et des chaises pour le repos. Et, cerise sur le gâteau, nous pouvons dîner soit dans la chambre, soit sur la pelouse devant la chambre. Il y a des moustiques et nous choisissons la chambre. Nous sommes servis à domicile comme des papes ! milanese de pollo/riz et légumes, et en plus « découverte du vin maison » : surprenant… ! Le bonheur est de ne pas avoir à reprendre la voiture pour trouver un restaurant.

 

24 mai : après une nuit très calme et un bon petit déjeuner, Oscar nous fait visiter son exploitation où on trouve des lamas, des moutons, des canards, des dindes, des lapins, des cuys et … des vignes. Oscar fait du vin et du pisco. A mon avis, il ferait mieux de faire autre chose que du vin car celui qu’il nous a fait goûter est abominable. Nous faisons ensuite route sur Pisco où nous trouvons un hôtel face au Pacifique (le Piscomar) avec une chambre vue sur mer où nous resterons 2 nuits. En soirée, nous assistons à un magnifique coucher de soleil sur le Pacifique.

10805324693?profile=RESIZE_710x

Puis, nous hélons un moto-taxi qui nous conduit au meilleur restaurant de la ville, l’As de Oro, superbe endroit pour un super repas arrosé, enfin ! d’un vin blanc fort correct. Retour à l’hôtel par le même moyen de locomotion.

 

25 mai : départ à 7h30 direction Paracas pour une croisière aux Iles Ballestas. Nous nous faisons « arnaquer » comme des bleus à l’arrivée au parking du départ pour les Iles. Nous achetons, sans contester, des billets pour deux fois le prix ! Mais, la beauté du site, l’océan calme et bleu, les oiseaux qui nous entourent nous font vite oublier ce désagrément. Nous approchons des phoques, des pingouins, des oiseaux de toute sorte et même, par chance, nous voyons des méduses géantes autour du bateau. Cela restera un grand moment de notre voyage.

10805330655?profile=RESIZE_710x

10805330698?profile=RESIZE_710x

10805330883?profile=RESIZE_710x

10805331452?profile=RESIZE_710x

L’après-midi, nous achetons (en fait non, nous avons l’agréable surprise de nous entendre dire que pour les plus de 60 ans, c’est gratuit ; il faut bien que l’âge ait quelquefois des avantages !) un billet d’entrée dans la réserve nationale de Paracas. Nous passons l’après-midi à aller d’un site à l’autre où les points de vue sur l’océan et les plages nous émerveillent. Il fait un temps magnifique, l’eau est bleue et le ciel sans un nuage. De plus, comme ailleurs, pas beaucoup de touristes nous pouvons admirer sans être gênés.

10805332468?profile=RESIZE_710x

10805332854?profile=RESIZE_710x

10805332673?profile=RESIZE_710x

10805333262?profile=RESIZE_710x

Retour en ville en fin d’après-midi où nous achetons du pisco et où nous faisons laver la voiture qui en a bien besoin. Nous retournons diner à l’As de Oro (que nous avions tant apprécié la veille) mais nous sommes plus raisonnables, tant sur la nourriture que sur la boisson (ce sera simplement cerveza).

 

26 mai : nous n’avons pas envie de rentrer directement sur Lima. Nous nous arrêtons à Punta Hermosa, une station balnéaire ultra chic où toutes les rues en bord de mer sont fermées et gardées. Il faut montrer patte blanche pour y accéder et nous devons donc dire chez qui nous allons pour pouvoir entrer. Ce n’est pas vraiment ce que nous avions imaginé mais puisque nous avons une réservation dans une chambre d’hôte, nous décidons
de rester. Cette maison est tenue par un jeune, mi-péruvien mi-suisse, qui a ouvert depuis peu et qui a plus l’habitude de recevoir des surfeurs que des gens de notre âge ! Mais, il parle français parfaitement, ce qui nous facilite la vie. La chambre est triste, nous sommes obligés de réclamer des serviettes et du papier toilette et il n’y a pas de lampes de chevet (ce qui pour moi est une faute grave !). Le bord de mer est sympa mais il n’y a pas grand-chose à faire. Nous nous installons sur un banc face à l’océan pour bouquiner avant de partir à la recherche d’un restaurant pour le soir. Nous aurions dû zapper cette étape où rien ne nous a plu à cet endroit.

 

27 mai : retour sur Lima où juste avant d’entrer en ville, nous grimpons au Morro Solar à Chorillos haut lieu d’une des plus sanglantes batailles de la guerre du Pacifique en 1881.

10805333673?profile=RESIZE_710x

10805333497?profile=RESIZE_710x

Nous sommes heureux de restituer la voiture de location que l’agent vient chercher à l’hôtel (Lima Wari comme au début de notre séjour). La restitution se passe sans problème et notre caution nous sera intégralement rendue.

 

28 et 29 mai : Les quelques jours qui restent seront consacrés à la poursuite de la découverte de la ville. Nous faisons à pied le trajet depuis Barranco où est notre hôtel à Miraflores et le Parc Kennedy. C’est l’occasion de longer le Pacifique sur quelques kilomètres avec une vue qui nous émerveille. Puis les premières maisons résidentielles du quartier Miraflores qui ne sont certainement pas à la portée de toutes les bourses. Repos dans le parc où sont installés des artistes de toute sorte pour vendre leur création. Fréquentation des marchés artisanaux pour finaliser nos dernières emplettes et déjà il faut penser au retour en France.

10805335262?profile=RESIZE_400x

10805335079?profile=RESIZE_584x

10805335097?profile=RESIZE_400x

10805335676?profile=RESIZE_584x

10805338061?profile=RESIZE_710x

10805338259?profile=RESIZE_710x

 

30 mai : La navette commandée par l’intermédiaire de Tout Pérou vient nous chercher bien à l’heure pour nous conduire à l’aéroport. Adieux émus à Miriam et aux autres employés de l’hôtel où nous nous sommes sentis en famille et déjà notre esprit est tout entier tourné vers la France. Le trajet du retour sera, comme à l’aller, super tranquille. Nous sommes tristes de terminer ce fabuleux séjour mais en même temps, heureux de retrouver la maison et la famille.

Nous retiendrons de ce pays la beauté des paysages de montagne qui surpasse, à notre sens, ceux de Bolivie que nous avions déjà trouvé époustouflants. Mais, la beauté sauvage de certaines côtes du Pacifique nous a également bluffés. Nous retiendrons également la gentillesse des Péruviens que nous avons croisés et avec qui nous avons passé de très bons moments.

Nous avons apprécié le coût de la vie : Outre la location de voiture et les billets d’avion, nous avons dépensé au global pour ces 32 jours 2800€ pour nous loger, manger, visiter, mettre du carburant dans la voiture, acheter des souvenirs et profiter des petits plaisirs de la vie. Nous avons quasiment toujours tout payé en liquide que nous avions pris avec nous. Il est très facile, partout, de faire du change, dans les bureaux de change ou dans la rue. A aucun moment, nous n’avons ressenti de l’insécurité, à part une fois au marché de Huancayo où nous avons croisé la route d’un homme ivre (ce qui peut arriver n’importe où dans le monde).

10805340690?profile=RESIZE_400x

10805341097?profile=RESIZE_400x

10805341853?profile=RESIZE_400x

10805341887?profile=RESIZE_400x

10805342865?profile=RESIZE_584x

10805342681?profile=RESIZE_584x

10805342697?profile=RESIZE_584x

 

Pérou 2022
Lima-Casma (370 km -7h)
Casma – Chiclayo (380 km- 7h)
Chiclayo – Bagua (322 km-8h)
Bagua – Chachapoyas (142 km-8h)
Chachapoyas – Celendin (263 km- 8h)
Celendin – Cajamarca (110 km- 2h30)
Cajamarca – Huamachuco (179 km- 6h)
Huamachuco – Trujillo (200 km-5h)
Trujillo – Casma (192 km-4h)
Casma – Caraz (260 km-5h)
Caraz – huaraz (70 km-2h)
Huaraz- Chancay (330km-6h)
Chancay – lima – Jauja (335 km-8h)
Jauja – Huancayo (50 km-1h)
Huancayo – San vicente de Canete(281 km- 8h)
San Vicente de Canete – Pisco(85 km- 2h)
Pisco – Punta Hermosa (190 km- 2h30)
Punta Hermosa – Lima (50km- 1 h)

10805343900?profile=RESIZE_710x

 

Lire la suite...

Un merveilleux voyage au Pérou

De retour d’un voyage d’un mois au Pérou, nous avons pleins de souvenirs en tête et de belles choses à partager.

 

Nous sommes 6 scouts, 2 garçons et 4 filles de 19 ans, et nous avons réalisé un projet solidaire pendant un peu plus de 2 semaines à Andahuaylas (ville de la région de l’Apurimac, à 5h d’Ayacucho).

Après ces semaines riches en émotions nous avons profité de l’occasion pour découvrir le pays (pendant une dizaine de jours).

Nous périple a commencé à Cusco :

  • Première journée dédiée à la visite de la ville et de ses innombrables monuments religieux. Musés, Cathédrales, Eglises Pierre à 12 angles il y a de quoi faire !
  • Après un réveil matinal nous sommes partis à la découverte de certains sites de la Vallée Sacrée : Chinchero, les fabuleuses salines de Maras et les terrasses de Moray. Les chauffeurs de Tout Pérou permettent de prendre le temps de profiter de chacun de ces endroits et d’échanger sur ses sites : on recommande ! Nous prenons ensuite le train à Ollantaytambo direction Aguas Calientes.10802687694?profile=RESIZE_400x

10802688489?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

 

10802690458?profile=RESIZE_710x

 

 

  • Le jour le plus attendu est arrivé : le Machu Picchu ! L’entrée sur le site le plus tôt possible et la présence d'une guide francophone proposée par ToutPérou permettent de ne pas perdre une miette de cette merveille.
  • De retour à Cusco, nous poursuivons notre séjour dans la ville par une marche jusqu’au Cristo Blanco (offrant une vue panoramique sur la ville) et aux ruines de Sacsayhuamán. Le temps restant nous l’avons passé à acheter des souvenirs et nous avons bien fait car selon nous c’est là que vous trouverez le plus facilement votre bonheur.
  • Sortie à la journée à Pisac pour découvrir les ruines. La montée à pied depuis le village est fatigante mais en vaut la peine !
  • Nous avons ensuite décidé d’aller à Vinicunca (la Montagne des 7 couleurs), 3h de route et un réveil à 5h ce n’est rien comparé à l’ascension d’un col plus haut que le Mont Blanc et la beauté du paysage. De retour à Cusco nous prenons un bus pour Arequipa.

10802691095?profile=RESIZE_710x

Court séjour à Arequipa :

  • Découverte de la ville et notamment du monastère Santa Catalina (le plus coloré du monde). En tant que bons touristes nous ne pouvions pas repartir sans avoir mangé dans une Picanteria !
  • Nous avons passé notre deuxième journée à découvrir le Canyon de Colca avec différents spots très variés (mirador sur le canyon, condors, bains thermaux, forêts de pierres, panorama sur une chaine de volcans)

Nous terminons notre voyage par quelques jours à la capitale :

  • Plaza des Armas, Barranco, Miraflores, le Pacifique… c’est ici que nous avons dû dire avoir au Pérou et à sa culture passionnante.

Un grand merci à Tout Pérou pour leur accompagnement dans la préparation du voyage et les services proposés sur place qui nous ont permis de profiter pleinement de notre voyage sans aucun soucis d’organisation ou d’imprévu. La préparation collaborative de l’itinéraire prenant en compte leurs savoirs et nos envies est idéale pour assurer un voyage inoubliable !

Lire la suite...

Nous venons de passer 2 semaines au Pérou, et avons vu des paysages à couper le souffle. Des paysages vraiment grandioses, et des Péruviens très accueillants, gentils et bienveillants !

Nous sommes une famille de 5 avec 2 ados de 17 ans et un plus petit de 10 ans. Nous avons fait le choix de passer par Tout Pérou en particulier au niveau de l’organisation des déplacements avec chauffeurs, et nous en avons été ravis ! D’habitude, nous louons une voiture et faisons nos itinéraires en autonomie, mais à la vue des distances importantes, de l’altitude et du temps sur place, nous avons fait le choix de passer par Tout Pérou pour chaque déplacement d’étape.

Grâce à Laurent et aux chauffeurs du réseau, nous avons passé un séjour mémorable et découvert plus que prévu !

Les contraintes liées au Covid sont bien allégées pour les touristes. Très peu de masques sont portés dans les petits villages et finalement, l’obligation du port du masque sur les sites archéologiques est adapté à la convenance de chacun. Hormis sur les vols intérieurs pendant lesquels nous avons dû porter des double masques, nous n’avons pas eu de contraintes particulières.

Nous avons tous souffert à des moments différents du mal des montagnes, et la demi-journée de repos prise à chaque changement important d’altitude a été bénéfique pour nous. Maté de Coca, petits bonbons Eucalyptus Coca, Doliprane et Aspirine ont été nos alliés pour que nos corps s’acclimatent. Au final, nous avons pu faire toutes les excursions prévues.

Voici notre périple détaillé, sans nous presser tout en ayant une activité chaque jour, et en essayant de profiter de chaque lieu :

Lima

Arrivée

Paracas

Tour de la réserve de Paracas en quad en fin de journée, grâce à Manuel

Huacachina

Iles Ballestas le lendemain matin (Via Manuel toujours)

Puis départ pour l’Oasis de Huacachina en fin de matinée, buggy a 17h00 organisé par Ivan

Huacachina

 

Journée Canyon de Los Perdidos organisée par Ivan, beaucoup de piste pour y accéder, mais excursion vraiment très jolie et intéressante ! Excursion faite par des passionnés, et nous avons eu la chance d’avoir un guide anglophone, vraiment un plus !

Lima

 

Départ de L’oasis pour Lima via les ruines de Tambo Colorado. Le site était fermé, mais nous avons tout de même pu faire un petit tour grâce à Wilson ! (Mais à refaire, on ne repasserait pas forcément par ce site)

Ollantaytambo

 

Vol Lima-Cusco puis trajet vers Ollantaytambo : très chouette petit village aux rues pavées, encadré de magnifiques sites archéologiques.

Ollantaytambo

 

 

De bon matin, visite des ruines de Pinkuylluna, site surplombant Ollantaytambo et duquel la vue sur la forteresse d’Ollantaytambo est splendide ! Puis visite de la vallée sacrée avec Norbert notre chauffeur pour la journée :  Salines de Maras, Chinchero et Moray : très belle journée pendant laquelle nous avons pu prendre le temps de profiter de chaque lieu

Aguas Calientes

 

Jolie visite de la forteresse d’Ollantaytambo le matin, puis départ via Perurail à Aguas Calientes. Si vous avez déjà vos billets de train à Ollantaytambo, pas besoin de faire l’immense queue devant la grille, on peut passer directement un peu avant l’heure indiquée sur le billet. En effet, l’immense queue (en majorité des locaux), concerne les personnes qui n’ont pas encore les billets et qui prennent ensuite les places restantes !

Ollantaytambo

 

 

 

Visite du Machu Pichu tôt le matin, avec Diana notre guide francophone. Splendide découverte ! L’entrée assez matinale nous a permis de ne pas avoir trop de monde et de pouvoir prendre le temps. Ainsi, le Machu Pichu a pu se dévoiler au fur et à mesure que les nuages se sont dispersés et que le soleil s’est levé. Grandiose.

Puis train dans l’après-midi pour retourner à notre village-étape Ollantaytambo.

Checacupe

 

Nous avons quitté Ollantaytambo pour le petit village de Checacupe, en nous arrêtant aux ruines de Pisac. Très jolie halte, petit village Inca avec les maisons imbriquées tel un labyrinthe. Norbert nous a permis de tester la nourriture locale sur la route !

Checacupe

 

Grâce à Mariela notre hôtesse à Checacupe (La Casona), nous avons pu admirer la montagne aux 7 couleurs : Palcoyo. La piste pour y arriver est magnifique ! Bien prévoir de quoi se couvrir, car une fois en haut, nous avons carrément eu une tempête de neige !

Checacupe

 

 

 

Mariela nous a également organisé la journée vers le site pre-Inca et Inca de Waqrapukara. Notre guide francophone Ricardo nous a permis de mieux comprendre les lieux et la culture locale, un passioné passionant. Site avec une vue grandiose, petite marche (1h30) depuis Santa Lucia, mais à 4000m, c’était déjà bien éprouvant pour notre petite famille ! Nous étions quasi les seuls pour profiter de ce lieu avec une vue splendide sur le canyon de l’Apurimac.

Llachon

 

 

Départ pour Llachon avec Andrès notre chauffeur.  Arrivée au lac Titicaca à la Casa Valentin : les logements ont presque les pieds dans l’eau, et une vue magique sur le lac. Ici aussi, les nuits sont fraiches, heureusement, les couvertures bien chaudes étaient en nombre suffisant à disposition dans les chambres !

Llachon

 Petit bateau organisé par Valentin vers les îles Titinos : très jolie visite avec explication quant à la création de ces îles.

Lima

Puis retour Juliaca-Lima : fin des vacances au Pérou !

 

Nous n’avons pas fait certaines étapes du Pérou, ce sera pour une prochaine fois !

Ce fut vraiment un voyage incroyable : paysages époustouflants, sites archéologiques grandioses, contacts humains chaleureux !

Magnifique découverte !

Un grand merci encore à Laurent qui nous a permis de régler rapidement un souci de vaccination fièvre jaune !

Quelques photos:

Ollantaytambo:

10795149500?profile=RESIZE_710xPinkuylluna10795146094?profile=RESIZE_710x

Forteresse Ollantaytambo:

10795150697?profile=RESIZE_710x

Checacupe:

10795151079?profile=RESIZE_710x

Wakrapukara:

10795154079?profile=RESIZE_584x

10795154452?profile=RESIZE_710x

10795154499?profile=RESIZE_710x

Lac Titicaca vue de Llachon:

10795155287?profile=RESIZE_710x

 

 

 

 

 

Lire la suite...
RSS
M'envoyer un mail lorsqu'il y a de nouveaux articles dans cette catégorie –

Bon plan : briefing Chez Serge à Lima

A votre arrivée à Lima, nous vous rejoignons chez Serge, ou dans le quartier de Miraflores si vous optez pour un autre hôtel. Besoin de vérifier les derniers détails ? Le briefing est fait pour ça !


Bon plan : Assistance francophone

Avec l'Assistance ToutPérou, fil rouge en cas de besoin durant tout votre séjour, et on vous aide pour la réservation de chauffeurs/guides de confiance et nuits chez l'habitant !


Bon plan : Optimisation Transports

Avec Premium ToutPérou, facilitez vos déplacements dans tout le pays, que vous choisissiez de prendre un avion, un bus, un train. On vous les réserve avec nos partenaires de confiance, à des prix négociés !


Bon plan : Location de Voiture

Nous avons négocié des tarifs spécialement pour vous ! Louez votre voiture en toute sérénité et partez à l'aventure en bénéficiant de nos conseils sur votre itinéraire et notre assistance en cas de besoin.


Bon plan : Hôtels, restos & activités recommandés

Le Réseau Solidaire ToutPérou a sélectionné pour vous plusieurs hôtels, restaurants activités à travers tout le pays. Grâce à Premium ToutPérou, bénéficiez de réductions négociées pour vous.


Bon plan : Machu Picchu

Le nombre de place limité pour rentrer au Machu Picchu requiert anticipation, surtout pendant la haute saison (juillet - août). Nous effectuons pour vous la réservation du précieux sésame.


Bon plan : Livre de Serge

Téléchargez le Livre de Serge et planifiez votre voyage en fonction de vos centres d'intérêts et de nos conseils.